Bertrand Lacherie, d’Opération Séduction aux Caraïbes à TF6, avec Elodie Gossuin

En plus d’apparaître dans les pages des journaux people, Élodie Gossuin et Bertrand Lacherie arrivent, en couple, sur l’antenne de TF6. Ce mercredi 18 septembre, ils formeront un tandem inédit le temps de Dis-moi oui : mon incroyable demande en mariage. Il y a quelques années, Bertrand Lacherie avait été l’un des visages d’Opération séduction aux Caraïbes 2. Depuis, le mannequin est devenu papa. A la demande de TF6 et d’Elodie Gossuin, il a accepté de revenir sous le feu des projecteurs.

Publié le mercredi 18 septembre 2013 à 19:06
par
Bertrand Lacherie, d’Opération Séduction aux Caraïbes à TF6, avec Elodie Gossuin
©TF6/A.Faidy 

Alexandre Raveleau : Pourquoi avez-vous accepté de rejoindre Élodie Gossuin sur TF6 pour Dis-moi oui : mon incroyable demande en mariage ?

Bertrand Lacherie : Je n’ai pas voulu la « rejoindre » sur une émission. En fait, il m’arrive de l’accompagner sur des tournages. A l’époque de 100% phénomènes, j’avais rencontré les dirigeants de TF6. L’idée de nous avoir tous les deux à l’écran leur est venue et ils en ont ensuite parlé à Élodie. Je n’étais pas très chaud au départ, sauf pour un projet qui nous corresponde bien à tous les deux.

Le choix s’est-il porté naturellement sur ce concept ?

La décision finale, je l’avais laissé à Élodie, comme tout ce qui la concerne professionnellement. Je trouve normal qu’elle ait le dernier mot. L’idée nous a plus, même si ça aurait pu être chose. On a eu la possibilité de visionner l’émission, tournée en Angleterre. On a été touché.

Vous êtes-vous reconnu dans les trois histoires de Dis-moi oui : mon incroyable demande en mariage ?

Sur ce point-là, j’ai été très classique. J’ai fait une demande officielle, à l’ancienne, d’abord à son papa, et puis le genou à terre... Il ne me manquait que les gants blancs ! On est tous les deux attaché à ces traditions. Plus largement, je suis quelqu’un d’assez émotif. Je me laisse aller assez facilement. Ça fait un bien fou ! J’ai été pris, émotionnellement, pour les trois histoires présentées.

« Je suis quelqu’un d’assez émotif. Je me laisse aller assez facilement. Ça fait un bien fou ! »

Face à une caméra, est-ce simple de travailler avec quelqu’un d’aussi proche ?

Me connaissant, Élodie avait un peu plus d’appréhension que moi. J’aime être naturel, drôle, voire parfois un peu lourd... (rires) Je n’ai absolument pas la même expérience qu’elle. Tous les deux, on n’a finalement pas eu de souci à nous retrouver face caméra. Elle était un peu plus carrée et professionnelle. Moi, j’ai balancé des choses un peu plus personnelles.

Vous formez un couple très en vue dans la planète people. N’en avez-vous pas marre d’être sur papier glacé ?

Ça ne me plait pas forcément, mais c’est inhérent à cette émission et au travail d’Élodie. On habite maintenant dans son village d’enfance. Nous avons une vie tout à fait normale. On ne passe pas notre temps à boire du champagne à huit heures du matin... On s’occupe de nos enfants, de notre maison...

Comment avez-vous traversé la dernière saison d’Élodie Gossuin, plutôt chaotique sur France 4, avec la déprogrammation d’Un coach pour changer de vie ?

D’une manière personnelle, j’étais affecté par le fait qu’elle soit touchée, plus que par l’arrêt d’Un Coach pour changer de vie. Ça fait partie du jeu. Elle en a pleinement conscience et l’a relativement bien pris. Je l’ai épaulée parce que c’était la première fois que ça lui arrivait.

Partie 2 > Retour sur l’aventure Opération séduction aux Caraïbes 2


Votre visage n’est pas complètement inconnu du grand public... Quel regard portez-vous sur l’aventure Opération séduction aux Caraïbes 2, à bord du « Yankee Clipper », en 2003 sur M6 ?

Quand les gens m’en parlent, ils confondent avec L’Île de la tentation. L’amalgame a été vite fait ! Je me dis pourtant que ça n’a rien à voir ! (rires) La meilleure chose que j’en retiens, c’est que ça m’a permis de rencontrer Élodie. L’une des participantes avait été Miss en régions... Ensuite, c’est une belle expérience. J’étais comme beaucoup de gens, je me posais beaucoup de questions sur la télé-réalité. J’avais du mal à comprendre comment les sentiments pouvaient être aussi exacerbés. C’était l’une des raisons pour lesquelles j’avais été intéressé par le programme.

Pour Thomas Valentin, à l’époque, il s’agissait d’un « pur divertissement simple et authentique »...

(rires) Absolument pas authentique ! C’est du faux... On nous fatiguait intentionnellement. On nous réveillait en pleine nuit. On nous faisait faire des choses folles. Mais il y avait aussi des côtés récréatifs, comme les Caraïbes, les jolies filles... J’avais 30 ans.

« Après Opération séduction, on nous a proposé de reprendre Pour le plaisir d’Herbert Leonard avec les garçons... »

Avez-vous gardé contact avec Fabrice, Fred et Sébastien ?

Après l’émission, on a gardé pas mal contact avec les garçons. On s’est donné des nouvelles, les uns les autres. Après le succès sur M6, on nous a proposé de reprendre le titre « Pour le plaisir » d’Herbert Leonard avec les garçons... C’est le genre de chose que je refuse direct.

Saviez-vous que Carole, la gagnante, a démarré une carrière d’animatrice, spécialisée dans le jeu vidéo ?

Je ne savais pas qu’elle avait été animatrice. Ce n’est pas la chose à laquelle elle aspirait... Elle rêvait de faire la Star Aademy. Sur le bateau, j’étais un peu celui qui avait le plus d’expériences. Des fois, j’essayais de remettre les filles dans la réalité. Je leur disais que ça n’allait surement pas leur ouvrir toutes les portes...

Pour vous, l’année qui arrive sera chargée sur le plan personnel. Qu’en sera-t-il au niveau professionnel ?

J’ai déjà repris la vie tout à fait normalement. Personnellement, la vie va effectivement changer. Je suis beaucoup resté à la maison pour les deux premiers. Je vais beaucoup rester pour les deux qui arrivent. TF6 été une expérience bien sympathique. Si on me propose des émissions ou je serai très nature, et en même temps proche des gens, pourquoi pas.

  ON VOUS RECOMMANDE  

CABLE / SATELLITE / ADSL   TF6   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 23 juin 2021) : TF1 étrille avec les Bleus, Rouge sang résiste, Cauchemar en cuisine battu par France 3

Audiences TV prime (mercredi 23 juin 2021) : TF1 étrille avec les Bleus, Rouge sang résiste, Cauchemar en cuisine battu par France 3

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 23 juin 2021) : Demain nous appartient règne, Stéphane Plaza et APOAL en baisse, C à vous sous le million

Audiences TV access (mercredi 23 juin 2021) : Demain nous appartient règne, Stéphane Plaza et APOAL en baisse, C à vous sous le million


INTERVIEW
Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »

Céline Collonge (Ça peut vous arriver, M6) : « Certains cas me font froid dans le dos... il y a eu des larmes sur le plateau »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021