lundi 16 avril 2018 à 09:43 par

Prison Break (saison 6) : Michael Scofield, laissé pour mort, plonge W9 en pleine agonie

Prison Break (saison 6) : Michael Scofield, laissé pour mort, plonge W9  en pleine agonie
©Capture W9 

Depuis le 8 avril dernier, W9 a choisi de rediffuser la cinquième saison de Prison Break. Bloqués au Yemen, Michael Scofield et son frère Lincoln Burrows tentent de trouver une solution pour fuir le pays. Mais les déboires s’enchainent.

Dans « Solutions d’urgence », T-Bag a fait comprendre à Sara que son mari était peut-être le fameux Poséidon, cet homme qui veut la peau de Scofield. 201 000 téléspectateurs ont suivi cet épisode, soit 0.8% de part de marché. En nette difficulté d’audience la semaine précédente, Prison Break perd à nouveau en puissance avec 0.5 point de moins et 135 000 curieux évaporés.

Juste après, « Prisonniers du désert » a vu Michael, Lincoln et leurs « amis » s’enfuir dans le désert pour rejoindre un village isolé. Reste qu’à son arrivée, Scofield s’effondre et est laissé pour mort. 195 000 personnes ont assisté au drame, soit 0.8% du public présent devant son poste de télévision de 21h50 à 22h40.

Avec de telles performances, W9 se retrouve dans les chaines les moins regardées de la soirée aux côtés de Gulli et NRJ12. De quoi plomber sa journée à 1.6% de part d’audience.

Dimanche prochain, Prison Break achèvera sa course sur W9 avec les trois derniers épisodes.


SERIES   AUDIENCES TV   PRISON BREAK   W9  




comments powered by Disqus
 Le Buzz Toutelatele
 On vous recommande
Prison Break : une saison 6 sans un personnage culte, Lincoln et Michael piégés dans la ville
Prison Break (saison 5) : Michael Scofield se perd en prime mais monte en puissance sur W9
Prison Break : une saison 6 déjà écrite, Michael Scofield fait peau neuve avec l'intégralité de la saison 5 sur W9
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018