vendredi 5 juillet 2013 à 17:04 par

Y a pas d’âge, la shortcom de France 2 pour oublier Roumanoff et les garçons

Y a pas d’âge, la shortcom de France 2 pour oublier Roumanoff et les garçons
©FTV Publicité 

À la rentrée de septembre 2012, France 2 lançait Roumanoff et les garçons. À 19h45, le rendez-vous porté par l’humoriste, entourée par sa bande, n’a pas eu le temps de s’installer durablement. En partant de 1.8 million de curieux et 8.9% de part de marché au soir de son premier numéro, le show s’est éteint quelques semaines plus tard seulement. Le 11 octobre, la chaîne publique réunissait ainsi un peu plus d’un million de fidèles, pour 5.2% du public.

Une saison s’est depuis écoulée et un nouveau programme court se profile. En septembre, un quatuor de tête d’affiche fera équipe avec Jérôme Commandeur dans Y a pas d’âge. A l’affiche du 19h50 : Arielle Dombasle, Claude Brasseur, Carmen Maura et Marthe Villalonga.

Côté synopsis, France Télévisions Publicité annonce la couleur : " Hélène, Luce, Cathy et Georges, 4 seniors effrontés, accueillent Simon, jeune trentenaire célibataire, dans l’appartement qu’ils partagent. Clash des générations inévitable, cette cohabitation surprenante donne naissance à une série de situations drôles et rocambolesques ! »

Après Scènes de ménages, SODA, En Famille ou Nos chers voisins, la shortcom de France 2 sera-t-elle synonyme elle aussi de succès ?



  A LIRE AUSSI  

FRANCE 2   SERIES  








comments powered by Disqus

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 22 mai 2019) : Grey's Anatomy large leader, échecs pour L'émission politique et Dossier Tabou

Audiences TV prime (mercredi 22 mai 2019) : Grey’s Anatomy large leader, échecs pour L’émission politique et Dossier Tabou


AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 22 mai 2019) : Demain nous appartient puissant, M6 sous le million, TPMP devant Quotidien

Audiences TV access (mercredi 22 mai 2019) : Demain nous appartient puissant, M6 sous le million, TPMP devant Quotidien


INTERVIEW
Sebastien Tarrago (Emiliano Sala, les secrets d'un destin brisé) : « Pour Waldemar Kita, le documentaire est cruel, il ne comprend pas cette haine »

Sebastien Tarrago (Emiliano Sala, les secrets d’un destin brisé) : « Pour Waldemar Kita, le documentaire est cruel, il ne comprend pas cette haine »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2019