C’est Canteloup (TF1) : Emmanuel Macron est-il épargné par Nicolas Canteloup et Alessandra Sublet ?

C’est Canteloup est toujours confiné mais se maintient à l’antenne du lundi au vendredi sur TF1. Le producteur Jean-Marc Dumontet est revenu sur les derniers bouleversements qu’à connus le programme

Publié le lundi 1er juin 2020 à 15:44
par
C’est Canteloup (TF1) : Emmanuel Macron est-il épargné par Nicolas Canteloup et Alessandra Sublet ?
©Capture TF1 

Le lundi 6 avril, le divertissement C’est Canteloup a repris ses droits après trois semaines d’interruption sur TF1. Avec l’absence en plateau des deux animateurs, Nicolas Canteloup et Alessandra Sublet, la pastille quotidienne de TF1 a été corrigée pour se renommer C’est Canteloup confiné.

Malgré une actualité très resserrée, le succès est au rendez-vous tous les soirs. Le 5 mai dernier, en lead-in du très attendu Harry Potter et la Coupe de Feu, le divertissement en a profité pour battre un double record de saison, mobilisant 7.88 millions de Français et 28% d’entre eux devant le petit écran. Des pics à 8.5 millions de téléspectateurs sont atteints.

Le morphing, plus qu’une alternative

Le producteur Jean-Marc Dumontet a milité pour permettre à C’est Canteloup de retrouver son public malgré le prolongement du confinement. Face aux bonnes audiences réalisées par le programme, il s’est réjoui d’être parvenu à « créer un rendez-vous que l’on est peut-être en train d’élargir avec le public » dans une interview accordée à Télé 7 jours. La technique du morphing, mêlant le physique de l’imitateur avec la personnalité incarnée, est désormais utilisée à plein-temps pour pallier le manque d’interactivité entre Alessandra Sublet et son complice. « Cela nous autorise à faire intervenir tous les personnages possibles, comme, par exemple, Leonardo DiCpario » a commenté le producteur.

« Ne pas railler le Président Macron serait une faute professionnelle »

Ce dernier a exclu un retour de l’équipe au complet ainsi que du public. C’est donc depuis le grenier de Nicolas Canteloup que se tournent les séquences de l’émission. L’humoriste, qui sévit tous les matins sur Europe 1, est accompagné d’un technicien et de son metteur en scène. Par ailleurs, Jean-Marc Dumontet a soufflé le nom d’une personnalité qui pourrait être la prochaine victime du morphing : « Notre côté affreux jojo nous inciterait à faire figurer Laurent Delahousse, pour son côté « je me regarde, je suis content d’être là » ».

Enfin, il s’est exprimé sur sa proximité avec le Président Emmanuel Macron, moqué tous comme ses prédécesseurs à l’Élysée : « Nicolas ne peut pas ne pas railler le Président. Ce serait une faute professionnelle de sa part, comme à moi de faire passer mes convictions personnelles. Et j’ai une équipe suffisamment indépendante pour ne pas s’embarrasser avec cela ».

C’est Canteloup est proposé tous les jours à 20h50 sur TF1.

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   C’EST CANTELOUP   DIVERTISSEMENT   REVUE DE PRESSE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 12 juillet 2020) : 2 Guns écrase Le petit Spirou, Hudson & Rex résiste bien

Audiences TV prime (dimanche 12 juillet 2020) : 2 Guns écrase Le petit Spirou, Hudson & Rex résiste bien

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (dimanche 12 juillet 2020) : Sept à huit règne, Djamel Mazi éloigne Les enfants de la télé

Audiences TV access (dimanche 12 juillet 2020) : Sept à huit règne, Djamel Mazi éloigne Les enfants de la télé


INTERVIEW
Les Grandes Gueules, Gilles-William Goldnadel : « La gauche extrême est en majesté dans les médias... »

Les Grandes Gueules, Gilles-William Goldnadel : « La gauche extrême est en majesté dans les médias... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020