L'ENCYCLOPEDIE DES SERIES TV
LES ROIS MAUDITS
©TF1 Vidéo  

LES ROIS MAUDITS

1 saison - 6 épisodes - arrêtée en 1973
1e diffusion : 21 décembre 1972 sur l’ORTF

Créateurs : Claude Barma et Marcel Jullian d’après Maurice Druon
Distribution : Jean Piat (Robert III d’Artois) / Hélène Duc (Mahaut d’Artois) / Georges Marchal (Philippe IV le Bel) / Geneviève Casile (Isabelle de France) / Jean Deschamps (Charles de Valois) / Louis Seigner (Spinello Tolomei) / Robert Party (Louis d’Evreux) et André Falcon (Enguerrand de Marigny)...

Synopsis
Guide
des épisodes
Photos
Actualité
Communauté

« Les voici. Un tableau de famille. L’époque : XIVe siècle. Le lieu : la France. Le roi : Philippe IV. La France est alors le plus puissant des royaumes d’occident. Le roi a une réputation de beauté légendaire qui s’accole à son renom. Il est, il restera Philippe le Bel. »

Ses trois fils, Louis de Navarre, Philippe - Comte de Poitiers et Charles de France, lui assure une descendance, tandis que sa fille unique, Isabelle, est mariée au roi Edouard II d’Angleterre. Autoritaire, personne n’ose tenir tête au monarque, sauf l’ordre des chevaliers du Temple. Ces derniers devront périr sur le bûcher. Avant de disparaître, Jacques de Molay aura ces derniers mots à destination de ses bourreaux : « Pape Clément, chevalier Guillaume de Nogaret, roi Philippe, avant un an, je vous cite à comparaître au tribunal de Dieu. Maudits, vous serez tous maudits, jusqu’à la treizième génération de vos races. » De son côté, Robert d’Artois, « l’écarlate », n’a qu’un seul but : reconquérir son comté dont l’a privé sa tante Mahaut. Et déjà, l’ombre de la Guerre de Cent ans plane et les rivalités se multiplient.

Anecdotes

- Les Rois maudits est l’adaptation pour la télévision de l’œuvre de Maurice Druon. Les sept volumes de cette saga historique ont été publiés entre 1955 et 1977. Elle est composée de : Le Roi de fer (1955), La Reine étranglée (1955), Les Poisons de la Couronne (1956), La Loi des mâles (1957), La Louve de France (1959), Le Lis et le Lion (1960) et Quand un roi perd la France (1977). Résistant, académicien, Maurice Druon est décédé en 2009.

- La fiction a entièrement été tournée en studio, dans des décors conçus par Maurice Valay. 25 000 mètres carrés de panneaux de tulle peint ont été nécessaires, sur des surfaces de 6 mètres de haut sur 16 de long. Claude Barma avait en effet choisi des panneaux amovibles à la place d’éléments en dur pour son arrière-plan.

- La musique des Rois maudits est signée Georges Delerue. Le célèbre compositeur de Hiroshima, mon amour, Le Mépris, Le Corniaud, Chouans !, Platoon ou Jumeaux a également été l’auteur des thèmes de Thibaud ou les croisades, Jacquou le Croquant ou Paul et Virginie pour la télévision. On lui doit également la première musique de la Cinéscénie du Puy du Fou, dont des mélodies étaient proches de celles des Rois maudits.

- Sur la deuxième chaîne de l’ORTF, Les Rois maudits a été programmé chaque jeudi soir entre le 21 décembre 1972 et le 24 janvier 1973. En moyenne, la fiction a remporté un large succès, avec 38% d’audience pour chaque épisode.

- La grande majorité des comédiens présents au générique étaient des acteurs de théâtre, Jean Piat en tête. Le jeu des comédiens (diction, rythme, expressions...) et la réalisation usent des codes du genre.

- Dans les colonnes de Télé 7 jours, Claude Barma est revenu sur ses choix de réalisateur : « Mon premier souci a été d’éviter les reconstitutions historiques. On n’y croit plus. Je me suis inspiré du théâtre de Shakespeare dont la dramaturgie est faite de scènes courtes, où les personnages s’affrontent au paroxysme de leurs sentiments. Ce qui m’intéresse, c’est de montrer en gros plan leur violence, leur haine, leur avidité. J’ai donc pris le parti de supprimer tout décor construit afin que les visages deviennent le seul élément dramatique. Les costumes et les objets suffisent à situer les personnages qui évoluent sur des fonds de tulle peints donnant à l’image une atmosphère floue et poétique. J’ai cherché à jouer avec l’imagination du public... »

- En 2005, Josée Dayan a réalisé sa propre version de ce classique de la télévision. Au générique, Jeanne Moreau donnait la réplique à Philippe Torreton, dans une ambiance voulue très colorée. La fiction en cinq épisodes a été diffusée sur France 2.

Actualité

TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo TF1 Vidéo





Share


 SERIES TV
LES DERNIERES FICHES SERIES
Les Nouvelles aventures de Vidocq
Ce cher inspecteur
Ranch L
Baretta
Cheers
LE TOP 5 DES FICHES SERIES
Dinosaures
La Loi est la loi
Zorro
Drôles de dames
Daktari
ACTUELLEMENT A L'ANTENNE 

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017