mardi 11 septembre 2018 à 18:29 par

Noces rouges : le tueur révélé, une saison 2 impossible ?

Noces rouges : le tueur révélé, une saison 2 impossible ?
©Capture France 3 

Noces rouges se revendique comme la saga de l’été de France 3. La chaîne publique a réuni les principaux éléments du genre pour s’octroyer un succès. Le mardi 28 août 2018, 3.05 millions de Français répondent à l’appel, soit 14% du public présent devant la télévision. France 3 termine alors deuxième des audiences, derrière le mastodonte Good Doctor sur TF1 qui dépasse les 30% de part de marché. La semaine suivante 3.02 millions d’amateurs sont toujours au rendez-vous pour suivre l’enquête de Vincent, soit 13.1% du public. En Belgique, la RTBF a proposé la saga durant le mois d’août. Le final a culminé à 24.6% de part d’audience auprès des 4 ans et plus. Ce mardi 11 septembre, France 3 révèle l’épilogue de cette mini-série qui n’a pas atteint toutes les espérances de son diffuseur. Cristiana Reali et Alexandra Vandernoot, rompues au genre, ne seront pas en effet parvenues à affoler les courbes d’audience de la chaîne publique des régions.

Attention, la suite de cette news révèle la fin de Noces Rouges

Une femme meurtrière ?

Deux morts, un meurtrier ? Vincent poursuit son enquête dans le final de Noces rouges, et ce malgré la tentative de suicide de Camille, désemparée face au rapprochement inévitable entre son conjoint et Alice. Cette dernière a retrouvé un bijou en nacre, originaire de Tahiti, près de l’endroit où sa sœur est morte le jour de son mariage. Après des recherches dans les archives des photos du mariage, Alice se rend compte que Camille portait justement un bijou avec ces fameuses étoiles en nacre. Elle fait part de ses doutes à sa mère. Claire décide alors de confier le bijou à Vincent, pour le moins perplexe. L’étau se resserre et Guy finit quant à lui par passer aux aveux auprès de sa femme.

L’assassin de Simon démasqué

Le point de départ reste la mort de Simon, le frère de Vincent, et le fils de Cathy. On apprend rapidement que Sandra, ivre, est à l’origine de l’accident de la route qui a provoqué sa mort. Claire a voulu protéger sa fille en déchargeant l’affaire sur Fabio. Ce dernier a purgé sa peine, mais demeure sous l’influence de Blandine, qui cherche à venger la mort de son frère Anthony. Ce dernier violait régulièrement Sandra, sans quoi il la dénoncerait pour le meurtre de Simon.

L’histoire se joue quelques années plus tôt, un soir, à la paillote de Géraldine. Sandra est ivre. Elle prend un bain de minuit. Le père de Simon, Pierre, s’apprête à rentrer chez lui. Il tombe nez à nez sur la plage avec Sandra, nue, qui l’embrasse. Simon, censé rejoindre des amis sur la plage non loin de la paillote, assiste effaré à la scène. Il prend la fuite et Sandra tente de le rattraper sans que Pierre ne comprenne vraiment ce qui vient de se jouer. Sur la route, elle fait tomber son portable dans sa voiture, se penche, et finit par percuter le scooter du jeune homme. En comprenant la vérité, Pierre tente de se suicider dans le final, mais est rattrapé par son Vincent qui parvient à le dissuader.

Qui a tué Anthony et Sandra ?

De son côté, Guy avoue à Claire que le jour du mariage de leur fille, il a assisté à la tentative de viol de Sandra par Anthony. Il est intervenu et le frère de Blandine s’est défendu avec un couteau. Lors de leur affrontement, et après une chute au sol, l’arme se retourne contre l’agresseur ; il décède sur le coup. Guy décide d’appeler la police et de plaider la légitime défense, mais Sandra le supplie de ne rien dire. Ils doivent faire disparaître le corps. Au même moment, Cathy assiste elle aussi à la tentative de viol de Sandra avant que Guy n’intervienne. Elle entend les menaces d’Anthony : il révèlera à tout le monde qu’elle est celle qui a tué Simon sur la route si elle ne cède pas à son chantage. Cathy prend la fuite.

Un suicide pour Sandra

Cathy retrouve quelques instants plus tard Sandra sur une des terrasses du restaurant gastronomique de Claire où se déroule le mariage. Elle chahute la jeune mariée. C’est à ce moment-là qu’elle perd une des étoiles en nacre de son bijou. Ce dernier lui avait été offert par Camille lors de son déplacement à Tahiti. Elle menace de tout révéler aux invités de son mariage. Sandra lui demande de ne rien faire. Elle monte sur le muret qui sépare la terrasse de la falaise et se jette dans le vide. Cathy, sous le choc, prend la fuite. Elle finit par avouer la vérité à Vincent qui parvient finalement à emboîter toutes les pièces du puzzle.

Une saison 2 impossible ?

Si les audiences des quatre premiers épisodes de Noces rouges sont loin d’être catastrophiques, elles ne sont pas non plus éclatantes. Cette saga a réalisé des scores en dessous des meilleures audiences de France 3 en matière de fiction française, malgré un casting très identifié du grand public et l’annonce du retour d’une saga de l’été sur la chaîne. Les auteurs ont par ailleurs décidé de casser quelque peu les codes du genre puisqu’il n’y a pas véritablement de meurtrier dans cette saga, et Alice, l’héroïne de la série, ne termine pas avec Vincent, son amour de jeunesse. Ce dernier préfère poursuivre sa vie avec Camille. Il n’est pas évoqué dans le final si la fille de Claire restera s’occuper du restaurant de sa mère, cette dernière étant mourante, ou bien si elle retournera s’occuper de son propre restaurant en Australie, où son mari l’attend accessoirement…


FRANCE 3   SERIES  




comments powered by Disqus
 Le Buzz Toutelatele
 On vous recommande
Audiences TV Prime (mardi 4 septembre 2018) : The Good Doctor ne faiblit pas, Scènes de ménages juste derrière Noces rouges
Une famille formidable : Alexandra Vandernoot (Noces Rouges) rejoint TF1 pour sauver Anny Duperey
Audiences TV Prime (mardi 28 août 2018) : Noces Rouges convaincant, The Good Doctor démarre très fort, Tatiana Silva et 90' Enquêtes leaders TNT
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018