mardi 30 avril 2013 à 16:59 par

Frédéric de Vincelles, DG de W9 : « Nous travaillons activement à l’arrivée d’un talk show »

Présent dans le groupe M6 depuis treize ans, Frédéric de Vincelles a pris les commandes de W9 en 2006. Sous sa direction, la chaîne est devenue l’un des poids lourds de la TNT, menaçant le leadership de TMC. Miné par l’échec de YOLO et devancé en avril par D8, il est toutefois difficile de contester le passage à vide actuel connu par le canal 9 de la TNT. Avant le retour des Marseillais, Frédéric de Vincelles dévoile à Toutelatele son premier bilan de l’année... Entretien.

Frédéric de Vincelles, DG de W9 : « Nous travaillons activement à l’arrivée d’un talk show »
©Ade ADJOU/M6 

Robin Girard-Kromas : En mars 2013, W9 a réalisé 2.8% de part de marché sur l’ensemble du public, son plus mauvais résultat depuis trois ans. Quel bilan faites-vous des premiers mois de l’année ?

Frédéric de Vincelles : On a fait un démarrage d’année excellent, en janvier, nous étions la première chaîne de la TNT devant TMC. Le mois de février était encore très bon, avec un leadership en prime time et en access avec Les Ch’tis. On avait un cercle vertueux. Puis, on a lancé YOLO, un nouveau format et un genre qui n’était pas encore très répandu en France. On est obligés de constater aujourd’hui que ça n’a pas été le succès que nous attendions. Au mois de mars, on a conservé notre statut de leader en prime time, mais c’est sur l’access où nous avons fléchi . D8 nous est passée devant.

Chuter au rang de 3e chaîne de la TNT, n’est-ce pas un symbole fort pour W9 ?

Le critère des 4 ans et plus n’est pas celui qui nous intéresse le plus. Notre cœur de cible a toujours été les moins de 50 ans. Nous vivons à 100% des recettes publicitaires, nous devons donc être performants sur cette cible. Quand bien même W9 a perdu un peu de terrain sur les 4 ans et plus, nous restons la première chaîne de la TNT sur les moins de 50 ans. C’est extrêmement important pour nous.

Comment expliquez-vous le succès de votre nouvelle concurrente D8 ?

En prime time, ils restent en moyenne nettement derrière nous. Ils doivent principalement leur succès aux scores qu’ils font durant l’après-midi avec Navarro, en access prime time avec Touche pas à mon poste ! ou les rediffusions de cette même émission, le matin, le soir, la nuit, un peu partout finalement (rires) !

Vous vous êtes déjà montré assez critique envers « la nouvelle grande chaîne »...

Je n’ai pas été critique, mais, simplement, je pense qu’on ne peut pas se décréter soi-même « grande chaîne ». C’est le public qui en décide. Depuis le début de l’année, D8 fait 3.1% de part de marché sur les 4 ans et plus, et 3.4% en ménagères de moins de 50 ans, contre 3.1% et 4.2% pour W9. Nous ne nous considérons pas pour autant comme une « grande chaîne », telles que peuvent l’être M6 ou TF1. Cela serait présomptueux de notre part. Le deuxième point que j’ai mentionné, c’est qu’on nous annonçait une chaîne très CSP+, quali, qui allait promouvoir la création française. Dans les faits, le succès est principalement rencontré avec Navarro, une fiction de TF1 des années 1990, Touche pas à mon poste, une émission qui existait déjà sur France 4 ou encore Nouvelle Star, un programme de la Six qu’on savait performant, mais tellement cher que seule D8 pouvait s’offrir sur la TNT.

« Le retour de la Meilleure danse est à l’étude »

W9 était en course pour récupérer le format Popstars, finalement prévu prochainement sur D8. Ce type de programme a-t-il encore sa place sur votre antenne ?

On regarde attentivement ce qu’on pourrait mettre à l’antenne comme télé crochet musical. Sur W9, on a à cœur de créer de nouvelles choses. On se souvient de La meilleure danse, un format original pensé en France. Récemment, on a lancé le prix Talent 9 visant à récompenser des jeunes talents signés en maison de disque. On veut mettre à l’antenne des émissions utiles pour la filière musicale.

Dans Média +, le directeur des flux a annoncé que La Meilleure Danse pourrait revenir à l’antenne...

Oui, c’est un dossier qui est encore à l’étude.

Vous devez vos difficultés actuelles à l’échec de YOLO. Regrettez-vous d’avoir laissé tant de temps le programme à l’antenne ?

En regardant la courbe de YOLO dans sa nouvelle case (à 17 heures, ndlr), nous sommes passés de 1.9% la première semaine à 3.0% et 3.7% des ménagères pour la cinquième et dernière semaine. Nous étions donc sur une pente ascendante, conformément à ce qu’il se passe dans tous les pays. En Allemagne, les huit premières semaines, ça ne fonctionnait pas. Malheureusement, ces scores restaient insuffisants pour nous dans cette case. Mais nous restons sur une note positive à propos de ce programme.

Partie 2 > Le retour des Ch’tis

Page 1 sur 3 SUIVANT 


  A LIRE AUSSI  

AUDIENCES TV   W9   SODA  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 21 novembre 2018) : Harry Quebert démarre bien, La France a un incroyable talent et Dix pour cent en baisse

Audiences TV prime (mercredi 21 novembre 2018) : Harry Quebert démarre bien, La France a un incroyable talent et Dix pour cent en baisse


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 21 novembre 2018) : DNA repasse en tête, C à vous et 28 minutes au top, M6 s'illustre

Audiences TV access (mercredi 21 novembre 2018) : DNA repasse en tête, C à vous et 28 minutes au top, M6 s’illustre


INTERVIEW
Joël Dicker (La Vérité sur l'affaire Harry Québert, TF1) : « Le romancier ne doit pas se mêler de la partie créative d'une adaptation »

Joël Dicker (La Vérité sur l’affaire Harry Québert, TF1) : « Le romancier ne doit pas se mêler de la partie créative d’une adaptation »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018