samedi 13 mai 2017 à 20:00 par

Eurovision 2017, en direct de Kiev : Qui pourrait battre la France ? Marianne James et Stéphane Bern dévoilent les favoris

Eurovision 2017, en direct de Kiev : Qui pourrait battre la France ? Marianne James et Stéphane Bern dévoilent les favoris
©Andres Putting 

Un Concours Eurovision de la chanson 2017 très ouvert va s’ouvrir à Kiev en Ukraine, ce samedi 13 mai, à partir de 21 heures. Les grands favoris, qui se sont détachés au fil des mois, ont été rejoints par des artistes ayant suscité l’engouement lors des demi-finales organisées ces derniers jours. Qui s’emparera du trophée ? Pour y voir plus clair, Toutelatele a sollicité Marianne James et Stéphane Bern qui, pour France 2, partageront le micro avec Amir, candidat l’an dernier.

Le grand favori : l’Italie

Après avoir vu son leadership contesté auprès des bookmakers par le candidat portugais ces dernières heures, Francesco Gabbani est repassé en tête de justesse. « Il chante dans sa langue, note Marianne James. Je suis heureuse d’entendre autre chose que de l’anglais, sinon c’est Britishvision. »

Le chanteur à la voix voilée, qui se produira vers 21h44, a été désigné par l’intermédiaire du célèbre Festival de Sanremo. « C’est une machine à fabriquer des stars, précise Stéphane Bern. Avant d’arriver ici, son clip avait déjà été vu des centaines de millions de fois. »

«  La chanson (Occidentali’s karma, n°9) est bien, poursuit l’ancienne jurée de Nouvelle Star. Il y a un refrain très efficace qui invite le public à interagir. » À entendre les deux commentateurs, le singe qui danse aux côtés du chanteur passerait presque pour une faute de goût. « Ce n’était pas nécessaire », juge Marianne James. Et son partenaire de nuancer : « Il faut assumer la faute de goût, on est à l’Eurovision ! »

Les révélations : le Portugal et la Bulgarie

Entre les deux, le choix de l’animatrice de Prodiges est vite fait : « Le Portugal, c’est mon coup de cœur.  » Stéphane Bern approuve : « Il y a quelque chose de bouleversant. C’est le retour du Portugal, après une année d’absence faute de moyens. Il n’y a pas une grosse orchestration, mais c’est déjà très bien. » Salvador Sobral interprètera « Amar pelos dois » (n°11) vers 21h52.

Troisième chez les bookmakers, le Bulgare Kristian Kostov se produira aux alentours de 22h59, juste avant la France. Une bonne place, pourtant Marianne James n’y croit pas : « Ce jeune homme de 17 ans, au look androgyne, est de la capacité d’un Loïc Nottet (quatrième en 2015 pour la Belgique et vainqueur de Danse avec les stars l’année suivante, NDLR). Mais il est servi par une chanson (Beautiful Mess, n°25) très convenue, difficile à retenir, un peu ennuyeuse. »

Les outsiders : la Belgique et la Roumanie

Avec « City lights » (n°23, passage vers 22h50), Blanche a longtemps été selon les internautes une concurrente sérieuse face à l’Italie. Mais les premières répétitions, hésitantes, l’ont fait chuter à la quatrième place chez les bookmakers. «  Elle déchante, comme Céline Dion qui, sur demande de Goldman, arrête d’envoyer des décibels et de faire vibrer la luette, explique Marianne James. Les arrangements sont très modernes et les quatre notes de sa mélodie vraiment envoûtantes. »

Virage à 180° pour le pays classé cinquième chez les bookmakers : la Roumanie séduit avec son duo détonnant associant rap et chant tyrolien. La comédienne révélée par son rôle de cantatrice déjantée Ulrika Van Glott salue les capacités vocales de la jeune et frêle Ilinca, qui partage la scène avec Alex Florea : « C’est un tout petit gabarit, mais la puissance vocale est impressionnante. Son yodel est très précis, techniquement parfait. » « Yodel it ! » (n°20) sera exécuté vers 22h37.

La suite du top 10

La représentante française, Alma, se classe neuvième des paris. Elle entonnera « Requiem » (n°26) vers 23h02. Elle est précédée de la Suède, le Royaume-Uni et la Croatie. À surveiller de près également : la Moldavie, qui ferme le classement de tête établi par les bookmakers.



FRANCE 2   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
Eurovision 2017, en direct de Kiev : Alma peut-elle gagner ? Marianne James et Stéphane Bern passent au crible la chanson « Requiem »
Måns Zelmerlöw (gagnant de l'Eurovision 2015) : « La France a la meilleure chanson en 2017. Mais… »
Antoine Boilley (Directeur délégué de France 2) : « On met toute la force de frappe de la chaîne au service de l'Eurovision »
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017