Christophe Beaugrand (Secret Story 11) : « On est extrêmement vigilant pour ne pas revivre les fuites de l’année dernière »

À la présentation de Secret Story depuis 2015, Christophe Beaugrand s’apprête à accueillir de nouveaux candidats dès ce vendredi 1er septembre 2017. Rencontre.

Publié le vendredi 1er septembre 2017 à 19:18
par
Christophe Beaugrand (Secret Story 11) : « On est extrêmement vigilant pour ne pas revivre les fuites de l’année dernière »
©ANTHONY GHNASSIA / TF1 

La production a annoncé un « événement sans précédent » pour cette nouvelle saison. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Christophe Beaugrand : Bien évidemment, je ne peux pas révéler de quoi il s’agit car cela enlèverait le suspense pour les téléspectateurs. Surtout, cela retirait la surprise pour les candidats qui ne sont pas encore rentrés dans la maison. Je peux seulement dire que l’on va proposer quelque chose qui va bouleverser la mécanique de jeu et qui n’a jamais été fait en dix ans. Je suis très impatient de pouvoir vous en parler mais je l’annoncerai à la fin du premier prime, quand tous les candidats seront rentrés dans la maison. Ça sera une surprise très forte. Dans Secret Story, il faut pouvoir les surprendre d’autant plus qu’ils ont beaucoup intégré les codes de la téléréalité. Il faut donc leur proposer des façons de jouer différentes auxquelles ils ne s’attendent pas.

Que pensez-vous du casting ?

C’est plus difficile de trouver des personnes qui ont un naturel et une spontanéité. L’année dernière, on avait le secret de Thomas qui était énorme et des secrets plus petits, alors que cette année, on a une meilleure homogénéité. Surtout, il y a un éventail beaucoup plus large en termes de physique, de génération… Cela fait partie des fondamentaux de Secret Story. Cette plus grande diversité existait peut-être davantage au début de l’émission.

Cette année, la maison laissera sa place au campus des secrets. Pourquoi ce choix ?

On peut imaginer plein de choses autour d’un campus et tout un tas de mécaniques et de jeux autour de ce concept. Le campus ouvre beaucoup de perspectives. En étant diffusé dès septembre, c’est bien de retrouver la rentrée des classes sans le côté ennuyant. La partie mystère et magique va-être extrêmement importante et on retrouvera des éléments présents lors des premières saisons avec plus d’indices, plus de choses cachées dans la maison… On a eu aussi envie de revenir sur le côté jeu de l’émission avec une partie ludique notamment en termes de décoration. La maison était peut-être devenue un peu trop normale. Les habitants vont avoir du mal à retrouver leurs repères.

« La Secret Family n’est pas un vain mot ! Je reste très attaché aux candidats. »

Quel est votre rôle dans l’élaboration de cette nouvelle saison ?

J’ai décidé des petits coussins sur le canapé (rires). Plus sérieusement, Secret Story est un programme que j’adore et j’ai regardé toutes les éditions avant même de l’animer donc je suis très impliqué. Je viens souvent voir la production pour donner mes idées en me faisant le porte-parole du public. Je ne conçois pas mon rôle dans une émission autrement que comme cela. Dans Ninja Warrior, on bosse avec Sandrine Quétier et Denis Brogniart sur les profils des candidats par exemple. Sur Secret Story, je ne m’occupe pas du casting mais on travaille main dans la main avec les équipes de production sur les idées de mécanique. Sur le Debrief par exemple, je travaille beaucoup aux évolutions qui vont arriver et sur les intervenants. C’est très important d’avoir une équipe homogène. La Secret Family n’est pas un vain mot ! Je reste très attaché aux candidats.

Que pensez-vous du parcours de Julien, qui vous rejoindra sur le Debrief ?

