mercredi 13 septembre 2006 à 01:48 par

Thomas Hugues

En plein coeur du mercato télé, Thomas Hugues a su faire parler de lui en quittant TF1. Ne voulant pas d’un poste de placardisé, il a rejoint la concurrence, le groupe Canal +, pour animer une tranche d’info sur I>télé. Parallèlement, il est sur 13ème rue pour des soirées spéciales. Galvanisé, il change de look pour aborder avec sérénité ce tournant dans sa carrière. Pour Toutelatele.com, Thomas Hugues revient sur un parcours sans fautes...

Thomas Hugues
©S.Ruet/DR  

Tony Cotte : Après l’agitation du mercato, on ne vous attendait par vraiment sur I>tele et 13eme rue...

Thomas Hugues : Ca peut surprendre compte tenu des rumeurs. J’ai fait des choix d’intérêt professionnel en privilégiant la qualité. Je n’ai pas cherché l’exposition ou le nombre de téléspectateurs. Ce que m’a proposé I>télé était le compromis idéal : la combinaison entre l’actualité chaude et le décryptage. Je recherchais cet équilibre avec la possibilité de faire de nombreuses interviews. En ce qui concerne 13eme Rue, il s’agit d’une logique de production. Cela me permet avec Story Box Press (sa société de production avec Laurence Ferrari, ndlr) de faire mes premiers pas en tant que producteur.

Tony Cotte : Votre nom a énormément circulé lors de la période des transferts. Certains médias se sont même un peu trop avancés en annonçant votre arrivée sur M6. Y a t-il eu une véritable prise de contact avec la chaîne ?

Thomas Hugues : J’ai rencontré Thomas Valentin à deux reprises après avoir quitté TF1. Nous avons évoqué la possibilité de travailler ensemble. Cela tournait essentiellement autour de leur nouveau magazine hebdomadaire, 66 minutes. Nous en étions au stade de la discussion, avec l’hypothèse que je sois présentateur et rédacteur en chef de l’émission. Mais I>télé est venue avec une proposition ferme. J’ai décidé alors de m’engager sur ce projet.

Tony Cotte : Au sujet de votre poste en tant que directeur des opérations spéciales et des magazines de la rédaction de TF1, vous parliez au mois d’avril de « marque de confiance », de « vraie responsabilité et de challenge ». Finalement, trois mois plus tard vous dîtes que c’était « une coquille vide » !

Thomas Hugues : C’est ce que j’espérais. Il s’agit d’une promesse non-tenue. La vie nous en réserve malheureusement...

Tony Cotte : Vous ne vous êtes pas rendu compte dès le départ de quoi il en retournait ?

Thomas Hugues : J’avais quelques doutes. Ce qui m’a été proposé de prime abord, c’était le rôle de directeur des magazines qui recouvrait 7 à 8 et l’émission Reportages. Je trouvais cela léger. Nous avons rajouté ensuite les opérations spéciales. J’espérais pouvoir tenir ce rôle. Mais on m’a vite démontré en recrutant Anne-Sophie Lapix que je n’aurais pas les moyens de le faire. Personne ne m’a jamais consulté sur le choix de co-animer l’émission ou encore sur sa nomination en tant que rédactrice en chef...

Page 1 sur 3 SUIVANT 

- 1h30 Chrono, du lundi au vendredi de 18h à 19h30 sur I>télé
- A sa place vous feriez quoi ?, sur I>télé
- 13eme soir, tous les 13 du mois sur 13èmeRue



CABLE / SATELLITE  




comments powered by Disqus
 On vous recommande
 Dans l'actu

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales - Affichez les news TV sur votre site

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2017