mercredi 19 juin 2013 à 12:57 par

Michel Denisot (Le Grand Journal) : « Antoine de Caunes va apporter de la fantaisie »

Michel Denisot (Le Grand Journal) : « Antoine de Caunes va apporter de la fantaisie »
©Capture D8 

Ce mercredi 19 juin, Michel Denisot était l’invité de Laurence Ferrari dans Le Grand 8. Autour de Roselyne Bachelot, Audrey Pulvar, Elisabeth Bost et Hapsatou Sy, l’animateur du Grand Journal s’est confié sur son départ et sur son remplaçant, Antoine de Caunes.

Invité à s’exprimer sur son choix d’arrêter Le Grand Journal, Michel Denisot n’est pas nostalgique. «  Je tourne la page facilement cette année , cela n’aurait pas été le cas les années précédentes. J’ai senti, malgré l’énorme plaisir et la chance que j’ai de faire ce métier, que je commençais à sentir un peu moins d’envie. J’en suis à 1740 émissions, et quand on commence à regarder le compteur et les chiffres comme ça, c’est comme une voiture un peu fatiguée...  » a-t-il confié.

Sur l’évènement déclencheur de sa décision, Michel Denisot a confirmé l’importance des coups de feu survenus à Cannes. « . A Cannes, j’ai appelé ma femme un soir en lui disant « j’arrête ». Un évènement comme celui-ci peut paraître anecdotique mais ca ne l’a pas été. (...) Ca dure 5 secondes donc on a pas le temps de réfléchir, on part dans tous les sens (...) Ca crée un choc (...) C’est anodin que quand on y est pas  »s’est-il ainsi justifié.

Autre motif de son départ, le poids d’une quotidienne alors que le lancement du Vanity Fair français approche. « C’est un choix de raison. (...) Cette année, je partais de chez mois tous les matins à 9h15 et je rentrais à 21h15 » explique-t-il.

Quant à son remplaçant, Antoine de Caunes, Michel Denisot est très positif. « C’est très bien. Vu le talent d’Antoine, c’est un hommage rendu à toute l’équipe qui va travailler avec lui et à ce qu’on a fait auparavant. C’est quelqu’un qui a une carrière brillante et qui fait partie de l’histoire de Canal + aussi. Il va donner la touche de fantaisie que souhaitait apporter la chaîne dans l’évolution du Grand Journal  » s’enthousiasme-t-il.

Enfin, sur un éventuel retour à la télévision, l’animateur se dit « pas loin de la saturation » après avoir « fait un peu le tour ». Toutefois, il n’exclut rien. « Je ne dis pas que je ne reviendrais pas pour faire autre chose. Je suis encore en contrat de longue durée avec Canal, mais je vais changer de rythme ».



  A LIRE AUSSI  

CANAL +   C8   MICHEL DENISOT   REVUE DE PRESSE   LE GRAND JOURNAL  









LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (mardi 19 novembre 2019) : SWAT battu par La maladroite, Incroyable talent plébiscité, Cash investigation déçoit

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (mardi 19 novembre 2019) : Demain nous appartient échappe à N’oubliez pas les paroles, Philippe Etchebest électrise M6, C à vous au sommet


INTERVIEW


Eric Naulleau (Touche pas à mon poste) : « Matthieu Delormeau s’est inventé un personnage insupportable »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019