vendredi 23 août 2013 à 15:53 par

Un gars une fille, Kaamelott, Pep’s.... la petite histoire des shortcoms

Un Gars, une Fille (1999 - 2003, France 2)

Un Gars, une Fille (1999 - 2003, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Adaptation d’une série québécoise, Un Gars, une Fille est la shortcom qui a véritablement lancé ce format en France. D’une durée de 5 à 8 minutes par épisode, elle raconte les hauts et les bas de la vie d’Alex et Jean, alias Chouchou et Loulou. Les téléspectateurs découvrent via des capsules humoristiques la vie quotidienne d’un couple auquel chacun peut s’identifier.

Entre situations banales, voyages et même délire façon Lost (ils se retrouvent perdus sur une île déserte), Chouchou et Loulou ont fait le bonheur de France 2 durant 5 saisons, du lundi au vendredi à 19h50. La série est alors suivie par 5 millions de fidèles en moyenne chaque soir.

Alexandra Lamy et Jean Dujardin, en couple à la ville depuis 2003, ont depuis poursuivi une belle carrière ciné. L’acteur français a notamment reçu un Oscar en 2012 pour sa prestation dans The Artist. Un Gars, une Fille est régulièrement rediffusée, notamment sur France 4, W9, 6ter et Téva.

Caméra Café (2001 - 2003, M6)

Caméra Café (2001 - 2003, M6)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Imaginée par Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h, Caméra Café repose sur un concept original qui n’avait pas été exploité à la télévision : toutes les situations sont filmées du point de vue de la machine à café d’une grande entreprise, devant lesquelles ses employés se racontent leurs derniers déboires professionnels ou privés. Un concept novateur, dans l’air du temps, qui sera exporté dans une vingtaine de pays étrangers.

Portée par l’énergie de Bruno Solo dans le rôle du syndicaliste Hervé Dumont, et Yvan Le Bolloc’h dans celui de Jean-Claude Convenant, le commercial de la boîte coureur de jupon, la série connaît un immense succès. Elle sera prolongée au cinéma dans deux films, Espace Détente (2005) et Le Séminaire (2009) et en bande-dessinée.

Camera Café comprend pas moins de 7 saisons et 570 épisodes de trois minutes, diffusés sur M6 du lundi au vendredi pendant trois ans. Une série dérivée, Caméra Café 2 : La Boîte du dessus, centrée sur les employés d’une entreprise concurrente, a vu le jour en 2010 sur M6, soit 7 ans après l’arrêt de la série mère. Elle a été déprogrammée à la suite d’audiences décevantes.

Samantha Oups ! (2004-2007, France 2)

Samantha Oups ! (2004-2007, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Créé en 2004 par David Strajmayster, qui interprète aussi le rôle principal, ce programme humoristique de 3 minutes met en scène le quotidien absurde de deux femmes, Samantha et Chantal (Guillaume Carcaud), alias Doudi et Pepess.

La série, qui faisait suite à la fin d’Un Gars, une Fille, a connu un beau succès sur France 2, décidément chanceuse en matière de shortcom. Samantha Oups ! a duré quatre saisons et compte 314 épisodes. La série devait se transformer en film, mais le projet a été finalement abandonné.

Kaamelott (2005-2009, M6)

Kaamelott (2005-2009, M6)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Après la fin de Caméra Café, M6 se tourne vers le projet d’Alexandre Astier, Kaamelott. Il s’agit d’une shortcom de genre fantasy historique. Elle revisite le mythe arthurien dans un ton complètement décalé, dépeignant un Roi Arthur pas franchement à la hauteur de sa fonction, et entouré de Chevaliers de la Table Ronde tout aussi incompétents.

Acteur principal, mais aussi réalisateur, scénariste, producteur, Alexandre Astier cumule les casquettes sur cette production qui connaîtra des variations dans la durée des épisodes, son créateur proposant au fil des « livres » (les saisons) des épisodes de plus en plus longs, jusqu’à atteindre un 44 minutes pour le Livre VI.

La série a connu un beau succès d’audience, avec une moyenne de 5 millions de téléspectateurs par épisode. Contrairement aux précédentes shortcoms, Kaamelott possède un aspect feuilletonnant qui s’accentuera au fil des saisons. Depuis l’arrêt de la série, Alexandre Astier développe une trilogie Kaamelott pour le grand écran. Il a annoncé à l’été 2013 que la série médiévale reviendrait pour une nouvelle saison sur M6, avant de basculer au cinéma.

