lundi 7 octobre 2013 à 17:58 par

Sébastien Capgras (Cut !) : « Julie Boulanger et Ambroise Michel m’ont beaucoup aidé »

Comédien en herbe, Sébastien Capgras débute sa carrière sur les chapeaux de roue en interprétant l’un des rôles principaux de Cut ! , la nouvelle série de France Ô qui se déroule sur l’île de la Réunion. Le jeune homme s’est glissé dans la peau de Jules, au centre de l’intrigue avec sa mère, interprétée par Julie Boulanger. Il s’est confié à Toutelatele sur cette première expérience formatrice.

Sébastien Capgras (Cut !) : « Julie Boulanger et Ambroise Michel m’ont beaucoup aidé »
©Philippe LEROUX / FTV 

Marion Olité : Comment êtes-vous arrivé sur le projet Cut ! ?

Sébastien Capgras : Je vis à Paris, et je m’étais inscrit sur un site de castings. J’avais mis une photo et j’avais tout coché : danseur, chanteur, musicien, comédien... Je fais un peu de tout, mais je n’avais pas d’expérience dans la comédie. Un an plus tard, une amie d’une directrice de casting m’a contacté. Je suis allé aux auditions et deux semaines plus tard, j’étais sur l’île de la Réunion ! Ça s’est fait super vite. Je ne m’y attendais pas du tout. Passer cinq mois à la Réunion, pour un parisien, c’est génial !

Comment s’est déroulé l’apprentissage du métier de comédien ?

Au début, je n’étais pas à l’aise dans mon jeu. Je n’avais pas confiance en moi. Il faut à la fois apprendre le texte, les déplacements, puis gérer les consignes du réalisateur tout en restant concentré sur l’interprétation... Toutes ces choses-là, je ne savais pas les faire ! J’ai vraiment appris sur le tas. Ça m’a pris deux semaines pour commencer à être à l’aise et à vraiment prendre du plaisir et m’amuser sur le plateau. Au début, c’était de la récitation, et j’emmagasinais trop d’informations d’un seul coup.

Avez-vous été aidé par d’autres acteurs expérimentés ?

Oui, par Julie Boulanger en particulier. On avait beaucoup de scènes ensemble, car nous sommes les deux rôles principaux de Cut !. On passait nos soirées à bosser nos textes, à faire des répétitions. Dès que j’avais une question, elle était là pour y répondre. Ambroise (Michel, ndlr) m’a également mis très en confiance. Il a partagé son expérience de comédien, m’a expliqué comment gérer son stress ou acquérir une méthode de concentration. Antoine (Stip, ndlr) m’a aussi beaucoup aidé. J’ai dû faire 20 000 dîners en tête à tête avec lui sur l’île de la Réunion ! On a beaucoup parlé du métier de comédien. J’ai donc pu échanger avec des gens qui ont « de la bouteille » comme on dit, et ça m’a vraiment fait du bien. Sans eux, je n’aurais pas appris aussi vite.

Comment décririez-vous Jules, le personnage que vous incarnez dans la série ?

C’est un jeune homme de 17 ans très mature, autonome, assez courageux et futé. Il a été éduqué par sa mère, une femme qui a su lui inculquer des valeurs comme celle de l’argent ou du respect de la femme. Son père est mort. C’est un sujet délicat pour lui, qui le fragilise. Il n’a jamais eu de famille. Quand il arrive sur l’île de la Réunion, Jules ne sait plus à qui faire confiance. Sa mère était la seule personne sur laquelle il pouvait compter, et elle lui a caché qu’il avait une famille. Forcément, ce mensonge casse un peu les liens entre Jules et sa mère, même s’ils les gardent toujours. Sa mère est tout pour lui. C’est une femme exceptionnelle et il n’a pas honte de le dire ou de montrer son affection. Il le fait notamment sur les réseaux sociaux, où il n’a aucune gêne à parler de lui.

« Jules ne sait plus à qui faire confiance »

Jules est très présent sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook sous le pseudo Jules974, qui dévoile des photos et des vidéos exclusives. Cela vous a-t-il demandé un travail supplémentaire ?

Oui, c’était un stage intensif ! Quand je n’étais pas sur le plateau de tournage de la série, je faisais du transmedia. C’est un exercice différent, qui relève davantage de l’improvisation. Sur le plateau, je suivais mes textes à la ligne. Je voulais que ce soit parfait. Alors que pour les réseaux sociaux, on pouvait improviser, il y avait juste une personne qui me suivait avec une caméra et qui m’expliquait un peu la mise en scène. C’était aussi du travail, mais on s’est vraiment marré à faire ça. Cela m’a aussi permis de rentrer dans mon personnage plus facilement. J’ai appris à jouer plus vite grâce au transmedia. Et puis j’ai donné quelques idées, et joué sur mes qualités de danseur ou de chanteur.

Avez-vous un souvenir ou une anecdote particulière qui vous a marqué durant le tournage de Cut ! ?

Le souvenir qui m’a le plus marqué a été les séquences que j’avais à faire à l’hôpital. Elles ont duré deux jours. C’était des scènes très fortes à jouer. Ça m’a vraiment fait bizarre, les émotions n’étaient pas les mêmes que d’habitude.

Avez-vous envie de poursuivre dans cette carrière de comédien ?

Oui, je suis motivé pour devenir comédien. Cette expérience m’a vraiment convaincu. Et d’ailleurs, je suis partant pour une saison 2.



  A LIRE AUSSI  

SERIES   FRANCE Ô   CUT !  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mardi 11 décembre 2018) : Incroyable talent leader devant Les Secrets, Les Chamois remontent, catastrophe pour France 2

Audiences TV Prime (mardi 11 décembre 2018) : Incroyable talent leader devant Les Secrets, Les Chamois remontent, catastrophe pour France 2


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mardi 11 décembre 2018) : Demain nous appartient écrase NOPLP, C à vous talonne Objectif Top Chef

Audiences TV Access (mardi 11 décembre 2018) : Demain nous appartient écrase NOPLP, C à vous talonne Objectif Top Chef


INTERVIEW
Vanessa Demouy (Demain nous appartient) : « Rose est prête à mourir pour son bébé »

Vanessa Demouy (Demain nous appartient) : « Rose est prête à mourir pour son bébé »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2018