La femme au tableau (Arte) : une histoire vraie pour Helen Mirren et son combat pour retrouver « La Joconde autrichienne » ?

dimanche 4 avril 2021 à 18:08 |
Capture Arte

Le long-métrage La femme au tableau, diffusé par Arte à partir de 20h50 ce dimanche 4 avril 2021, témoigne d’un combat juridique acharné qui a opposé les Etats-Unis à l’Autriche.

C’est un tableau dont la beauté exquise, non seulement de son ensemble mais du modèle qui le fait scintiller verticalement, parvient à justifier à elle seule l’acharnement durant plus d’un demi-siècle d’une femme juive pour récupérer une œuvre familiale tombée entre des mains étrangères. Arte retrace l’histoire incroyable de Maria Altmann dans La femme au tableau, à suivre à 20h50 ce dimanche 4 avril 2021.

Marie Altmann, tout pour sa tante

Quelques années après la fin du conflit 39-45, une femme juive entreprend des démarches pour retrouver des tableaux de Gustav Klimt pillés par les nazis. Parmi eux, le « Portrait d’Adèle Bloch-Bauer », surnommé « La dame en or » et qui a acquis la notoriété de « La Joconde » en Autriche. Le modèle n’est nul autre que la propre tante de Marie Altmann, celle qui a entamé un long combat depuis qu’elle a été poussée à la fuite en 1938 de par ses origines.

Aussi bien le parcours d’Adèle Bloch-Bauer que celui de sa nièce revêtissent un véritable attrait. La première a été la muse du peintre symboliste autrichien. Malgré sa fortune, elle a traversé son existence comme une âme en peine. Quant à Maria Altmann, elle s’est imposée comme le symbole du combat pour permettre la restitution des œuvres aux familles de propriétaires. La bataille d’une vie et qui s’est étendue jusqu’au XXI siècle puisque la justice américaine a interféré en 2000 après le dépôt d’un recours pour dénoncer les lois autrichiennes.

327 millions de dollars pour cinq tableaux de Gustave Klimt

Ce n’est qu’en 2006 qu’un tribunal arbitral autrichien a finalement validé le testament de la muse pour permettre à Maria Altmann de récupérer cinq tableaux de Gustave Klimlt, dont « La dame en or ». Elle les revendra ensuite pour la somme de 327 millions de dollars avant de s’éteindre en 2011.

Helen Mirren a obtenu le rôle principal. L’actrice britannique a notamment prêté ses traits à la Reine Elisabeth II dans The Queen. Ryan Reynolds, lui, a été sélectionné pour camper l’avocat Randy Schoenberg, qui a soutenu sa cliente tout au long de ses démarches.

La femme au tableau est à suivre ce dimanche 4 avril 2021 à 20h55 sur Arte, juste avant le deuxième film de la soirée The best offer avec Geoffrey Rush et Jim Sturgess.

ARTE    CINEMA   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022