vendredi 19 décembre 2008 à 23:55 par

Star Academy 8 > Mickels remporte la finale !

Star Academy 8 > Mickels remporte la finale !
©TF1/DR 

« Qui allez-vous porter aux nues mesdames et messieurs ? » Sans doute personne à en juger l’indifférence générale autour de cet ultime prime de Star Academy 8. Malmenée tout au long de la saison, l’émission phare de TF1 expire ce soir son dernier souffle. A cette occasion, les deux finalistes Alice et Mickels s’affrontent pour succéder à Quentin Mosimann et se voir offrir le fameux trophée des mains manucurées de Rihanna et Christophe Maé. En guise d’introduction, le remake d’une publicité pour Pepsi avec Beyonce, Pink et Britney Spears, remplacées ici par les deux académiciens sur We will rock you.

Le corps professoral est, pour sa part, à son grand complet avec la présence de Jasmine Roy et Brice Davoli en bout de table et le changement de place d’Anne Ducros avec Rafaël Amargo, sans doute pour être davantage éloignée de Marine Méchin. Quant à l’ultime mot d’ordre d’Armande Altaï, il reste fidèle aux précédents : « C’est Noël, que la soirée soit belle » ! Pour embellir justement l’événement, Rihanna est la première artiste à entrer en scène en compagnie d’Alice pour une reprise du tube Umbrella.


Tout au long de la soirée, les deux finalistes doivent ainsi réaliser de nombreux duos et relever trois défis, dont deux inédits, sans pour autant être départagés par le jury. Ce dernier fait donc profil bas au grand dam des amateurs, s’il y en a, des conflits entre la professeure de chant et la coach de développement émotionnel. Pour lancer la compétition, le premier challenge révèle la « face cachée » du binôme, à savoir le piano pour Mickels et le flamenco du côté d’Alice. Lucie version Pascal Obispo précède ainsi à la chanson Hasta Siempre, bien que peu représentative de la danse andalouse.

Rendez-vous est ensuite pris à l’autre bout du globe, plus précisément à Vancouver, avec Véronique Sanson et Mickels. L’académicien peine à cacher ses difficultés pour suivre l’artiste derrière son instrument. Entre rires et gêne, le jeune homme et Nikos tentent de rester concentrés lors des quelques mots prononcés par la chanteuse dont l’« exaltation » ne surprend plus vraiment. Cette dernière demande même brusquement au public de se taire, sous prétexte de ne pas s’entendre avant de conclure son discours par : « C’est plus difficile que de jouer... et de chanter du.... gospel ».


Au cours d’une soirée tout autant décousue entre le manque d’intervention des professeurs, les nombreux duplex avec les QG et des magnétos « bouche-trous », d’anciens candidats du télécrochet viennent rendre hommage à Gregory Lemarchal. A défaut d’avoir son prime comme il était pourtant prévu au lancement de la saison, « le petit prince de la Star Academy » fait l’objet d’une collégiale sur son premier titre, Ecris l’histoire. L’occasion de revoir les visages de Harlem, Sofiane, Houcine ou encore, contre toute attente, ceux de Cyril Cynélu et Magalie Vaé ! Le lauréat de la sixième édition est même invité à pousser la chansonnette et en profite pour tendre son micro à sa prédécesseure. Les deux oubliés seront interrompus dans leur prestation par une coupure publicitaire...

Lors du retour à l’antenne, la finale peut reprendre son cours normal avec la suite des défis. Si quelques minutes auparavant, Alice entonnait Diamonds are a girl’s best friend de Marilyn Monroe dans le cadre des fameux « Tableaux de Kamel Ouali », c’est au tour de Mickels de faire ses preuves sur Let me entertain you de Robbie Williams. L’artiste en herbe remporte tous les suffrages avec sa performance à l’ambiance militaire. « Je l’ai trouvé extraordinaire », commente le chorégraphe. Armande Altaï se dit, pour sa part, « époustouflée » du résultat. A l’occasion du dernier défi, Mickels et Alice doivent interpréter un titre tout en émotion devant « un être cher ». Pour le jeune homme, ce sera en présence de Romane, sa petite amie, sur le titre Seras-tu là ? de Michel Berger. Quant à sa concurrence, elle reprend On se retrouvera de Francis Lalanne pour sa soeur et sa grand-mère. Cette dernière avoue même être fan de l’animateur...


En fin de soirée, à quelques minutes du verdict, Kamel Ouali profite de quelques secondes de répit de Nikos pour prendre la parole au nom de l’ensemble de ses collègues et remercier celui-ci de son travail accompli au cours de l’aventure Star Academy. « Tu as humanisé cette émission », ajoute le chorégraphe à son interlocuteur. Le grec préféré des téléspectateurs français peut ensuite appeler Maître Moya et son enveloppe dorée. « Deux talents pour un seul trophée. Un album et 500 000 euros » à l’occasion d’une nouvelle carrière. L’enjeu est important pour les intéressés et l’animateur en profite pour déroger à la règle et inviter Rihanna à annoncer le prénom du gagnant. « The winner of this year of Star Academy (...) congratulations to Miii ka eeeeeeeeeeeeel ».

Sous une pluie de confettis, Josh Groban interprète You raise me up malgré la cacophonie sur le plateau. Avec 52.2% des suffrages, Mickels est sacré lauréat de cette huitième promotion. De son côté, Alice se réconforte dans les seuls bras de Gautier...



  A LIRE AUSSI  

REAL TV   STAR ACADEMY  








LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


Audiences TV Prime (mercredi 4 décembre 2019) : Prise au piège, New Amsterdam, Nina... quelle série s’est imposée ?

AUDIENCES TV ACCESS


Audiences TV Access (mercredi 4 décembre 2019) : Demain nous appartient et N’oubliez pas les paroles haussent le ton, Objectif top chef en pleine bourre


INTERVIEW


Natacha Espié (Ça commence aujourd’hui) : « Des témoins qui deviennent mes patients ? Ce ne serait pas déontologique... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019