mardi 12 juin 2018 à 17:49 par

House, Breaking Bad, Magnum... des séries télé et des hommes stylés

House, Breaking Bad, Magnum... des séries télé et des hommes stylés
©Universal / AMC / FOX  

Qu’il soit trop classe, absolument dégaine ou complètement loufoque, le style du héros d’une série télé exprime sa personnalité, signe sa différence et le distingue de ses concurrents. Car le style dont on se souvient est bien le secret du héros inoubliable. Et le secret de son style tient souvent en un seul accessoire. Tour d’horizon de cinq séries emblématiques.

La canne du Docteur House

Sa canne le précède comme sa réputation… Si House peine à se montrer sympathique et à marcher droit, il éprouve également beaucoup de difficultés à repasser ses vêtements. Froissé est son style, négligée son allure. Une sorte de dandy destroy et nonchalant, jamais vraiment réveillé, mais toujours irrésistible. Fripé, mal embouché et clopin-clopant, House parvient -avec son style inimitable- à résoudre des énigmes dignes de Columbo et à garder dans le cœur des spectateurs une place à part. Mais ne lui dites rien, sinon ce misanthrope vous enverrait vous faire voir d’un bon coup de canne.

La casquette des Peaky Blinders

Tous les Shelby en ont une. Au début, ils n’avaient même que ça… La casquette. L’accessoire est le signe de reconnaissance de ce gang familial. Et, chez les Shelby, on ne plaisante pas avec le style… Des lames de rasoir cachées dans leurs casquettes faisaient de cette fratrie la plus redoutable de Birmingham durant l’entre-deux-guerres. Soignant leur look, bravant les règles et osant jouer dans la cour des grands, le tout sur fond de rock anglais, les Shelby et leurs casquettes finissent par frimer autant que nous, mais avec le style incomparable des années folles. Une leçon de classe délicieusement vintage qu’on a envie de suivre à la lettre. Alors, autant commencer en s’offrant son propre couvre-chef parmi les casquettes sur Headict pour Homme.

La chemise à fleurs de Magnum

Le héros des années 80 avait peu de choses à lui… Il squattait chez Higgins, il devait sa Ferrari à la générosité d’un ami absent et ne possédait pour ainsi dire que sa propre moustache, tellement village people, et ses chemises tellement hawaïennes. Cependant, contre toute attente, ce style baba-réac a traversé les époques pour faire de Magnum une icône malgré lui. Son allure relax, ses micro-shorts et sa philosophie de vie « Trop à l’aise avec mes poils » ont transformé le détective privé en véritable modèle pour tous les hipsters d’aujourd’hui.

Le costume gris de Don Draper

Face au bling-bling des années 80 façon Deux flics à Miami avec Sonny Crocket et Riccardo Stubbs, il convient de miser sur la classe des années 60 version Mad Men. En la personne de Don Drapper, le héros de série télé le plus GQ de toute la galaxie. Tout à la fois porte-drapeau et pourfendeur de l’american dream, le directeur artistique de l’agence publicitaire fume beaucoup, boit trop, trompe son épouse et, accessoirement, porte le costume gris comme personne avant ou après lui. Son arme secrète : une cravate de rechange et une chemise blanche toujours à portée de main. L’état de l’art du style au masculin.

Le chapeau noir d’Heisenberg

La série Breaking Bad ne propose pas seulement l’histoire trop stylée d’un terne professeur de physique qui devient un narcotrafiquant de génie, elle donne aussi à voir l’impressionnante transformation physique de son antihéros, Walter White. En pleine chimiothérapie, l’homme -d’abord sans relief- rase son crâne, laisse pousser son bouc et revêt un ultra-classique Pork Pie noir sur d’impénétrables lunettes de soleil. Bye-bye le prof paumé ! Bonjour Heisenberg… Devenus tous deux mythiques, le chapeau et son propriétaire rappellent qu’un simple changement de style peut parfois entraîner un vrai changement de vie. Et pas seulement à la télé !



  A LIRE AUSSI  
¤ Tandem : la série s’exporte en Italie, Guillemette Barioz rejoint Astrid Veillon

¤ Les feux de l’amour : le départ controversé de Jessica Collins (Avery) sur TF1, elle critique la série


SERIES   DR. HOUSE   MAGNUM   BREAKING BAD   MAD MEN  







comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 10 décembre 2018) : Un bébé pour Noël domine Les Rivières pourpres, Cauchemar en cuisine résiste

Audiences TV prime (lundi 10 décembre 2018) : Un bébé pour Noël domine Les Rivières pourpres, Cauchemar en cuisine résiste


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 10 décembre 2018) : DNA en tête, record pour C à vous, Les Princes et 28 minutes au plus bas

Audiences TV access (lundi 10 décembre 2018) : DNA en tête, record pour C à vous, Les Princes et 28 minutes au plus bas


INTERVIEW
Romuald Graveleau (Cauchemar en cuisine, producteur) : « Allan a fait une véritable révélation à Philippe Etchebest »

Romuald Graveleau (Cauchemar en cuisine, producteur) : « Allan a fait une véritable révélation à Philippe Etchebest »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018