lundi 19 novembre 2007 à 13:13 par

Lilly Rush (Kathryn Morris), héroïne de Cold Case

Cold case : affaires classées est incontestablement le plus gros succès de la saison de France 2. Lilly Rush et son équipe mènent les enquêtes en ouvrant à nouveau les dossiers du passé. Et les téléspectateurs en redemandent ! Toutelatele.com est donc parti à la rencontre de Kathryn Morris lors du Festival de Télévision de Monaco pour tenter de mieux comprendre qui se cache derrière la fameuse Lilly Rush...

Lilly Rush (Kathryn Morris), héroïne de Cold Case
©Festival de Television de Monaco 

Katia Blétry : Comment avez-vous appréhendé le casting de Cold Case : affaires classées ?

Kathryn Morris : L’équipe de Cold Case a eu beaucoup de mal à trouver le personnage de Lily Rush. Quand ils ont fait appel à moi, ils avaient déjà signé avec tous les autres acteurs de la série. En me voyant des certains films, ils ont pensé que j’étais la bonne personne pour pourvoir incarner ce rôle. Nous avons donc parlé, puis négocié et enfin nous avons trouvé un accord.

Katia Blétry : Vous sentez-vous proche du personnage que vous interprétez dans la série ?

Kathryn Morris : Lilly Rush et moi sommes très différentes même si nous partageons quand même certaines valeurs. Comme elle, je suis un bourreau de travail. J’ai également toujours eu tendance à me sentir proche des victimes, des minorités et des offensés.

Katia Blétry : Ce trait de caractère vous vient-il de votre éducation marquée par la présence de Dieu ?

Kathryn Morris : Lorsque j’étais petite, je suivais des cours de catéchisme à l’école. Bien que je ne sois plus très pratiquante à l’heure actuelle, j’ai appris les grands principes de base de la religion et ils sont toujours très présents dans ma vie de tous les jours. J’aime donc venir en aide aux autres si j’en ai les moyens et j’essaye aussi d’être quelqu’un de bien. Mais pour le reste, nous sommes deux personnes opposées et avons des façons différentes de concevoir la vie.

Katia Blétry : Notamment en ce qui concerne le style vestimentaire ?

Kathryn Morris : C’est clair que sur ce plan-là, nous n’avons rien à voir. Peut-être qu’elle a essayé un jour dans un magasin ce genre de vêtements mais elle n’a pas osé les acheter (rires).

Katia Blétry : Comment expliquez-vous que ses relations avec les hommes sont toujours décevantes ?

Kathryn Morris : Lilly n’a pas connu de romance durable. En fait, elle ne sait jamais comment s’y prendre quand quelqu’un commence à être proche d’elle. Ce problème relationnel est dû au manque affectif de sa famille. Mais, j’espère qu’elle trouvera l’amour et qu’elle se lancera enfin dans une histoire sérieuse !


Katia Blétry : Que retenez-vous de votre participation dans Cold Case depuis maintenant quatre saisons ?

Kathryn Morris : J’ai beaucoup appris sur le fonctionnement de la production et sur l’envers du décor d’une série telle que la nôtre. Mon producteur, Jerry Bruckheimer, a fait appel à plusieurs personnes issues du monde du cinéma pour travailler sur ce show. Je suis donc très intéressée de voir comment se déroulent les castings, comment s’élaborent les scénarios ou de quelle manière les techniciens procèdent pour l’éclairage des plateaux de tournage. Tout ceci est très instructif. En plus, à Hollywood, Cold Case est connue pour être l’une des séries les plus difficiles à réaliser. Nous avons d’ailleurs l’impression de concevoir deux séries en même temps : les flash-back et les enquêtes se déroulant au moment présent.

Katia Blétry : Quels sont vos rapports avec les scénaristes de la série dans l’écriture de votre personnage ?

Kathryn Morris : Les acteurs sont les dernières personnes à être au courant du contenu du scénario. Je suis donc en possession du script un ou deux jours seulement avant le tournage et je suis parfois très surprise quand je découvre ce qu’ont écrit les scénaristes. Les fans m’abordent souvent dans la rue pour me parler de la série et je transmets de temps à autre leurs demandes aux auteurs de Cold Case. De mon côté, il m’arrive d’avoir quelques idées pour rendre l’histoire plus riche et d’en discuter avec eux comme dans la saison 4 en ce qui concerne la relation qu’entretient Lilly avec sa mère.

Katia Blétry : Au fil des saisons, les téléspectateurs apprennent de nouvelles choses concernant le passé de Lilly Rush comme la découverte de votre mère, votre sœur ou votre ex petit ami. Qui aimeriez-vous voie ressurgir de sa vie prochainement ?

Kathryn Morris : Je pense que nous avons vu assez de membres de la famille ressurgir de son passé. J’aimerais maintenant qu’elle fasse de nouvelles rencontres. Lilly a besoin de sortir et de découvrir des choses qu’elle ne connaît pas. Elle a eu assez d’histoires tristes comme ça !

Katia Blétry : Dans votre dernier film, Profession profiler, vous baignez encore dans le crime, quel rôle aimeriez-vous interprétez dans votre prochain long-métrage ?

Kathryn Morris : J’ai été à l’affiche cet été de Ressurecting the Champ. Je joue la femme de Josh Hartnett. Mon personnage est très éloigné de celui de Lilly Rush. Nous avons un fils de 7 ans mais notre mariage est loin d’être un succès et nous sommes séparés depuis peu. Josh interprète le rôle d’un journaliste sportif dont la carrière peine à décoller. Il va faire une incroyable rencontre, celle de Samuel L.Jackson alias Bob Satterfield, un ancien champion de boxe. Ce film a été une expérience vraiment enrichissante et je me suis beaucoup amusée à le faire.



  A LIRE AUSSI  

SERIES TV   COLD CASE : AFFAIRES CLASSEES  




- Cold Case : affaires classées, tous les lundis à 20h50 sur France 2






AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (mardi 15 octobre 2019) : Alexandra Ehle termine en beauté, SWAT en baisse, Maléfique et M6 en résistance

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (mardi 15 octobre 2019) : Demain nous appartient régresse N’oubliez pas les paroles, Les Marseillais au top


INTERVIEW


Agustin Galiana (Coup de foudre en Andalousie, TF1) : « Avec Maud Baecker, on a eu un tournage idyllique »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019