mercredi 26 février 2003 à 00:31 par

Gaël Leforestier

Gaël Leforestier
© 

Gaël Leforestier, le beau gosse du PAF, fera ses débuts au théâtre en 1986 en interprétant la pièce de Marivaux Le triomphe de l’amour. Parmi ses passions, il joue de la guitare et de la basse et aime s’adonner au chant.

Avec un Bac A1 Littéraire (options maths et italien) en poche en 1994, il rejoindra à la suite d’un casting, l’équipe de Michel Drucker en tant que chroniqueur dans l’émission quotidienne d’access prime-time Studio Gabriel jusqu’en 1997. Entre temps, en 1996, il participera aussi à la présentation du Téléthon.

Il restera finalement dans cet univers qui à l’origine n’était pas vraiment le sien et fidèle à la télévision publique en présentant une nouvelle émission d’après-midi sur la 5ème En juin ça sera bien de septembre 1998 à juin 2000. Gaël Leforestier se fera vite remarquer pour son humour par Laurent Ruquier qui lui proposera de rejoindre son équipe pour son émission radiophonique On va se gêner entre 1999 et 2000.

Il deviendra ensuite le premier animateur masculin à rejoindre la chaîne de télévision TEVA pour y présenter Sexe in the TV tout en assurant pour la même période la présentation de l’émission Plus vite que la musique sur M6 chaque samedi soir à 20 heures ainsi que la seule émission qu’il fera sur TF1 Unique en son genre en août 2001.

Gael Leforestier se fera ensuite à nouveau remarquer par la direction de France 2 lors de sa prestation en co-animant la cérémonie des Ithèmes 2001 sur RTL9 et se verra confier par la chaîne publique la présentation d’une nouvelle émission On est comme on est programmée le dimanche en 2ème partie de soirée.

Mais sa passion première reste le cinéma et après avoir signé son premier court-métrage en 1992 Stop, il déborde encore d’imagination tout en continuant sa carrière dans la télévision, faisant partie de la nouvelle vague de jeunes animateurs souvent issus d’émissions à succès dont ils avaient assuré les chroniques quotidiennes comme ce fût le cas également pour son confrère Benjamin Castaldi.

Gaël Leforestier est donc devenu le nouvel homme fort de France 2 puisque la chaîne lui a aussi confié la co-animation de Code de la route : le grand examen, un grand quiz en prime time pour tester ses aptitudes à la conduite. Parallèlement, il poursuit son aventure sur le câble en prenant les rênes d’une nouvelle émission de real tv baptisée Mission : Spy girls.

Il court, il court Gaël Leforestier et on peut même lui adjoindre le titre de l’animateur qui aura vraiment testé toutes les chaînes...



  A LIRE AUSSI  





- On est comme on est (F2)
- Sexe in the TV (Téva)
- En juin, ca sera bien (la 5ème)
- Studio Gabriel (F2)





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 17 novembre 2018) : Commissaire Magellan et Sandrine Quétier font tomber DALS, France / Argentine proche du top 2

Audiences TV Prime (samedi 17 novembre 2018) : Commissaire Magellan et Sandrine Quétier font tomber DALS, France / Argentine proche du top 2


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 17 novembre 2018) : 50 mn Inside et NOPLP laminés par le 19/20 national et les gilets jaunes, Les Terriens du samedi chutent

Audiences TV Access (samedi 17 novembre 2018) : 50 mn Inside et NOPLP laminés par le 19/20 national et les gilets jaunes, Les Terriens du samedi chutent


INTERVIEW
Julie Chevallier (Les Mystères de l'amour) : « Avec Cathy et José, Béatrice entend libérer les moeurs »

Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour) : « Avec Cathy et José, Béatrice entend libérer les moeurs »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018