Commerce mortel (Arte) : l’histoire vraie d’un scandale, 50 000 cobayes allemands manipulés par des laboratoires

vendredi 25 septembre 2020 à 18:26 |
Capture Arte

Le téléfilm Commerce mortel, à découvrir sur Arte ce vendredi 25 septembre 2020, revient sur un scandale sanitaire révélé dix ans plus tôt par un média allemand.

En 2010, une télévision allemande révélait les pratiques illicites de firmes occidentales qui ont testé leurs produits auprès de cobayes involontaires. Trois ans plus tard, le média Der Spiegel a donné une autre dimension à ce scandale en évoquant 50 000 victimes de ces pratiques. Le réalisateur Urs Egger, qui est décédé entre temps d’une longue maladie, a donc réservé son dernier projet à un sujet qui lui tenait particulièrement à cœur avec la fiction Commerce mortel, à découvrir à partir de 20h50 ce vendredi 25 septembre sur Arte.

La chute du Mur et des essais clandestins

Armin Glaser, lieutenant de la Stasi, doit faire face à une douloureuse épreuve : sa fille Kati est victime d’une sclérose en plaques. Dans une période qui précède de peu la chute du Mur de Berlin, il décide de placer ses espoirs dans un traitement novateur proposé par l’hôpital du district. Mais Armin repère de suite des incohérences dans le protocole et il décide d’user de sa fonction pour mener son enquête. Très vite, il en tire une conclusion effroyable : les citoyens de la RDA sont testés contre leur gré par des laboratoires pharmaceutiques, avec la complicité probable du gouvernement allemand. Si la survie de sa fille est sa priorité, il remet en cause sa foi du communisme.

50 cliniques impliquées

Au cours du scandale décrit dans cette fiction, des Berlinois sont décédés, pas au fait des risques encourus en démarrant de nouveaux traitements censés améliorer la circulation sanguine. La dépression, la chimiothérapie mais aussi des fragilités cardiaques ont été soumis aux essais des laboratoires. La chute du Mur a mis un terme à des études qui auront été au nombre de 600 par le biais d’une cinquantaine de cliniques.

En deuxième partie de soirée, la chaîne franco-allemande change de registre avec Janis, documentaire consacré à Janis Joplin, l’une des membres du célèbre « cercle des 27 », les artistes surdoués décédés à l’âge de 27 ans.

ARTE    FICTIONS   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Léa François (De miel et de sang, France 3) : « C’est dur de réaliser que Plus belle la vie se termine... »

2 - C8 : une fin déjà annoncée pour Y’a que la vérité qui compte, un succès après Cyril Hanouna et Touche pas à mon poste ?

3 - Alex Hugo : le retour inattendu de Samuel Le Bihan (T’en fais pas je suis là) sur France 3


INTERVIEWS

# Lorie Pester (Les Mystères de la Duchesse) : « Pour son retour dans Demain nous appartient, il faut que Lucie surprenne... »

# Juliette Tresanini : son retour dans Demain nous appartient, son arrivée dans la série Capucine...

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »


Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022