Fantômas contre Scotland Yard (TFX) : pourquoi Louis de Funès a privé Jean Marais de Moscou

Après le succès des trois premiers volets, un quatrième opus de Fantômas à Moscou a été envisagé. Mais l’ascension de Louis de Funès en a eu raison...

Publié le dimanche 22 décembre 2019 à 18:24
par
Fantômas contre Scotland Yard (TFX) : pourquoi Louis de Funès a privé Jean Marais de Moscou
©Capture TFX  

Ce dimanche 22 décembre, TFX poursuivra la diffusion de la saga Fantômas. Dès 21h05, Louis de Funès retrouvera Jean Marais et Mylène Demongeot pour le devenu culte Fantômas contre Scotland Yard .

Le troisième volet de la trilogie d’André Hunebelle est sorti en 1967. Considéré par beaucoup comme le meilleur épisode des aventures de Fantômas, il a été plébiscité par 3.57 millions de spectateurs dans les salles obscures. Après avoir supplanté Jean Marais dans Fantômas se déchaîne, Louis de Funès est rattrapé par les frasques du héros d’André Hunebelle. Fantômas a décidé de prélever un « impôt sur le droit de vivre » auprès des plus grosses fortunes. Ses victimes se réunissent dans un château en Ecosse. Naturellement, la police française dépêche sur place le commissaire Juve, accompagné de son assistant. L’objectif est de tendre un piège au célèbre malfaiteur. Sur place, le policier reçoit l’aide du journaliste Fandor et de sa fiancée, Hélène.

Guerre d’égo et cachets élevés

Louis de Funès, qui a assis sa popularité grâce aux succès de La grande vadrouille et des Grandes vacances, a relégué Jean Marais au second plan de l’affiche de Fantômas contre Scotland Yard. Un affront pour l’acteur déjà agacé par le personnage imaginé par l’irrésistible Gendarme de Saint-Tropez. Jean Marais, qui a tenu à assurer lui-même ses cascades, s’est livré à une guerre d’ego avec Louis de Funès à tel point que le projet Fantômas à Moscou a été enterré. Celui qui s’était illustré dans La belle et la bête ne souhaitait plus être associé à l’interprète du commissaire Juve. De son côté, Mylène Demongeot a avancé une autre raison. « Il était prévu de faire un quatrième Fantômas à Moscou. Les pourparlers étaient avancés, mais nos cachets étaient devenus trop élevés », a-t-elle expliqué dans les colonnes du Parisien. « Le génie comique de Louis de Funès faisait de l’ombre à Jean Marais. De Funès ne pouvait pas faire autrement, Marais l’a mal pris. On le sent dans le troisième épisode. Après, la question des salaires a définitivement réglé le problème... », a conclu la comédienne.

  ON VOUS RECOMMANDE  

CINEMA   TFX  

RESTEZ CHEZ VOUS


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 3 avril 2020) : Koh-Lanta s’envole, final record pour Astrid et Raphaëlle

Audiences TV prime (vendredi 3 avril 2020) : Koh-Lanta s’envole, final record pour Astrid et Raphaëlle

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (vendredi 3 avril 2020) : Tous en cuisine relègue Sept à huit, C à vous et Les Marseillais au top

Audiences TV access (vendredi 3 avril 2020) : Tous en cuisine relègue Sept à huit, C à vous et Les Marseillais au top


INTERVIEW
Anaïs Bouton (Zemmour et Naulleau) : « Aucun membre de l’équipe n’a envisagé l’arrêt de l’émission sur Paris Première »

Anaïs Bouton (Zemmour et Naulleau) : « Aucun membre de l’équipe n’a envisagé l’arrêt de l’émission sur Paris Première »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020