samedi 10 novembre 2012 à 11:22 par

Entre lingerie et garderie, Qui veut épouser mon fils gagne une poignée de curieux

Entre lingerie et garderie, Qui veut épouser mon fils gagne une poignée de curieux
©Capture TF1 

Depuis le 2 novembre, Koh-Lanta forme le nouveau binôme du vendredi soir avec Qui veut épouser mon fils ?. Près de 2.5 millions de Français avaient fait la connaissance des mères et de leurs fictions au cours du premier épisode, dont 47% des 15/24 ans et 36% des femmes de moins de 50 ans.

Une semaine plus tard, l’aventure s’est poursuivie pour Julien, David, Alexandre, Frédéric et Morgan qui ont du éliminer une nouvelle prétendante. Avant d’en arriver là, les mamans ont entraîné les filles pour une activité comme le shopping en boutique de lingerie ou le changement de couches en halte-garderie.

Ces péripéties ont enchanté 2.6 millions de téléspectateurs, soit 25.8% du public présent devant son poste de télévision de 23h10 à 00h45.

Qui veut épouser mon fils ? a réalisé de belles performances auprès des 15/24 ans (48% de part de marché sur cette cible) et des femmes de moins de 50 ans (33%).

Vendredi prochain, l’aventure continue sur TF1 avec des déconvenues notoires pour certains candidats.



  A LIRE AUSSI  

TF1   REAL TV   AUDIENCES TV   QUI VEUT EPOUSER MON FILS ?  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (dimanche 10 novembre 2019) : Moi moche et méchant 3 leader sur TF1, L’emmerdeur et Il était une fois dans l’Ouest épatent, Zone interdite menacé sur M6

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (dimanche 10 novembre 2019) : C8 séduit avec Un défi pour Noël, Sept à huit en nette baisse, Les enfants de la télé et Canal Football Club en forte hausse


INTERVIEW


François Allain (Vintage Mecanic) : « Le Qatar n’est pas uniquement peuplé de voitures modernes »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019