Messaoud Benterki : « Le retour de L’Equipe du soir était nécessaire et utile »

Après avoir été suspendu pour cause de Coronavirus, L’Equipe du soir a signé son retour sur L’Equipe de 18h30 à 20h00. Messaoud Benterki se confie sur les conséquences du confinement sur l’organisation et la diffusion du talk sportif.

Publié le lundi 6 avril 2020 à 18:09
par
Messaoud Benterki : « Le retour de L’Equipe du soir était nécessaire et utile »
©Capture L’Equipe 

Benoît Mandin : Face à la progression de l’épidémie de Coronavirus, L’Équipe a suspendu L’équipe du soir à la mi-mars. Vous attendiez-vous à cette décision ?

Messaoud Benterki : Oui, cette décision est apparue logique. La priorité était vraiment ailleurs. On a tous un petit peu pris de plein fouet la crise liée à l’épidémie de Coronavirus. On n’avait peut-être pas idée de l’ampleur prise par le Covid-19. L’Équipe entendait vraiment préserver ses équipes plutôt que de faire l’émission.

Estimez-vous que l’annulation en série d’événements sportifs ait pu toutefois contribuer à cet arrêt de L’Équipe du soir ?

Non, c’était vraiment une décision sanitaire face à l’annonce pressentie d’un confinement en France. Ce choix est plus lié à la crise du Coronavirus plutôt qu’aux reports des compétitions. Finalement, on s’aperçoit que l’actualité sportive reste importante avec toutes les conséquences du Covid-19.

« Il était important de recréer un lien avec les téléspectateurs et l’actualité »

Après dix jours d’absence, L’Équipe du soir a signé son retour le lundi 30 mars. Comment cela s’est-il opéré en coulisses ?

La décision a été prise par la direction de L’Équipe. Une fois cette période passée, le retour de L’Equipe du soir était nécessaire et utile. Il était important de recréer un lien avec les téléspectateurs et l’actualité. Bien qu’elle soit différente, elle ne s’arrête pas. C’est bien de prendre des nouvelles des sportifs et de raconter l’impact du confinement sur leurs vies. .

Quelles mesures ont été prises par L’Équipe ?

Toutes les mesures sanitaires ont été renforcées. Il y a une prise de température dès notre arrivée dans les locaux de L’Équipe. Un minimum de personnes est présent sur le site. Je suis tout seul en plateau. Nous sommes simplement quatre à la rédaction. On utilise deux régies pour éviter qu’il y ait trop de monde dans une seule. Je me maquille et je m’équipe tout seul. On limite les contacts et on respecte les distances. Si les conditions sanitaires n’avaient pas été respectées, on n’aurait pas repris l’émission.

Comment a été revue l’organisation de L’Équipe du soir ?

On travaille davantage à distance. On communique beaucoup plus par téléphone et visioconférence. La préoccupation est vraiment la sécurité de toutes les équipes. Alors qu’avant on était tous présents physiquement aux réunions, maintenant on fait tout par téléphone. Cela nous amène à mieux communiquer tous ensemble afin que l’émission soit prête dans les meilleures conditions.

« On se rend compte un peu plus aujourd’hui de l’impact et de l’importance du sport dans la vie quotidienne »

Avez-vous appréhendé d’animer seul en plateau avec des chroniqueurs et invités présents par visio ?

Non, je n’ai pas eu d’appréhension puisque j’avais déjà fait des émissions seul en plateau avec des extérieurs. J’ai dû m’adapter au fait que les chroniqueurs et invités interviennent de chez eux. Il faut composer avec le délai. Celui-ci peut être problématique dans une discussion. L’objectif est de fluidifier les débats afin qu’ils soient agréables à suivre pour les téléspectateurs. Je me dois de gérer le temps de parole, la qualité de l’échange et parfois quand les débats s’y prêtent bien, le rôle du présentateur est de s’effacer. Il doit simplement reprendre quand il juge la discussion plus assez fluide.

Les annulations d’événements sportifs ne cessent de se multiplier. Ne redoutez-vous pas des conséquences pour le contenu de L’Équipe du soir en cas de report de l’ensemble de la fin de saison de Ligue 1 et des championnats européens ?

Cette crise sanitaire a créé une actualité différente. Elle a beaucoup plus d’imagination que nous à chaque fois. On se rend compte un peu plus aujourd’hui de l’impact et de l’importance du sport dans la vie quotidienne. Il offre une multitude de sujets d’actualité. Tous les jours, il y a des rebondissements, de nouvelles informations, des prises de position... La différence tient aussi sur le fait que le monde entier est touché. Et quoi qu’il arrive, l’actualité en coulisses existe toujours. Après cette première phase de confinement, le public a besoin d’avoir des discussions de premier abord futiles sur les transferts. Il veut savoir comment les clubs préparent le mercato.

  ON VOUS RECOMMANDE  

SPORT   L’EQUIPE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 2 juin 2020) : Harry Potter survole Tandem et Ne le dis à personne, Féminicides déçoit

Audiences TV prime (mardi 2 juin 2020) : Harry Potter survole Tandem et Ne le dis à personne, Féminicides déçoit

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (mardi 2 juin 2020) : Tous en cuisine dérive, Camille Combal en hausse, N’oubliez pas les paroles s’envole

Audiences TV access (mardi 2 juin 2020) : Tous en cuisine dérive, Camille Combal en hausse, N’oubliez pas les paroles s’envole


INTERVIEW
Les Grandes Gueules, Marie-Anne Soubré : « J’ai été paralysée par les caméras... »

Les Grandes Gueules, Marie-Anne Soubré : « J’ai été paralysée par les caméras... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020