J’avais gardé le contact avec lui et j’avais vu qu’il avait un bon potentiel de chroniqueur. Il a une vraie démarche professionnelle et il travaille beaucoup. Il a décidé de travailler en commençant sur MyTF1 avec quelques Facebook live et des interviews. Comme il n’y a pas de très grande exposition, il a commencé à s’améliorer. Je trouve cette démarche très intéressante. Il s’est aussi inscrit au Cours Florent car il a des velléités de comédien. Dès la première émission, il aura donc un peu d’expérience.

Quels types d’invités recevrez-vous sur le plateau du Debrief ?

On se garde la possibilité d’avoir, au-delà des candidats de téléréalité, des personnalités artistiques. Jarry, par exemple, est fan de Secret Story et m’a dit à plusieurs reprises qu’il aimerait bien venir. Je pense qu’on va essayer d’avoir un invité hors de cet univers une fois par semaine. Cet été, j’ai fait un interview de Shy’m qui m’a dit qu’elle regardait Secret Story par exemple. Je ne sais pas si elle pourra venir mais je sais qu’il y a plusieurs stars qui regardent l’émission et qui seraient susceptibles d’intervenir. Au-delà de ces invités, on retrouvera Adrien Lemaitre avec une version modernisée de son Mister Secret, une pastille qui est devenue culte.

« J’ai la chance d’avoir été téléspectateur avant de présenter l’émission et, pour moi, Secret Story est une émission culte et un vrai rendez-vous »

L’année dernière, l’émission a été victime de plusieurs fuites concernant les secrets. Serez-vous plus vigilant cette saison ?

C’est vrai qu’on a eu des soucis l’année dernière dont on n’a toujours pas découvert l’origine. On ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé mais il y a eu des fuites ce qui a un peu gâché une partie de la saison. Il n’y avait pas eu ce problème les années précédentes. On est donc extrêmement vigilants et très peu de gens sont au courant des secrets aujourd’hui par exemple. On met les candidats en isolement cinq jours avant leur entrée dans la maison. Ils sont suivis avec un adjoint de sécurité sans téléphone portable ni ordinateur. Contrairement à d’autres émissions de téléréalité sur d’autres chaînes, on effectue un vrai travail de casting avec des gens qui n’ont jamais fait de téléréalité et qui ne doivent pas s’être rencontrés avant ce qui oblige à prendre des précautions.

Diriez-vous que Secret Story est un programme qui a marqué l’histoire de la télévision ?

Je pense que oui. J’ai la chance d’avoir été téléspectateur avant donc, pour moi, c’est une émission culte et un vrai rendez-vous. Il y a beaucoup de gens qui ne regardent que le kick off car c’est resté culte pour eux. Chaque année, il y a quelque chose de très fort car on découvre de nouveaux visages et un nouvel univers. C’est le dernier grand format de téléréalité en direct avec les fondamentaux originels de la téléréalité. Par exemple, il y a un véritable vote alors que dans d’autres émissions, on ne sait pas comment les éliminations sont faites. Le public a un rôle important et c’est pour cela que les gens sont impliqués.

L’émission peut-t-elle encore durer longtemps ?

Chaque année, depuis la saison 6 ou 7, on entend que ce sera la dernière saison et finalement, elle revient. Tout est possible. En tout cas, c’est un vrai format qui est très important pour NT1. J’espère que ça va prendre cette année, que le public va accrocher et que l’on va bien s’amuser.

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   SECRET STORY   TFX  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 25 février 2020) : Capitaine Marleau écrase tout, Pékin Express aggrave Magnum et TF1

Audiences TV prime (mardi 25 février 2020) : Capitaine Marleau écrase tout, Pékin Express aggrave Magnum et TF1

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mardi 25 février 2020) : Quotidien éloigne TPMP, NOPLP domine DNA, Stéphane Plaza régale M6

Audiences TV access (mardi 25 février 2020) : Quotidien éloigne TPMP, NOPLP domine DNA, Stéphane Plaza régale M6


INTERVIEW
Greg (Les Marseillais aux Caraïbes, W9) : « Maeva Ghennam s’est beaucoup voilé la face... »

Greg (Les Marseillais aux Caraïbes, W9) : « Maeva Ghennam s’est beaucoup voilé la face... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020