vendredi 8 décembre 2006 à 23:18 par

Quand la VOD monte les marches

Quand la VOD monte les marches
© 

Entre contrats, fêtes de lancement et coupes de champagne, la 22ème édition du MIPCOM s’est achevé sous le ciel clément de la Côte d’Azur. En plus de nourrir en programmes la TV d’aujourd’hui, le MIPCOM et ses participants pensent et préparent les médias de demain.

Pour le monde de l’audiovisuel, le mois d’octobre rime avec « MIPCOM », un salon de la télévision qui réunit tous les ans à Cannes les acheteurs et vendeurs des chaînes TV, ainsi que les grands studios et les entreprises de production indépendantes. Avec plus 12 000 participants, le marché reflète bien l’importance grandissante de cette industrie. En plus de la dernière saison de Prison Break ou des nouveaux formats de télé-réalité, ce rendez-vous permet aussi aux professionnels de découvrir et confirmer l’évolution des tendances... Alors de quoi a-t-on discuté sur la Croisette ?

Tout le monde est d’accord là-dessus : le marché change. De la TV, on est clairement passé aujourd’hui à un système où le contenu s’adresse à des supports de toutes tailles. Cette année, la VOD a en effet monté les marches. Comme annoncé en 2005 dans les différentes expositions (IBC, MIP TV, MIPCOM, 3GSM), 2006 est l’année de la convergence entre les outils de diffusion et les contenus, tout comme entre les sociétés qui composent le marché. D’où l’explosion continuelle du nombre de visiteurs à cet événement cannois.

« Le succès du MIPCOM reflète aussi l’évolution de l’industrie en tant que telle », explique Paul Johnson, un des organisateurs du salon. En effet, toujours plus de gens gravitent autour de l’audiovisuel et, plus généralement, du contenu. Le but du MIPCOM est bien de les réunir : « nous cherchons à encourager les interactions entre les différents visiteurs, qu’ils viennent de l’industrie de la TV, de la pub, du cinéma, de l’Internet ou du mobile », confirme Paul Johnson.

Au-delà du contenu, la révolution se situe dans les nouveaux écrans que ce mouvement de numérisation va autoriser. Alors que le mobile, sur lequel il est facile de faire payer l’utilisateur final, prenait le pas sur les autres écrans depuis quelques temps, on assiste à un retour en force de l’Internet et du modèle de contenu financé par les annonceurs. Symptomatique de cette fascination retrouvée pour les 3 W, Google annonçait pendant le salon le rachat du site « You Tube » pour 1.6 milliards de dollars. Alors, prêt à cesser d’être un téléspectateur pour devenir programmateur de votre propre chaîne de TV multi-support ?

Article écrit par Clément Charles/ATC-TLC.com



  A LIRE AUSSI  

SUISSE  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (jeudi 21 novembre 2019) : Balthazar puissant sur TF1, Envoyé spécial en hausse, M6 sombre avec Iron Man

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (jeudi 21 novembre 2019) : Demain nous appartient en souffrance, C à vous et Quotidien puissants, Clique faible


INTERVIEW


Julien Pasquet (Intégrale week-end, CNews) : « Je suis affublé de toutes les insultes et de tous les bords »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019