Bande Dehouf (2005, France 2)

Bande Dehouf (2005, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Cette éphémère shortcom diffusée sur France 2 a connu deux saisons. Elle met en scène une équipe de comédiens issus du théâtre qui interprètent des personnages plus déjantés les uns que les autres.

D’une situation banale comme une soirée entre copains ou une journée aux bureaux, la Bande Dehouf finit toujours par avoir une histoire surréaliste à raconter. Au casting, on retrouve Stéphane Joly, Jean-Lou de Tapia, Jean-Lou Chaffre et Cathy Puech.

Tongs et paréos (2008, M6)

Tongs et paréos (2008, M6)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

M6 s’essaie à la shortcom exotique avec cette série qui narre le quotidien des animateurs du club « Tongs et Paréo » situé en Guadeloupe.

Nino (David Salles), Lucie (Delphine Mac Carty), Bob (Jean-François Cayrey), Jeanne (Émilie Caen ), Mehdi (Wahid Bouzidi) et Noémie (Claudia Tagbo) forment l’équipe désespérément incompétente de ce club au cadre idyllique. Le programme court n’a connu qu’une saison composée de 100 épisodes.

Que du bonheur ! (2008, TF1)

Que du bonheur ! (2008, TF1)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Première incursion de TF1 dans l’univers de la shortcom, Que du bonheur ! met en scène le quotidien d’une famille recomposée, gérée par Valérie (Oriane Bonduel), une maman, épouse et sage-femme débordée.

Les épisodes d’une durée de trois minutes se déroulent dans la cuisine de la famille et chaque fin est ponctuée de la réplique « Que du bonheur ! » dite par un personnage différent. La série est annulée au bout de sa première saison, faute d’audience satisfaisante.

Mademoiselle (2008, France 2)

Mademoiselle (2008, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Julie Ferrier interprète le personnage principal de cette série qui propose un portrait de la femme moderne à travers des petits sketches de 6 minutes.

Tout à tour romantique, working girl, mère au foyer, acariâtre, la comédienne joue les transformistes et montre ainsi l’étendu de son talent. Mademoiselle ne compte qu’une seule saison de 52 épisodes.

Code barge (2008, TF1)

Code barge (2008, TF1)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

2008 est une année d’expérimentation pas toujours réussie du côté des shortcoms des grandes chaînes françaises. En plus de l’échec de « Que du bonheur ! » TF1 tente de lancer Code Barge, qui raconte la vie d’un couple dont l’homme, Roland, décide de changer de vie.

Assureur depuis 15 ans, il décide de gérer une supérette sous l’influence de sa femme. Ce programme court avec Fabrice Blind et Fanny Paliard dans les rôles principaux, et produit par Cauet, a connu 30 épisodes avant d’être déprogrammé.

Scènes de ménages (2009 - en production, M6)

Scènes de ménages (2009 - en production, M6)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Producteur spécialisé dans la shortcom, à l’œuvre sur Caméra Café et Kaamelott, Alain Kappauf décide en 2009 d’adapter un concept de série espagnole, Scènes de ménages. La version française met en scène le quotidien de plusieurs couples (trois puis quatre) d’âges différents à travers des saynètes humoristiques.

Les épisodes se découpent en trois ou quatre scènes (appelée aussi « situations », écrites par un pool de scénaristes) avec des plans fixes. Au fil du temps, la série diffusée entre 20h10 et 20h45 est devenue un vrai carton d’audience pour M6, avec une moyenne de 4,5 millions de fidèles en 2012/2013. Elle fait de l’ombre au JT de TF1, qui ripostera quelques années plus tard en lançant une shortcom au concept très proche de Scènes de ménages.

Kaïra Shopping (2009, Canal +)

Kaïra Shopping (2009, Canal +)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Ce programme court d’humour met en scène un trio de « racailles » qui propose un télé-achat d’arnaqueurs, à base d’objets volés, de services foireux et de concept fumeux.

Kaïra Shopping a connu une vie atypique : première websérie de Canal +, elle a vu le jour dans l’émission Groland Mag’zine avant d’être diffusée sur Canal+ Décalé. Elle donnera lieu au film Les Kaïra sorti sur les écrans en 2012. Elle a été rediffusée sur Comédie !

