samedi 12 janvier 2019 à 17:21 par

Renée Felice Smith (NCIS Los Angeles, saison 9) : « Nell serait tout à fait capable de diriger l’équipe »

Renée Felice Smith (NCIS Los Angeles, saison 9) : « Nell serait tout à fait capable de diriger l’équipe »
©Capture M6 

La saison 9 de NCIS : Los Angeles se poursuit ce samedi 12 janvier à 21 heures sur M6 avec deux nouvelles enquêtes : « Le monstre » et « Vendetta ».

Dans un premier temps, Le NCIS redouble d’efforts pour mener à son terme deux affaires. Mosley et Callen font bloc pour neutraliser un trafiquant d’armes pendant que la disparition d’un commandant de la Navy met les agents sur la piste d’un tueur organisant des spectacles pour des voyeurs. Par la suite, les enquêteurs californiens sont sollicités par Arkady Kolcheck, dont une amie a été kidnappée par le trafiquant international Sokolov. Celui-ci entend se venger de ceux qui ont témoigné contre lui et l’équipe doit protéger Leigha Winters, dans la ligne de mire du truand.

Depuis la deuxième saison, le NCIS compte dans ses rangs l’attachante Nell Jones, de son vrai nom Penelope Jones. De quoi nourrir les comparaisons avec Penelope Garcia (Esprits criminels), également analyste et véritable geek au milieu de partenaires habitués aux dures réalités du terrain. D’un personnage utilisé parcimonieusement, Nell s’est imposée dans l’esprit des téléspectateurs. Elle a aussi accru sa présence sur le terrain parmi Callen, Sam Hanna mais aussi Kensi Blye. Pour Télé Loisirs, l’actrice Renée Felice Smith a commenté l’évolution de son personnage au cours de cette saison 9, les rapports entre ce dernier et Eric ainsi que l’ambiance sur le tournage.

Pour la comédienne de 34 ans, Nell est « très active » car « elle va beaucoup sur le terrain » et « elle se confronte à la nouvelle figure d’autorité, Mosely ». Elle a ajouté : « Nell ne se laisse pas marcher sur les pieds et défend l’équipe ». Quant à la voir grimper dans la hiérarchie, son interprète ne s’est pas opposée à l’idée : « Nell a un petit côté autoritaire et on la verrait bien diriger l’équipe. Elle en serait tout à fait capable ». Sur les relations avec Eric, Renée Felice Smith a déclaré : « Ils ont leur truc à eux, dans le genre de romance geek. Ils sont connectés et se connaissent très bien ». Enfin, elle a assuré que les mouvements sur les réseaux sociaux ayant combattu le harcèlement sexuel avaient eu un impact sur le tournage de NCIS : « Les gens font plus attention à ce qu’ils disent et cela a permis de garder tout le monde dans le rang. Dans l’équipe, c’est un club de mecs, il n y a pas beaucoup de femmes et les gens font des efforts. C’est positif ».

Le samedi 5 janvier, les deux inédits ont rassemblé 2.15 et 1.87 million de Français, correspondant à 9.7 et 9% de part de marché, contraignant M6 à se tenir hors du podium.



  A LIRE AUSSI  
¤ NCIS saison 15 : le départ choc de Pauley Perrette (Abigail Sciuto)

¤ Audiences TV : Columbo et NCIS mettent à mal M6 et ses téléfilms de Noël


M6   SERIES TV   NCIS : LOS ANGELES   REVUE DE PRESSE  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV prime (jeudi 17 octobre 2019) : Olivia démarre timidement, déceptions pour La meilleure offre et Vous avez la parole

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV access (jeudi 17 octobre 2019) : Quotidien règne sur les talks, L’info du vrai bat un record, NOPLP talonne DNA


INTERVIEW


Stéphane Plaza (La meilleure offre) : « Avec Julien Courbet, j’ai appris qu’il n’y avait pas que des gens maladroits dans la vie »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019