lundi 5 novembre 2012 à 15:59 par

Vincent Elbaz et No Limit : « C’est un James Bond de banlieue »

Vincent Elbaz et No Limit : « C’est un James Bond de banlieue »
©EuropaCorp Television/F.Lefebvre 

À partir du jeudi 15 novembre, Vincent Elbaz deviendra le héros de l’une des nouvelles séries événement de TF1. Dotée d’un budget de 9 millions, la production signée Luc Besson est composée d’une première saison de 6 épisodes de 52 minutes. Dans les colonnes de Télé Poche, le comédien français est revenu sur l’expérience No limit.

« Dès le départ, le fait que la série soit produite par Luc Besson était pour moi un gage de savoir-faire. Il représente la marque d’une certaine forme de cinéma, de comédies d’action décomplexées ». À ce titre, No limit suivra les missions d’un agent oeuvrant pour une organisation secrète. « On pourrait dire que c’est un James Bond de banlieue avec des problèmes du quotidien », ajoute-t-il

Et même si la série n’a pas encore rencontré le grand public, Vincent Elbaz indique « qu’une deuxième saison est déjà en écriture. (...) J’ai hâte de lire les scénarios pour me décider, mais j’ai également envie de faire tellement de choses, comme du théâtre, par exemple. Nous verrons bien ».




TF1   REVUE DE PRESSE   SERIES   NO LIMIT  




comments powered by Disqus