Destination Eurovision : Steven Clerima (chef de délégation) et Stéphane Jarny (metteur en scène) dévoilent les secrets du show de France 2

Publié le samedi 26 janvier 2019 à 21:27
par
Destination Eurovision : Steven Clerima (chef de délégation) et Stéphane Jarny (metteur en scène) dévoilent les secrets du show de France 2
©Capture France 2 

À l’occasion de la grande finale de Destination Eurovision, Toutelatele a interrogé deux des artisans majeurs du show chargé de sélectionner le représentant français au Concours Eurovision de la chanson qui se tiendra le 18 mai prochain en Israël.

Pour Steven Clerima, le nouveau chef de délégation qui a fait ses débuts lors de l’édition junior en novembre dernier, cette deuxième édition marque une évolution : « L’idée, c’était de proposer 18 prestations scéniques qui puissent être adaptées, en reprenant les mêmes bases, sur la scène de l’Eurovision à Tel Aviv. »

Réalisation, éclairage, images dans les écrans, décor, chorégraphies… ils sont deux pour gérer tout le cadre visuel de chaque prestation. Stéphane Jarny, accompagné de Marika Prochet, ont commencé à travailler dès le mois de décembre. « Ça a vraiment été un travail d’échanges avec toutes les maisons de disques, les managers, les artistes pour savoir quel était leur univers, explique le metteur en scène. Certains étaient déjà très affirmés, d’autres étaient en découverte parce que c’était la première fois qu’ils mettaient les pieds sur un plateau télé. »

Pour s’assurer que la qualité soit à la hauteur de l’événement, France 2 a posé des conditions très strictes : « On a 3 minutes, rappelle Steven Clerima. De la première à la dernière seconde, il faut qu’il se passe quelque chose. Qu’on soit dans l’émotion ou dans le spectaculaire, les mises en scène sont très importante. »

Malgré un degré d’expérience différent, tous les candidats sont mis sur un même pied d’égalité : « Chaque prestation doit être traitée avec intérêt du début à la fin, assure Stéphane Jarny. Une interprétation comme Seemone qui est assez subtile avec de la fumée au sol et des petites particules dans les écrans et, inversement, une prestation comme celle de Chimène où il y a une vraie mécanique avec de la danse ou de la projection d’images sur un cube. »

Avant même la finale, une personnalité très importante a déjà fait part de sa satisfaction : Jon Ola Sand, le superviseur exécutif du concours, présent lors de la deuxième demi-finale : « Il était très content qu’on ait une émission pour choisir l’artiste français, se réjouit le chef de délégation. Et sur la qualité du show en lui-même, il a été impressionné de l’évolution entre les deux saisons. »

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  

RESTEZ CHEZ VOUS


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 4 avril 2020) : Mongeville talonne The Voice, Les grosses têtes plombe Dr Harrow

Audiences TV prime (samedi 4 avril 2020) : Mongeville talonne The Voice, Les grosses têtes plombe Dr Harrow

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 3 avril 2020) : Tous en cuisine relègue Sept à huit, C à vous et Les Marseillais au top

Audiences TV access (vendredi 3 avril 2020) : Tous en cuisine relègue Sept à huit, C à vous et Les Marseillais au top


INTERVIEW
Anaïs Bouton (Zemmour et Naulleau) : « Aucun membre de l’équipe n’a envisagé l’arrêt de l’émission sur Paris Première »

Anaïs Bouton (Zemmour et Naulleau) : « Aucun membre de l’équipe n’a envisagé l’arrêt de l’émission sur Paris Première »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020