L’heure des Pros : hystérie pour Pascal Praud, violente empoignade sur CNews

Dans une édition de L’heure des pros en décalé de quelques minutes, la soirée du jeudi 14 janvier 2021 a été marquée par une forte empoignade entre Pascal Praud et Elisabeth Lévy.

Publié le vendredi 15 janvier 2021 à 11:40
par
L’heure des Pros : hystérie pour Pascal Praud, violente empoignade sur CNews
©Capture CNews 

Pascal Praud a-t-il bien fait de sortir du sujet principal pour une poignée de minutes ? L’animateur de L’heure des pros s’est longuement penché sur la conférence de presse de Jean Castex et plusieurs membres du gouvernement ce jeudi 14 janvier 2021 sur CNews avant de consacrer quelques minutes au renvoi d’Alain Finkelkraut sur LCI. Pas une sage décision...

Gilles-William Goldnadel, Elisabeth Levy, Philippe Bilger et Jean-Louis Burgat ont accompagné le journaliste aux alentours de 20h10. Plusieurs tensions sont apparues entre Jean-Louis Burgat et Elisabeth Lévy, laquelle s’est agacée des réflexions constantes de son confrère à chacune de ses prises de parole : « Tout ce que je dis, selon vous, ça n’a pas de sens. C’est assez désobligeant à la fin ». Déjà remontée, le sang de la chroniqueuse n’a fait qu’un tour quand le sujet Alain Finkelkraut a été lancée à la fin du talk.

Alain Finkelkraut fait monter la température

Sans excuser les propos du philosophe qui interrogeait sur la notion de consentement pour un(e) adolescent(e) de 14 ans, la rédactrice en chef de Causeur a tenté une démonstration pour expliquer que celui-ci avait simplement émis des questionnements mais Pascal Praud ne lui a jamais laissé achever son propos. Il s’est dit « choqué » par les propos de sa chroniqueuse et fait savoir que la question d’un consentement à cet âge-là n’avait pas lieu de débattre.

Une séquence « incroyable » pour Elisabeth Lévy

Le ton est monté et Elisabeth Lévy, au bord des larmes, a déploré qu’on lui prête des idées qui ne sont pas les siennes, empêchée d’exprimer jusqu’au bout ce qu’elle a voulu dire. « C’est incroyable, c’est incroyable... » a-t-elle lâché, dépitée, avant que Gilles-William Goldnadel ne dénonce « l’hystérie du débat ». Pour conclure, Pascal Praud a regretté cette séquence, assurant qu’il n’aimait pas les disputes tout en rappelant qu’il avait quatre filles, et que ce thème était très sensible à ses yeux.

En soirée, 618 000 individus ont été rassemblés devant L’heure des pros 2, soit 2.3% en part de marché, dont 2.2% des CSP+. CNews est alors la chaine d’info la plus regardée sur la tranche.

L’édition matinale, quant à elle, a convaincu 328 000 téléspectateurs, soit 9.2% des 4 ans et plus de 9h00 à 10h30, dont 8.4% des ICSP+ et 5.5% des 25/49 ans. CNews se positionne en leader national auprès de ces deux cibles prisées et est troisième chaine nationale sur l’ensemble du public.

A noter qu’à partir de 10 heures, Pascal Praud s’est hissé en tête des audiences, toutes chaines confondues, sur sa dernière demi-heure d’antenne. Le talk a alors attiré 322 000 amateurs, soit 9.3% de part d’audience, dont 8.1% des ICSP+.

  ON VOUS RECOMMANDE  

AUDIENCES TV   CNEWS   L’HEURE DES PROS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 7 mars 2021) : Lucy leader, Max Liebermann et Zone interdite scalpent Les frères Sisters

Audiences TV Prime (dimanche 7 mars 2021) : Lucy leader, Max Liebermann et Zone interdite scalpent Les frères Sisters

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 7 mars 2021) : Les Enfants de la télé haussent le ton, Kaamelott au top, 66 minutes séduit

Audiences TV Access (dimanche 7 mars 2021) : Les Enfants de la télé haussent le ton, Kaamelott au top, 66 minutes séduit


INTERVIEW
Téïlo Azaïs (Un si grand soleil) : « Enzo et Kira ne partageront pas une relation amoureuse »

Téïlo Azaïs (Un si grand soleil) : « Enzo et Kira ne partageront pas une relation amoureuse »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021