dimanche 10 mars 2019 à 18:47 par

Théo Cosset (Demain nous appartient) : « Face à Sandrine / Morgane, Arthur va péter un plomb... »

Depuis l’été 2018, Théo Cosset est à l’affiche de Demain nous appartient sur TF1. Le jeune comédien se confie sur l’évolution de l’intrigue autour de son personnage Arthur et le début d’une relation entre sa mère Sandrine et Morgane, une femme transgenre. Il évoque également le succès de la série et ses projets.

Théo Cosset (Demain nous appartient) : « Face à Sandrine / Morgane, Arthur va péter un plomb... »
©Capture TF1  

Benoît Mandin : Depuis la sortie de Laurence de prison, le clan Lazzari est secoué par de nombreuses tensions. Comment Arthur affronte-t-il la situation ?

Théo Cosset : Il vit très mal la situation. C’est dur de voir Laurence et Sandrine (ses mères, ndlr) se séparer. Déjà, c’est compliqué pour lui d’avoir deux mamans et pas de père. Alors que Laurence sort de prison et revient à la maison, Sandrine veut tourner la page de leur histoire. Il a beaucoup de mal à l’accepter...

Sandrine a fait la rencontre de Morgane, la nouvelle infirmière du lycée. Une relation est née entre les deux femmes. Comment Arthur vit-il ce nouveau départ pour sa mère ?

Il ressent un dégoût et un rejet depuis qu’il a découvert que Morgane est transgenre. Il n’accepte également pas le fait de voir une autre femme entrer dans la vie de Sandrine. Arthur perd espoir d’une réconciliation entre Laurence et Sandrine.

Pourquoi Arthur ne veut-il pas simplement le bonheur de Sandrine ?

Il ne voit absolument pas le bonheur de Sandrine dans l’histoire. Arthur va tout faire pour dégoûter Morgane de Sandrine. L’idée est bien évidemment qu’elles ne se mettent pas officiellement ensemble.

Sandrine va entrer en résistance avec Arthur. Comment avez-vous imaginé ces paradoxes ?

C’est assez compliqué de se mettre dans un tel positionnement : sa mère ne va pas rentrer à la maison pour aller coucher avec « sa compagne » à l’hôtel. Arthur va être très en colère, ce qui va le faire péter un plomb. Si mon personnage avait été plus âgé, il serait parti depuis longtemps du domicile.

« Arthur perd espoir d’une réconciliation entre Sandrine et Laurence »

Face à ces événements, Laurence va jusqu’à envisager de retourner en prison. Diriez-vous que des limites ont été atteintes par Arthur ?

Il ne va pas se dire qu’il a été trop loin. Arthur va le vivre comme une nouvelle trahison puisqu’il va se retrouver seul. Pour lui, personne ne pense à lui. Sandrine envisage son bonheur avec Morgane et Laurence pense au bonheur de Sandrine... Arthur ne trouve aucune ressource. Bien qu’Arthur est proche d’elle, Laurence culpabilise et se sent responsable de la situation.

Pensez-vous que les agissements d’Arthur pourraient avoir raison de Morgane ?

Non, Sandrine va vraiment vouloir vivre sa vie. On est face à une belle leçon de vie. Malgré toutes les barrières mises face à leur bonheur, Sandrine et Morgane vont tout faire pour vivre une vraie relation. Arthur va mal le vivre, car il va comprendre que sa stratégie ne porte pas ses fruits. Alors qu’il tente des les éloigner, Arthur rapproche encore plus Sandrine et Morgane.

Comment définiriez-vous Arthur ?

Je dirais que c’est un « merdeux ». Il est irrespectueux. Au-delà du fait qu’il n’est pas heureux de la relation de Sandrine et Morgane, Arthur va faire des tags au lycée pour dire que « les transgenres sont dégueulasses »...

« Demain nous appartient est une école de la vie »

Cet été, vous avez repris le rôle d’Arthur. Comment êtes-vous arrivé dans Demain nous appartient ?

Au départ, j’ai passé un casting pour le rôle de Timothée (fils de Victor, ndlr). Je n’ai pas été retenu. Puis, on m’a rappelé une semaine après pour me proposer le rôle d’Arthur. La production m’a dit qu’il faudrait être « très présent », car le personnage va être développé autour d’intrigues. Je trouve ça super de pouvoir jouer des choses que je n’aurais pas eu forcément l’occasion de faire ailleurs.

Demain nous appartient est votre premier grand rôle. Comment vivez-vous le rythme de tournage intense qu’impose une série quotidienne ?

Effectivement, c’est super intense. Il arrive de faire huit séquences par jour. En comparaison, j’avais tourné pour un film où les conditions de tournage sont totalement différentes. Le rythme d’une quotidienne pour la télévision est très formateur. J’apprends énormément sur les plateaux. Demain nous appartient est une école de la vie !

La série enchaîne les succès d’audience. Comment l’expliquez-vous ?

On entre dans le quotidien des téléspectateurs. On passe à la télévision à une heure où la plupart des Français rentrent chez eux. Avant d’être dans Demain nous appartient, je ne regardais pas. Quand on plonge dedans, on a envie de connaître la suite. Les scénaristes ont réussi à en faire un feuilleton addictif.

Parallèlement à Demain nous appartient, avez-vous d’autres projets ?

Je travaille actuellement sur un spectacle d’humour.



  A LIRE AUSSI  
¤ Juliette Tresanini (Demain nous appartient) : « Sandrine va se battre pour Morgane »

¤ Juliette Tresanini (Demain nous appartient) : « Sandrine pourrait renoncer à Morgane... »


TF1   SERIES   DEMAIN NOUS APPARTIENT  




- Demain nous appartient, du lundi au vendredi à 19h20 sur TF1





comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 20 mars 2019) : Odile Vuillemin fait chuter Grey's Anatomy, Top Chef battu par France 3

Audiences TV prime (mercredi 20 mars 2019) : Odile Vuillemin fait chuter Grey’s Anatomy, Top Chef battu par France 3


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 20 mars 2019) : Demain nous appartient affole NOPLP, C à vous et Quotidien au top, M6 faible

Audiences TV access (mercredi 20 mars 2019) : Demain nous appartient affole NOPLP, C à vous et Quotidien au top, M6 faible


INTERVIEW
Caroline Pons (Affaire conclue) : « Je n'ai aucune stratégie »

Caroline Pons (Affaire conclue) : « Je n’ai aucune stratégie »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019