mercredi 28 novembre 2012 à 18:57 par

Frédéric Lopez : itinéraire d’un animateur engagé

Frédéric Lopez : itinéraire d’un animateur engagé
©Fred Meylan 

Le 4 avril 1964, à Pau, nul ne savait que naissait l’un des animateurs les plus en vue du PAF, Frédéric Lopez. Nul ne savait non plus que naissait celui qui saurait emmener Adriana Karembeu ou encore Édouard Baer En terre inconnue.

Bien avant d’arriver sur France 2, Frédéric Lopez a emprunté le chemin de la radio. En 1991, il fait ses premières armes aux micros d’Autoroute Info. Une voie rapide vers la télévision ? Une année plus tard, il anime des talk-shows et réalise des reportages pour Télé Lyon Métropole. Son fils, Victor, naîtra la même année. Sa mère ? Discret, Frédéric Lopez semble se préserver. Ouvertement, d’ailleurs, il avouera ne pas être un adepte des réseaux sociaux.

En 1996, il fait la rencontre de Guillaume Durand lorsqu’il anime le LMI, le Mag de l’info, sur TF1. L’aventure s’arrêtera un an plus tard. Instable ? Curieux ? Énergique ? Sans aucun doute à la recherche du frisson, du savoir. Ainsi, pour LCI, il s’intéresse au 7e art. Il anime le magazine Cinéma, devient envoyé spécial et correspondant pour la chaîne du câble et satellite. Il fait une brève apparition sur écran blanc, aussi. En 1999, Lopez montre donc son minois à plusieurs reprises dans le film d’Olivier Schatzky, Mr Naphtali aux côtés du défunt Elie Kakou...

Mais cette courte apparition ne fera pas de lui une star de cinéma... Il revient ainsi vite au petit écran, en 2000. Et cette fois il s’attaque à une chaîne nationale. France 2 l’engage pour présenter Alors, heureux ? et Fallait y penser, le projet d’un talk certain show déjà sous les bras...

Éternel insatisfait ? Un passionné plutôt. En 2004, en plus de ses deux émissions sur l’antenne publique, Frédéric Lopez rejoint la rédaction de Match TV où il anime un magazine d’actualité quotidien, J’y étais. Cette même année 2004, qualifiée de « charnière » par l’intéressé lui-même, voit éclore le projet d’une émission. Le 26 décembre, il lance ainsi En terre inconnue, devenue depuis Rendez-vous en terre inconnue, qui conquiert rapidement le cœur des téléspectateurs, puis des personnalités qu’il emmène au bout du monde. Loin, très loin, Frédéric Lopez a déjà le concept d’une nouvelle émission, en tête.


En 2008, il arrive à convaincre France 2 et présente pour la première fois, Panique dans l’oreillette. Et pas de panique pour l’animateur : l’émission est un succès. Devant l’ampleur du phénomène. Frédéric Lopez veut développer encore davantage le concept. Mais les fonds sont revus à la baisse par la chaîne publique. Coup de théâtre, il stoppe, de son plein gré, l’émission, en juin 2010. « Je comprends, bien sûr, les contraintes budgétaires de France Télévisions, mais nous nous trouvions désormais dans un numéro d’équilibriste impossible à tenir, une sorte « d’échec et mat » qui nous amenait inévitablement à sacrifier un concept fort plutôt que de le développer », écrira-t-il par le biais d’un communiqué de presse officiel.

Très vite pourtant, Frédéric Lopez redresse la barre. Germe dans son esprit, le projet d’une loterie humanitaire, Parions pour un monde meilleur, dont les fonds seraient reversés à des associations partenaires. Perspicace, il parvient même à rencontrer la ministre de l’Économie de l’époque, Christine Lagarde, et celui du Budget, Éric Woerth, tous deux séduits par ce projet citoyen. Une démarche bien engagée et un projet qui devait voir le jour fin 2010.

À cette occasion, l’intéressé a également rencontré les dirigeants de la Française des jeux. «  Entre la mobilisation des ONG et le décret gouvernemental de l’État pour changer la répartition des gains, la concrétisation de cette émission est compliquée et prend du temps », explique l’intéressé à Toutelatele.com en mars 2010. Infortune : les efforts de l’animateur sont vains. Les fonds proposés sont médiocres et le projet n’est plus soutenu. Pour la deuxième fois, Frédéric Lopez abandonne. Pour mieux revenir ? Peut-être, mais surtout pour se réinventer. À la rentrée 2010, il caresse à nouveau du son de sa voix les micros de radio, en flirtant avec RFM avant d’arriver sur France Inter à la rentrée 2012.

Entre temps, côté télévision, Frédéric Lopez n’est pas resté inactif. Rendez-vous en terre inconnue continue de faire les belles heures de France 2 en prime time et en novembre 2011, il lance Leurs secrets du bonheur. Reste que le concept ne rencontre pas les faveurs du public et a été stoppé au bout de trois numéros.

Un an plus tard, Frédéric Lopez teste un nouveau programme, toujours pour la seconde partie de soirée de France 2, La parenthèse inattendue. En réunissant trois personnalités pendant 24 heures dans une maison de campagne, l’animateur attise la curiosité du public. Au final, le parcours de Frédéric Lopez reste celui d’un altruiste qui sait utiliser à bien les médias pour mener à terme des projets d’envergure et faire passer un message d’humanité en toute humilité...



  A LIRE AUSSI  

FRANCE 2   DIVERTISSEMENT   FREDERIC LOPEZ  




- Comme au cinéma (France 2)
- Alors heureux ? (France 2)
- Fallait y penser (France 2)
- J’y étais (Match TV)
- En terre inconnue (France 5)
- Rendez-vous en terre inconnue (France 2)
- Panique dans l’oreillette (France 2)
- Leurs secrets du bonheur (France 2)
- La parenthèse inattendue (France 2)






LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (mardi 19 novembre 2019) : SWAT battu par La maladroite, Incroyable talent plébiscité, Cash investigation déçoit

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (mardi 19 novembre 2019) : Demain nous appartient échappe à N’oubliez pas les paroles, Philippe Etchebest électrise M6, C à vous au sommet


INTERVIEW


Eric Naulleau (Touche pas à mon poste) : « Matthieu Delormeau s’est inventé un personnage insupportable »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019