Cauet : sa Méthode, ses Muppets et bientôt sa quotidienne

jeudi 12 octobre 2006 à 00:33 |
TF1

Cette année plus que jamais, Cauet s’est retrouvé sur tous les fronts. Télévision, radio, presse, cinéma, restauration... l’animateur préféré des moins de 35 ans dévoile toutes ses cartes. Directeur éditorial du quinzomadaire Guts, artisan du retour des Muppets ou ambassadeur de Quick, Cauet se fait un malin plaisir à surprendre, et tout semble lui donner raison. Après une troisième saison florissante de la Méthode Cauet et trois rendez-vous estivaux plébiscités par le public, il revient avec ses émissions phares sur TF1 et TF6, tout en faisant face à un concurrent inattendu depuis la rentrée.

En 2006, La Méthode Cauet a continué sa course en tête de l’audience chaque jeudi soir. L’inépuisable animateur picard et ses camarades de la première heure Cartman, Miko, Cécile de Ménibus et Jean-Piètre ont attiré tout au long de la saison 52,8% des 15/24 ans présents devant leur poste de télévision. Le vendredi 7 juillet, alors que l’équipe de France de football s’apprête à jouer sa deuxième finale de coupe du monde et que la parodie « Zidane y va marquer » réalisée par... Cauet, fait un tabac, l’animateur captive plus de 6 millions de téléspectateurs dans son premier prime time : Cauet retourne la télé revisite ainsi à sa manière émissions cultes, séries et publicités. Pas de répit pendant l’été puisque toute son équipe sacrifie ses vacances pour expérimenter des jobs d’été. Le programme intitulé Pas de vacances pour Cauet... il teste les jobs d’été ! -diffusé les 17 août et 24 août dans le même créneau horaire que sa « Méthode » (22h35)- réalise des scores comparables et laisse à penser que l’animateur est décidément indétrônable.

Mais personne n’est à l’abri d’une baisse de régime, et Cauet retrouve dès la rentrée 2006 l’un de ses ennemis jurés dans la guerre de l’audimat : l’acteur Dominic Purcell. L’interprète de Lincoln Burrows dans la série révélation Prison Break, n’en est pas à son coup d’essai face à Cauet. En 2003, les premiers pas de la Méthode Cauet étaient troublés par le succès de John Doe, série alors diffusée sur M6 dont l’interprète principal n’est autre que Dominic Purcell. L’histoire se répète puisque le succès de Prison Break sur M6, qui diffusait depuis la rentrée 3 épisodes à la suite, a considérablement affaibli les résultats de son talk-show. Le 21 septembre 2006, La Méthode Cauet enregistrait notamment 25,5% de part de marché, bien loin de sa moyenne habituelle. En face, M6 et sa nouvelle série qui vise sensiblement le même public arrivaient en tête sur les ménagères de moins de 50 ans. La diffusion réduite à deux épisodes de Prison Break depuis octobre met fin à la rivalité et permet à Cauet de retrouver l’ensemble de son public.

S’il sait divertir les couche-tard avec sa « Méthode », il sait aussi les captiver le matin de 6 à 10 heures sur Fun radio. Son émission a une nouvelle fois été plébiscitée par les auditeurs, et ses meilleurs moments continuent à être diffusés sur TF6. Annoncé comme l’un des programmes les plus regardés de la chaîne, TF6 n’est pas prête à laisser filer son animateur fétiche. Après avoir monopolisé l’antenne tous les jours cet été, Cautivi revient depuis la rentrée tous les mardis à 22h30 et samedis à 16h55, avant de passer en quotidienne très prochainement.

Cette année, Cauet s’est donné pour mission de réanimer les Muppets. Régulièrement différé, le retour de Kermit, Piggy et Gonzo version Cauet est finalement annoncé pour le dimanche 29 octobre, à 16h55 avec pour invités d’honneur Pascal Obispo et Adriana Karembeu. Non content d’animer une émission hebdomadaire, Muppets TV se glisse dans la grille des programmes tout au long de la semaine de 19h00 à 19h05 pour la rediffusion de leurs meilleurs moments. Cauet aura néanmoins la lourde charge de succéder au mythique Roger Carel en interprétant la voix de la grenouille Kermit, accompagné de ses fidèles camarades de jeu qui camperont les autres personnages.

Hormis la télévision, l’animateur était présent sur bon nombre de projets aussi variés qu’inattendus tout au long de l’année. En avril 2006, il fait des débuts controversés dans la presse avec le magazine Guts. Visant la même cible que ses émissions, le bimensuel rencontre un succès avec une diffusion payée en France de 240.000 exemplaires d’après l’éditeur, mais demeure sujet à polémique. L’omniprésence de l’animateur dans les pages de Guts irrite la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP), qui lui retire son autorisation en juillet 2006 qualifiant le magazine « d’autopromo ». Cette décision handicape financièrement Guts dont la parution est, à ce jour, suspendue.

En parfait homme de spectacle et de marketing, il accepte la proposition de Quick de parrainer un burger qui portera désormais son nom : le Cauet burger. En s’appropriant l’image de Cauet, Quick réalise une bonne affaire puisque les jeunes suivent une fois de plus l’animateur et se ruent dans la chaîne de restauration rapide. Finalement, seul le cinéma manquait à son répertoire, c’est maintenant chose faite. Initié au doublage de film avec Garfield (2004) et Garfield 2 (2006) où il prête sa voix au chat paresseux, Cauet rejoint le casting du dernier film de Charlotte de Turkheim Les aristos en interprétant un huissier de justice obsédé.

Après une année à la hauteur de ses attentes, Cauet semble bien parti pour conserver l’attention de sa cible privilégiée des 15/34 ans. En mai dernier, au cours de la période très agitée des transferts d’animateurs, TF1 s’est fait une frayeur en voyant son protégé se rapprocher de Canal + et M6. Logiquement très courtisé, Cauet choisit de rester fidèle à la première chaîne. Cette collaboration perdure donc une année de plus, et s’enrichie d’un nouveau programme très attendu : Muppets TV.

TF1   AUDIENCES TV   CAUET   LES MUPPET BABIES  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les Traîtres (M6) : Elsa Esnoult (Les Mystères de l’amour) démasquée par Delphine Wespiser (TPMP), Melococo, Bruno Sanches, Paul El Kharrat... ?

2 - L’énorme boulette de Karine Ferri sur TF1 avant son départ de Danse avec les stars

3 - Camping Paradis (TF1) : la série avec Laurent Ournac inspire les vacances des Français, « Dans tous les campings, il y a des monsieur Parizot »


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022