De Bob l’éponge à Dora l’exploratrice, les beaux succès de Nickelodeon

Publié le mercredi 23 janvier 2008 à 15:01
par
De Bob l’éponge à Dora l’exploratrice, les beaux succès de Nickelodeon
©2007 Viacom International 

Voilà un peu plus de deux ans, le 16 novembre 2005, Nickelodeon débarquait sur les écrans français, pour le plus grand bonheur des petits. Disponible sur CanalSat et le câble, la filiale de MTV Networks est la chaîne la plus regardée des 4/14 ans, selon l’étude ConsoJunior menée en 2006. Retour sur deux années aux succès indéniables...

Première chaîne au monde spécialement créée pour les enfants, Nickelodeon est apparue aux États-Unis en 1979 sous l’appellation Pinwheel, avant d’être rebaptisée en 1981 sous le nom que l’on lui connaît. Reçue à ce jour par 90 millions de foyers Outre-Atlantique, et comptabilisant 16 filiales en Europe pour 17,2 millions d’abonnés, la marque Nickelodeon a su s’imposer grâce à ses productions maison, qui lui ont valu, toujours selon l’étude ConsoJunior 2006, la palme des “meilleurs dessins animés“, loin devant Disney Channel. Parmi ces “Nicktoons“, on retrouve notamment Les Razmokets, Hé Arnold ou encore Avatar, le dernier maître de l’air. Mais les deux plus grandes réussites de la marque restent Bob l’Eponge et Dora l’exploratrice. Cette dernière se voyant d’ailleurs décerner la première place du podium par les 7.000 jeunes âgés de 2 à 19 ans interrogés par ConsoJunior. Produits dérivés divers et variés, tels que peluches, DVD, livres, ou même coussins estampillés du visage de la jeune aventurière, rien n’a été oublié pour satisfaire la soif des fans de Dora. Un succès qui a, en toute logique éclaboussé la chaîne, lui offrant encore plus de notoriété, si besoin était.

En effet, dès 2006, Bob, Dora et Avatar pouvaient s’enorgueillir d’avoir permis à leur diffuseur d’attirer 78% des 4/14 ans de plus qu’en 2005, et de doubler sa part d’audience. La chaîne entre à cette époque dans le Top 10 des chaînes Jeunesse, après seulement une année d’existence. Par la suite, sur les 6 premiers mois de 2007, Nickelodeon voit son audience progresser de 113% sur une année. En toute logique, la chaîne intègre le Top 5, gardant à l’esprit l’objectif premier : devenir numéro 1 !

Pour ce faire, de nombreux événements sont prévus, afin d’attirer de nouveaux accros. En premier lieu, Bob l’éponge est revenu tous les jours à 12h20 et 16h35, depuis le 14 janvier, avec des nombreux épisodes inédits. Garçon d’étage dans un hôtel, prétendant au titre du roi du karaté, rien ne sera épargné à Bob et ses amis... Mais janvier est surtout « le mois du slip » ! Au programme, outre Les Pirates du slip, installés pour l’occasion tous les jours à 8h35, la chaîne prévoit deux soirées spéciales les 24 et 31 janvier, avec « plus d’une heure d’aventures 100% slip » ! Enfin, 2008 est l’occasion pour les fans de découvrir les ultimes épisodes de la troisième, et dernière, saison d’Avatar, le dernier maître de l’air. Pour l’occasion Toutelatele.com a rencontré Bryan Konietzko, l’un des deux créateurs d’Aang, Katara et Sokka...

Lire l’interview de Bryan Konietzko

Avatar
Rencontre avec Bryan Konietzko
Créateur

.
.

Emilie Lopez : D’où vous est venue l’idée d’Avatar ?

Bryan Konietzko : Nickelodeon nous a demandé de créer un dessin animé fantastique. Avec Mike Dante Di Martino (co-créateur - ndlr), nous avions déjà une esquisse d’idée, à savoir créer une animation japonisante. Nous avons puisé nos soruces d’inspiration du côté de Hayao Miyazaki, le créateur de Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro. On ne voulait pas faire une autre production avec des sorciers, des châteaux évoluant en Angleterre, telle qu’Harry Potter. Même si ce sont des projets de qualité, ce n’est vraiment pas ce qui nous tentait !

Avatar regorge de références de nombreuses cultures, que ce soit japonaises, chinoises et même mongoles. Comment avez-vous réussi à rendre cela vraisemblable ?

Tout d’abord, nous avons engagé un calligraphe chinois pour s’occuper de tout ce qui est écriture en langue chinoise. Nous nous sommes inspirés des films de kung fu pour toutes les scènes de combat, et surtout nous avons acheté énormément de livres, avons surfé sur Internet, et nous sommes allés en Asie plusieurs fois pour s’imprégner de leurs cultures et des lieux.

Est-ce la raison pour laquelle le projet a mis énormément de temps à aboutir ?

Cela nous a en fait pris 5 ans et demi. Mais ce n’est pas si loin que ça pour un dessin animé. Il faut savoir qu’il faut 10 mois pour faire un seul épisode !

Les superpouvoirs mis à part, vos personnages sont des enfants comme les autres, avec leurs caractères bien trempés. Vous êtes-vous inspiré de votre entourage pour les créer ?

Tout à fait ! Aang, par exemple, a des traits de caractère de Mike, il est calme, posé. Zuko me ressemble, un peu bagarreur, coléreux. C’est un gars sympa, mais un peu trop passionné par moment, limite excessif. Et dans certains cas, nous nous sommes inspirés de nos amis pour l’apparence physique de nos personnages...

Comment votre entourage a-t-il réagi au fait d’être caricaturé pour créer des héros de dessin animé ?

On ne leur a pas demandé leur avis ! (rires). En fait, c’était la meilleure façon pour nous d’être le plus réaliste possible...

Digimon et Pokémon, deux autres mangas ayant rencontré un franc succès, ont été adaptés sur grand écran. Avez-vous prévu de faire un film Avatar ?

Nous n’en serons pas à la réalisation. Les producteurs ont confié l’écriture et la direction du film à M.Night Shyamalan, le réalisateur de Sixième Sens. Étant donné le budget conséquent attribué au projet, le risque est trop grand de confier la réalisation à deux novices en la matière (rires).

  ON VOUS RECOMMANDE  

CABLE / SATELLITE / ADSL   LES RAZMOKET   BOB L’EPONGE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 4 août 2021) : Most Wanted Criminals balaye L’amie prodigieuse, La carte aux trésors au top

Audiences TV prime (mercredi 4 août 2021) : Most Wanted Criminals balaye L’amie prodigieuse, La carte aux trésors au top

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mercredi 4 août 2021) : Demain nous appartient s’éloigne, Stéphane Plaza recule, Chefs déçoit TMC

Audiences TV access (mercredi 4 août 2021) : Demain nous appartient s’éloigne, Stéphane Plaza recule, Chefs déçoit TMC


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021