Eurovision 2014 : la controverse Conchita Wurst

jeudi 8 mai 2014 à 14:39 |
ORF/Thomas Ramstorfer

À chaque édition de l’Eurovision, sa polémique. En 2013 à Malmö (Suède), la Finlandaise Krista Siegfrids était au cœur des débats. La faute à ce baiser lesbien échangé à la fin de sa prestation sur sa chanson « Marry Me ». Cette année, à Copenhague (Danemark), pas question de déroger à la tradition, avec une controverse causée par la présence de Conchita Wurst (Conchita Saucisse), une femme à barbe à la voix d’or, représentant l’Autriche.

Tom Neuwirth, de son vrai nom, est l’interprète de ce personnage haut en couleur. Cette complainte qu’il entonnera le soir de la seconde demi-finale, ce 8 mai, « Rise like a phoenix » (« Se dresser comme un phoenix »), est un hymne à la tolérance. Un symbole d’autant plus fort au regard de la poussée des extrémismes en Europe. Il n’en fallait pas plus pour que sa prestation sur la scène de l’Eurovision soit perçue comme une provocation par certains pays de l’Est. À l’image de l’Ukraine et de la Biolérussie. Mais aussi et surtout de la Russie. Ce qui n’est pas une nouveauté, si on se souvient des récentes lois promulguées par son président, Vladimir Poutine, censées punir toute « propagande homosexuelle ». Vitali Milonov, à l’origine de ces textes de loi, a même remis en cause la diffusion du concours européen de chant dans son pays. « C’est une insulte au peuple russe », affirme-t-il. La retransmission du show n’y sera toutefois pas annulée. Il est à noter que la nation a été copieusement sifflée par le public de l’Eurovision, au moment de l’annonce de sa qualification pour la finale du samedi 10 mai (à 21 heures, sur France 3). Une colère exprimée sans doute à la fois contre ses attitudes homophobes, mais aussi contre la position de la Russie sur l’Ukraine, présente également lors de cette première manche.

Ces contestations semblent cependant ne pas déstabiliser l’artiste, qui enchaîne avec succès ses répétitions sur la scène du B&W Hallerne de Copenhague. Conchita Wurst n’est d’ailleurs pas étrangère au monde de l’Eurovision : elle avait déjà failli être la représentante de l’Autriche en 2012, avant d’être éliminée lors de la finale nationale, face au groupe Trackshittaz. L’Eurovision 2014 pourrait signer l’heure de sa revanche. Si les bookmakers ne la placent pas en tête des paris, certains journalistes présents au Danemark sont d’ores et déjà persuadés que cette charismatique interprète créera la surprise le 10 mai. Encore faut-il qu’elle parvienne à se démarquer lors de la seconde demi-finale, jeudi soir. Un show non retransmis à la télévision française, mais proposé en direct sur le site officiel de l’Eurovision et celui de France 3.

FRANCE 3   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022