vendredi 4 juillet 2014 à 09:11 par

Hostages ne prend pas le public en otage

Hostages ne prend pas le public en otage
©Capture TF1 

Jeudi 3 juillet, TF1 a poursuivi la diffusion de la mini-série américaine Hostages, portée par Dylan Mcdermott et Toni Collette.

A 20h50 dans « Fin de sursis », Ellen revenait chez elle pour tenter de sauver son mari, sous les yeux de 4 millions de téléspectateurs, soit 17.5% de parts de marché. Puis la chirurgienne devait gérer l’arrivée de sa soeur dans « Elément perturbateur ». L’épisode a alors rassemblé 3.54 millions de curieux, et 16.3% de parts de marché.

Puis à 22h30 dans « Mauvais atout », Ellen et Brian se demandaient s’ils ne devaient pas éliminer Duncan pour sauver leur famille. 3.42 millions de personnes étaient encore présente, soit 21.6% de part d’audience. Le dernier épisode, « A l’origine du complot », a tenu en haleine 3 millions de fidèles, ce qui représente 28.7% du public présent.

TF1 se hisse à la première place du podium des audiences de la soirée, mais réalise des scores assez faibles en comparaison avec ses autres séries américaines. En moyenne, les quatre épisodes ont réuni 3.5 millions de téléspectateurs, 20% de parts de marché, et 25% des femmes de moins de 50 ans responsables des achats.

Hostages revient la semaine prochaine, à la même heure sur la Une.



  A LIRE AUSSI  

TF1   SERIES   AUDIENCES TV   HOSTAGES  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 22 mai 2019) : Grey's Anatomy large leader, échecs pour L'émission politique et Dossier Tabou

Audiences TV prime (mercredi 22 mai 2019) : Grey’s Anatomy large leader, échecs pour L’émission politique et Dossier Tabou


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 22 mai 2019) : Demain nous appartient puissant, M6 sous le million, TPMP devant Quotidien

Audiences TV access (mercredi 22 mai 2019) : Demain nous appartient puissant, M6 sous le million, TPMP devant Quotidien


INTERVIEW
Sebastien Tarrago (Emiliano Sala, les secrets d'un destin brisé) : « Pour Waldemar Kita, le documentaire est cruel, il ne comprend pas cette haine »

Sebastien Tarrago (Emiliano Sala, les secrets d’un destin brisé) : « Pour Waldemar Kita, le documentaire est cruel, il ne comprend pas cette haine »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019