Clara Morgane

Le 16 novembre, la chaîne Game One donne carte blanche à Clara Morgane le temps d’une soirée. A cette occasion, l’ex-star du X va jouer la médiatrice entre un groupe de filles et de garçons. Mais ici pas question de chair et de prouesses physiques, la gente féminine tentera de comprendre pourquoi leurs compagnons sont si accros aux jeux vidéos.
A 24 ans, celle qui fait l’unanimité aux murs des chambres des garçons fait le point sur son parcours et se dévoile... mais pas trop !

Publié le mercredi 16 novembre 2005 à 00:08
par
Clara Morgane
©Game One/Canal + 

Tony Cotte : Quel est le concept de Clara sort le grand jeu ?

Clara Morgane : Game one, qui a un partenariat avec le magazine Maximal pour lequel je travaille, m’a proposé d’animer une émission. J’ai donc soumis l’idée de mettre en avant le point de vue des filles par rapport à la passion que voue la gente masculine pour les jeux vidéo. Je n’y connais moi même pas grand chose. Le principe est assez drôle : trois filles et trois garçons se réunissent autour d’une table et partagent leurs avis sur le sujet. Je préside un peu le tout. Vous verrez même que je sais me défendre en jeux de bagarres (rires).

Tony Cotte : Cette émission marque votre deuxième participation sur Game One, d’autres sont à venir ?

Clara Morgane : Je m’entends bien avec eux. J’ai tendance à favoriser les concepts. J’ai trouvé amusant que l’on s’adresse aux filles sur cette chaîne. J’ai été l’invité de l’émission Level One (diffusée le 5 novembre dernier, ndlr). Suite à cette expérience, on a décidé de faire la soirée Clara sort le grand jeu. Ca s’est très bien passé. Quant à d’autres collaborations ... peut-être ?

Tony Cotte : Vous avez une ambition d’animatrice à terme ?

Clara Morgane : Ce n’est plus forcément mon objectif aujourd’hui. Je suis jeune. A 24 ans, mon but dans la vie est de faire ce que j’ai envie. Je veux être libre et ne pas avoir d’étiquette fixe comme celle d’animatrice, de créatrice de lingerie ou d’égérie de magazines. J’ai envie de faire beaucoup de choses.

Tony Cotte : Vous animez Le journal du hard depuis quatre ans. Vous impliquez-vous dans sa rédaction ?

Clara Morgane : Je ne m’occupe pas des sujets. On me prépare des textes que je remets à ma sauce comme une présentatrice lambda. Je pourrais m’impliquer complètement mais je suis trop occupée pour ça. C’est un choix délibéré. Ma ligne de lingerie est un travail à temps plein. Je fais également partie intégrante de la revue Maximal dans laquelle je rédige mes articles. Pour mon nouveau calendrier, j’édite moi même mes photos et j’ai travaillé sur la maquette.


Tony Cotte : L’image de star du X ne vous a jamais porté préjudice pour vos différents projets ?

Clara Morgane : Ceux qui s’intéressent à moi savent que je n’ai pas l’image de blonde pulpeuse aux seins refaits. Je ne suis pas une caricature. Le X fut un début extraordinaire pour moi. Il y a quatre ans qui me séparent maintenant de cette période. Ca m’a ouvert des portes et permis de rencontrer beaucoup de monde. C’est grâce à cette expérience si j’ai tous mes projets aujourd’hui. Je me rend compte que l’on peut faire quatre ou cinq films X et avoir une vie après en sachant évoluer. Pour le coup, j’ai tourné avec mon petit ami. Ca m’a aidé au niveau de mon image. Les gens comprennent plus difficilement quand une fille a des rapports sexuels avec de nombreux garçons. Ce n’est pas mon cas.

Tony Cotte : A vous entendre c’est un tremplin fabuleux. Conseilleriez-vous cela aux jeunes filles qui veulent percer dans le milieu du showbiz ?

Clara Morgane : Non ! Mon expérience est atypique. Je suis le seul exemple dans mon cas. Ce n’est pas du tout ce qu’il faut faire si l’on veut passer à autre chose. Pour ma part, j’avais 19 ans, j’étais inconsciente. C’était une crise d’adolescence en retour. J’avais envie de m’amuser et dire merde aux conventions. Cela a été fait sur un coup de tête à l’époque. J’ai pu évoluer par la suite...

Tony Cotte : Quels sont vos prochains projets ?

Clara Morgane : Je ne parle jamais de mes projets avant qu’ils ne soient réalisés. Je suis en pleine promotion actuellement pour mon nouveau calendrier. On pourrait s’attendre à ce que se soit difficile avec mon passé, mais tout se passe très bien.

Tony Cotte : Une rumeur circule quant au tournage d’un pilote d’émission pour Pink TV. Info ou intox ?

Clara Morgane : C’est faux !

CABLE / SATELLITE / ADSL  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 21 janvier 2022) : Candice Renoir (France 2) survole Ninja Warrior (TF1), Claire Chazal coule France 3

Audiences TV prime (vendredi 21 janvier 2022) : Candice Renoir (France 2) survole Ninja Warrior (TF1), Claire Chazal coule France 3


INTERVIEW
Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »

Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022