mardi 5 juin 2012 à 19:05 par

Joey Faré, productrice de Clash : « La fiction de France 2 est à reconsidérer »

Joey Faré, productrice de Clash : « La fiction de France 2 est à reconsidérer »
©DENIS Laurent / FTV 

Mercredi 9 mai 2012, France 2 lançait en prime time Clash, une série sur les relations parfois conflictuelles entre parents et adolescents. Durant trois semaines, la création de Pierre Linhart et Baya Kasmi - ayant Angela 15 ans, Once & Again et Skins pour références - s’est battue pour trouver son public, sans succès. Les six épisodes n’ont réuni en moyenne que 1.9 million de téléspectateurs, soit 7.3% de part de marché. Suite à cet échec d’audience, quel avenir pour Clash ?

La « décision n’est pas prise » nous a dit Thierry Sorel. En effet, la discussion entre la chaîne et les producteurs de Scarlett n’a pas encore eu lieu. Mais le directeur de la fiction de France 2 avoue que l’avenir de la série « est clairement compromis ».

Contactés par la rédaction de Toutelatélé, la productrice Joey Faré et Thierry Sorel ont fait part de leur « déception » commune. Mais « la presse a été formidable » se console la première. (« Dans Clash, tout sonne juste, petit miracle né d’une ambition énorme : montrer à chaque épisode la complexité d’une cellule familiale » a-t-on pu lire dans Le Parisien. « Clash tire enfin le modèle de la série pour ados vers une maturité inédite en France » notait Les Inrocks.) Malgré un soutien de la critique, pourquoi le public n’est-il pas venu ?

Pour la direction de la chaîne, le risque avec Clash était « de ne pas fédérer et créer une divergence de publics. » « On le craignait, on le redoutait et c’est ce qui s’est passé » déclare Thierry Sorel. « On n’a pas réussi à faire ce que l’on voulait, c’est-à-dire mettre devant le poste de télévision des publics d’âges différents » a expliqué le dirigeant. En effet, il semble que ni le public adulte, ni le public adolescent ne se soient reconnus. Tandis que la série aurait déplu aux plus âgés (dont on connait l’importance sur France Télévisions). Clash aurait-elle alors été plus à sa place sur France 4, une chaîne plus jeune ? Ou à un autre horaire sur France 2, comme s’interroge avec le recul Thierry Sorel ?

Y a-t-il de la place pour l’audace sur France 2 ? Rien n’est moins sûr. Combien de séries créées pour une série dépassant le stade de la première saison ? « France 2 n’est pas une chaîne laboratoire. L’innovation est très peu sollicitée » nous dit Joey Faré. France 2 « soutient beaucoup l’audace » se défend Thierry Sorel mais, l’homme reconnait laisser peu de chance à la fiction de prime time. « En daytime, on le fait. On essaie de progresser à chaque saison parce que les enjeux sont moindres, on cristallise moins d’attentes. On se donne plus de chance la journée. Coeur océan, Foudre, il y a eu cinq saisons parce qu’on a amélioré à chaque fois. »

Mauvaise communication de la part de France 2 et/ou téléspectateurs versatiles ? Force est de constater que la chaîne peine à renouveler son public. Au-delà du cas de Clash, il y a récemment eu les échecs d’audience d’Antigone 34 et Trafics, deux séries policières. Un genre habituellement fédérateur, comme le souligne Joey Faré. La productrice met alors en avant « une vraie carence » d’audience sur la chaîne publique, allant jusqu’à penser que « la fiction de France 2 est à reconsidérer entièrement ».

En attendant, l’avenir de Clash n’a pas encore été tranché. « On va se battre mais, ce n’est pas gagné » conclue Joey Faré.



  A LIRE AUSSI  

FRANCE 2   SERIES   ANTIGONE 34   CLASH   TRAFICS  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 17 juillet 2019) : Grey's Anatomy Station 19 battu par France 3, Zone interdite plus fort que Cherif

Audiences TV prime (mercredi 17 juillet 2019) : Grey’s Anatomy Station 19 battu par France 3, Zone interdite plus fort que Cherif


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 17 juillet 2019) : Demain nous appartient performe, N'oubliez pas les paroles bat un record, M6 en échec

Audiences TV access (mercredi 17 juillet 2019) : Demain nous appartient performe, N’oubliez pas les paroles bat un record, M6 en échec


INTERVIEW
Frédéric Longbois abandonne Je suis une célébrité, sortez-moi de là : « J'ai pleuré, je m'en veux encore... »

Frédéric Longbois abandonne Je suis une célébrité, sortez-moi de là : « J’ai pleuré, je m’en veux encore... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019