Capital (M6) : Haribo, Têtes brûlées, Nigloland, Parc Astérix... bonbons et attractions, les grands frissons d’Halloween pour Julien Courbet

Hallowen, peut-être plus encore que Noël, est très prisé des adeptes des parcs d’attraction. A une semaine de la fête américaine, Capital et Julien Courbet mènent l’enquête sur ce surplus de fréquentation ce dimanche 25 octobre 2020 sur M6.

Publié le dimanche 25 octobre 2020 à 16:13
par
Capital (M6) : Haribo, Têtes brûlées, Nigloland, Parc Astérix... bonbons et attractions, les grands frissons d’Halloween pour Julien Courbet
©Capture M6 

Pour le quatrième rendez-vous de la saison de Capital, le magazine dominical prend de l’altitude avec des sujets portant sur les parcs à sensation forte que sont Disneyland Paris, Nigloland, Astérix mais aussi le Futuroscope. Au-delà du pic de Noël, Halloween est la période idéale pour accueillir un nombre optimal de visiteurs. Julien Courbet propose d’y voir plus clair sur cette tendance avec trois sujets portant notamment sur les confiseries et les déguisements.

Le Parc Astérix a investi plus d’un million d’euros

Pour Halloween, les rois du divertissement savent y faire pour créer un événement à la hauteur, voire mieux, de la période de Noël. Après un été délicat au cours duquel les principaux parcs d’attraction français ont subi une baisse de la fréquentation de 30% à cause de la crise sanitaire, les vacances de la Toussaint sont un tremplin idéal pour rattraper une partie du retard. Pour ce cru 2020, Astérix a investi plus d’un million d’euros pour mettre en place quatre maisons hantées, montées et manœuvrées par des centaines d’employés. Du côté de Nigloland, qui parvient à tirer son épingle du jeu parmi le « Big Four » que sont Disney, Astérix, le Puy du Fou et le Futuroscope, la somme de 180 000 euros a été engagée pour soigner la décoration.

Les bonbons jouent leur année

Autre sujet attendu dans Capital avec les ventes de confiseries et de déguisements qui constituent d’autres astuces pour gonfler le chiffre d’affaires. En 2019, 90 millions d’euros de bonbons ont été vendus sur une période de quinze jours inhérente à Halloween, soit 12% des ventes annuelles. La marque Haribo mais aussi les Têtes Brûlées (marque de Confiserie du Nord appartenant à Sucralliance) parviennent à se démarquer de leurs concurrents, mais quelle est la recette miracle alors que les Français se montrent de plus en plus réticents à croquer dans les sucreries ? En octobre 2019, Halloween avait permis à Têtes Brûlées (avec, entre autres, ses sachets XXL) de gagner 30% en volume tandis qu’Haribo enregistrait 70% de ventes additionnelles sur la période contre un mois normal. Autre poids lourd du secteur, Carambar & Co (Carambar, Lutti, Krema, 1912, Croibleu...) qui promet de nombreux nouveautés.

Halloween revit en France

Deux tiers des familles françaises affirment fêter Halloween. Ce qui implique les déguisements des héros les plus célèbres de la culture anglophone : Harry Potter, Wonder Woman, la Reine de Neiges ou encore Spider-Man. Les enseignes spécialisées dans les costumes réalisent un quart de leurs ventes à la fin du mois d’octobre. Comment s’illustre cette attractivité dans une période charnière ? Comment exploitent-elles les fameuses licences pour attirer petits et grands ?

Le 4 octobre dernoer, Capital s’intéressait aux solutions pour dépenser moins pour mieux consommer. 2.40 millions de Français ont répondu présents, soit une part de marché à hauteur de 10.8%.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

M6   CAPITAL   JULIEN COURBET   MAGAZINE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 4 décembre 2021) : Mongeville deux fois plus fort que TF1, Echappées belles menace le Téléthon

Audiences TV Prime (samedi 4 décembre 2021) : Mongeville deux fois plus fort que TF1, Echappées belles menace le Téléthon


INTERVIEW
Pola Petrenko  (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »

Pola Petrenko (Charlène, Ici tout commence, TF1) : « Charlène a une revanche à prendre avec Anaïs, son ennemie numéro 1 »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021