Tous les jours, c’est Julie

Tous les jours, c’est Julie
©DMLS TV 


DIFFUSION

Vendredi 10 mars 2000 à 18h50 sur France 2
Arrêtée le vendredi 22 décembre 2000


PRODUCTION

DMLS TV


PRESENTATION

Julie Snyder


SYNOPSIS

Au printemps 2000, Michèle Cotta, alors directrice générale de France 2, ne cache pas son enthousiasme : elle aurait trouvé l’animatrice qui va permettre à la chaîne publique de dynamiser son antenne et d’augmenter l’audience de la tranche d’access prime time. L’animatrice en question s’appelle Julie Snyder et est une jeune femme incontournable dans le paysage audiovisuel canadien.

Alors parfaite inconnue des téléspectateurs, Julie Snyder est une animatrice à succès qui a été maintes fois récompensée dans son pays. Son accent, sa bonne humeur et son humour séduit immédiatement l’équipe de direction de France 2 qui en fait son « nouveau poulain ». Du reste, Michèle Cotta ne tarde pas à lui trouver une place sur la grille de la chaîne.

En plein milieu de saison, France 2 lui offre directement une émission d’access prime time chaque vendredi en lieu et place de Friends et Qui est qui ?. Le 10 mars 2000, Julie Snyder, que l’on décrit déjà comme étant une « Dechavanne au féminin », est propulsée sur l’antenne avec Vendredi, c’est Julie.

Cet divertissement hebdomadaire n’est autre que l’adaptation de l’émission canadienne qui fait le succès de l’animatrice, Poing J. Julie Snyder, assise derrière son bureau, recoit successivement deux personnalités. Ces dernières vont être soumises à des défis qui vont mettre l’animatrice dans tous ses états. N’hésitant pas à payer de sa personne, Julie Snyder va apporter un « nouveau souffle » à la chaîne publique à travers des déguisements ou autres situations cocasses.

Après 3 mois d’antenne, Vendredi, c’est Julie réalise entre 18 et 20% de part de marché. Une audience encourageante pour France 2. Julie Snyder a réussi le pari que lui a confié la chaîne publique et a gagné sa place sur la grille de rentrée.

Mais alors que tout le monde attendait l’animatrice en seconde partie de soirée en septembre 2000, France 2 la conserve à 19 heures et lui offre une émission quotidienne espérant augmenter l’audience en déclin laissée par Qui est qui ? (2 millions de téléspectateurs pour 13.5% de part de marché).

Pour ce faire Julie Snyder aura plus de temps pour préparer sa rentrée qui commencera le 2 octobre seulement, Jeux Olympiques de Sydney obligent. Aussi, suite aux remarques sur son accent québécois très marqué et l’utilisation d’expressions incomprehénsibles, Julie Snyder décide de prendre des cours de diction afin de faciliter le contact avec son nouveau public français.


C’est donc une Julie Snyder « nouvelle formule » qui débarque le lundi 2 octobre à 19h15, Juste après les inédits de la série Jag. L’émission réduite de moitié ne reçoit plus qu’un invité par jour mais les ingrédients restent les mêmes que pour Vendredi, c’est Julie, sauf que désormais Lundi, c’est Julie ; Mardi, c’est Julie....

Et pour sa première, Julie Snyder séduit 2.3 millions de téléspectateurs pour 13.1% de part de marché face à un Bigdil et un 19/20 qui réunissent 2 à 3 fois plus de fidèles. Le jour suivant, l’émission perd 300 000 téléspectateurs et désormais M6 et les rediffusions de Charmed font plus d’audience. La semaine de Julie Snyder se termine avec moins de 2 millions de fidèles pour 12.1% de part de marché.

Cette semaine de rentrée ne convainc donc pas les téléspectateurs. Et les audiences des émissions suivantes seront bien en deça des espérances de la chaîne publique. Le 23 octobre, Lundi, c’est Julie tombe à 1.7 million de téléspectateurs pour 9.8% de part de marché. Début novembre, l’émission est quelque peu ajustée et va atteindre jusqu’à 2.5 millions de fidèles et plus de 13% de part de marché. En vain, le public français ne semble pas près pour affronter la tornade Julie Snyder de manière quotidienne.

Des rumeurs annoncent la suppression imminente de l’émission. Cependant, Michèle Cotta souhaite que l’émission finisse l’année. Le 22 décembre, Tous les jours, c’est Julie s’achève.


ANECDOTES

- Après l’annulation l’émission, l’animatrice, attristée par l’échec, a rapidement disparu du paysage audiovisuel français. Julie Snyder est reparti à la conquête de son public québécois, avec beaucoup plus de succès.

- Suite au talk-show, face à ce constat d’échec, France 2 a fait marche arrière et programmé à nouveau Qui est qui à 19h15. Le jeu, animé par Marie-Ange Nardi, fera une audience similaire à l’émission de Julie Snyder.



ACTUALITES




GALERIE

F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR F2/DR






comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 21 avril 2019) : Captain America battu par La grande vadrouille, Le livre de la jungle séduit

Audiences TV prime (dimanche 21 avril 2019) : Captain America battu par La grande vadrouille, Le livre de la jungle séduit


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (dimanche 21 avril 2019) : Sept à huit s'impose, Les enfants de la télé et 66 minutes sous les 10%

Audiences TV access (dimanche 21 avril 2019) : Sept à huit s’impose, Les enfants de la télé et 66 minutes sous les 10%


INTERVIEW
Hector Langevin (Demain nous appartient) : « Bart va tout faire pour défendre Hugo... »

Hector Langevin (Demain nous appartient) : « Bart va tout faire pour défendre Hugo... »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019