Alice David, de Bref à la voix de Lara Croft (Tomb Raider)

De l’amoureuse de Kyan Khojandi à la palingénésie de Lara Croft il n’y a qu’un saut. Alice David enfile volontiers les deux costumes sans pour autant les confondre. Arme au poing, elle explique ses ententes et raconte les épreuves de l’aventurière à laquelle elle prête sa voix pour le nouveau jeu vidéo.

Publié le lundi 4 mars 2013 à 13:09
par
Alice David, de Bref à la voix de Lara Croft (Tomb Raider)
©SQUARE ENIX LTD.  

Clément Gauthier : Avez-vous des prédispositions pour le genre de rôle féminin que symbolise Lara Croft ?

Alice David : Square Enix m’a contactée pour incarner la voix française de Lara Croft. L’idée m’a beaucoup séduite au départ, car c’est un personnage emblématique des jeux vidéos. Plusieurs filles ont passé des essais, mais Square Enix s’est rapidement arrêté sur moi.

Avez-vous la personnalité adéquate pour parler au nom de l’aventurière vidéo ludique la plus mythique ?

Je m’identifie un peu à elle comme chaque comédien peut s’identifier au personnage qu’il incarne. Après on met ce qu’on a envie d’y mettre. Même sans être une fan de la première heure, je sais que le nouveau personnage de Lara a vraiment changé. Elle incarne une femme déterminée, assumée. Par rapport aux précédents, c’est une jeune femme de 21 ans, sensible, très actuelle et je me reconnais, donc, là-dedans. Cependant, je ne pense pas avoir les mêmes capacités physiques. Je ne surmonte pas des dangers tous les jours et je ne suis pas catapultée sur une île avec des personnes hostiles...

Avez-vous bénéficié d’un entrainement spécifique, vocalement parlant ?

Non, je n’en ai pas eu. J’ai appris sur scène, à placer ma voix. Ensuite, j’ai eu la chance de pouvoir visionner plein de Gameplay, de cinématiques du jeu, avant de commencer à enregistrer pour pouvoir cerner le personnage. On a travaillé avec le directeur artistique, Jean-Baptiste Jeannot qui a une expérience dans le jeu vidéo. On échangeait comme un metteur en scène avec son acteur.

Le doublage est-il aussi éprouvant qu’une journée de tournage ?

Ce n’est pas la même fatigue. En plus, je l’ai fait avec une bronchite donc ce n’est pas évident, car la voix ne se repose jamais. C’est éprouvant d’être devant un écran toute la journée et de doubler des scènes très intenses. De fait, on a essayé de partager les tâches, c’est-à-dire qu’on commençait par des choses plus denses, plus difficiles et on finissait souvent par des choses plus parlées, plus simples, plus intérieures.

« Lara Croft incarne une femme déterminée, assumée »

Quels sont les passages les plus difficiles à doubler ?

Je n’ai pas le souvenir d’une scène véritablement difficile à faire. Comme au théâtre ou au cinéma, l’obstacle n’est pas forcément là où on l’attend. Le plus rude est quand on doit aller plus profond dans les scènes de jeu. Pour les scènes d’action, je suis aidée de la musique anglaise pour les cris, les souffles, les toux, du coup, avec ma bonne oreille musicale, je n’avais pas de difficulté à retranscrire à peu près la même chose que Camilla Luddington, (l’actrice anglaise qui prête sa voix et son corps - via la motion capture - à Lara Croft pour la nouvelle mouture, ndlr).

Auriez-vous aimer être l’actrice de la « performance capture » ?

Oui, car c’est différent d’un simple tournage. Il y a des techniques auxquelles il faut se faire. Je suis plutôt curieuse de nouveaux projets, de nouvelles expériences à prendre.

La nouvelle Lara est-elle façonnée de manière à être plus identifiable pour les femmes d’aujourd’hui ?

Au départ, j’avais en tête l’image d’Angelina Jolie, cette femme très sensuelle avec une féminité hyper assumée. En ayant regardé un peu de quoi il s’agit et aux dires de mes amis Gamers, j’ai fini par percevoir l’enrichissement d’un point de vue de comédienne. Les producteurs (et scénaristes) lui octroient une vraie dramaturgie. Elle est plus attachante autant pour les femmes, qui aiment l’ancienne mouture, que pour les hommes.

Pensez-vous que l’évolution de l’héroïne et sa nouvelle position plus vulnérable puissent plaire aux fans de la première heure ?

En la doublant, j’ai ressenti de l’empathie et je présume que les joueurs en auront tout autant. J’ai eu plaisir à la défendre, à traverser les émotions avec elle.

Tomb Raider © SQUARE ENIX LTD. 2013. SQUARE ENIX et le logo SQUARE ENIX sont des marques de fabrique ou des marques déposées de Square Enix Holdings Co., Ltd. LARA CROFT, TOMB RAIDER, CRYSTAL DYNAMICS, le logo CRYSTAL DYNAMICS, EIDOS et le logo EIDOS-MONTREAL sont des marques de fabrique ou des marques déposées de Square Enix Ltd. Tous droits réservés.

  ON VOUS RECOMMANDE  

W9   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

Audiences TV prime (mercredi 8 juillet 2020) : Prodigal Son relègue L’amie prodigieuse, Le monde de Jamy résiste bien

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse

Audiences TV access (mercredi 8 juillet 2020) : Demain nous appartient et 28 minutes au plus haut, M6 dévisse


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020