Bref (2011, Canal +)

Bref (2011, Canal +)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Créée par Kyan Khojandi et Bruno Muschio, Bref raconte les déboires d’un trentenaire parisien, un peu looseur mais attachant. Chômeur, doté d’un meilleur ami obsédé ou encore d’un colocataire pingre, il flashe à une soirée sur « cette fille ».

Le format est novateur : chaque épisode, d’une durée de 2 à 3 minutes, est raconté à la première personne par le personnage principal. La série se caractérise par un montage travaillé, avec des effets accélérés et ralentis, et un débit particulier dans la narration. Diffusée pendant le Grand Journal de Canal +, elle connait un succès fulgurant, mais ses créateurs préfèrent s’arrêter au bout d’une saison, par peur de la répétition.

Soda (2011- en production, M6)

Soda (2011- en production, M6)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Cette shortcom met en scène la vie d’Adam (Kev Adams, créateur de la série et acteur principal), un adolescent de 18 ans. Fils aîné d’une famille de la classe moyenne, il jongle entre sa petite sœur diabolique, ses copains et sa famille, et tente de devenir adulte. Il espère aussi sortie avec la bombe du lycée, Jenna.

Lancée sans grand succès sur M6, la série a finalement trouvé sa place sur W9 où elle attire près d’un million de fidèles à chaque épisode.

Vestiaires (2011 - en production, France 2)

Vestiaires (2011 - en production, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Cette shortcom originale traite du handicap sans complaisance et avec beaucoup d’humour. Elle est centrée sur deux nageurs handicapés, Romy et Orson, qui se retrouvent dans les vestiaires de leur club de natation et partagent leur vision de la vie.

Les créateurs de la série - Alexandre Philip, Adda Abdelli et Anaïs Fabre - sont aussi les acteurs principaux.

Very Bad Blagues (2011 - en production, D8)

Very Bad Blagues (2011 - en production, D8)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Lancée par les deux humoristes du Palmashow, Grégoire Ludig et David Marsais, Very Bad Blagues est une série à sketchs avec des personnages récurrents, filmée en plan fixe.

Chaque « Very Bad Blagues » apporte son lot de surprises. Les deux compères abordent des sujets très variés avec l’humour qui a fait leur succès.

Ouifi (2011, France 3)

Ouifi (2011, France 3)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

France 3 aussi s’attaque aux shortcom avec Ouifi, qui raconte le quotidien des Menorquy, une famille du sud-ouest de l’hexagone vu par les yeux ... du fidèle Jack Russel du foyer !

La série n’a duré qu’une saison et une centaine d’épisodes diffusés vers 17h50, juste avant Questions pour un champion.

Ma Meuf (2012 - en production, HD1)

Ma Meuf (2012 - en production, HD1)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Après Bref, une nouvelle shortcom s’intéresse aux trentenaires urbains. Dans Ma Meuf, Joseph décide de réaliser une expérience : celle de filmer sa copine Margaux avec laquelle il vient d’emménager, dans son « milieu naturel », avec ses amis, sa famille, ou le soir, au réveil...

Joseph, qui porte un regard amusé et amoureux sur sa « meuf », se fait souvent avoir à son propre jeu. Clémence Bretécher incarne le rôle principal, celui de Margaux.

La minute vieille (2012 - en production, Arte)

La minute vieille (2012 - en production, Arte)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Créée par Fabrice Maruca d’après son court-métrage éponyme, cette shortcom possède un concept original puisqu’elle met en scène des femmes d’un certain âge, sagement assises dans leur canapé, racontant des blagues plutôt osées.

Le décalage est évidemment saisissant. D’une durée de 2 minutes, La Minute Vieille est diffusée sur Arte du lundi au vendredi à 19h40. La saison 2 a accueilli trois guests : Bernadette Lafont, Anémone et Judith Magre.

Nos Chers Voisins (2012, TF1)

Nos Chers Voisins (2012, TF1)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

La riposte de TF1 à M6 aura mis un moment à venir. Elle arrive finalement avec cette shortcom qui reprend le concept de courtes situations drôles entre plusieurs personnages, avec une économie de moyens côté réalisation, et un casting choral.

La série met en scène des tranches de vie entre voisins de l’appartement situé 28 rue de la Source. Figurent notamment au générique Martin Lamotte, Christelle Reboul, Thierry Samitier, Isabelle Vitari et Gil Alma.

Le succès est au rendez-vous pour Nos Chers Voisins, dont la première saison a réuni 6.7 millions de fidèles en moyenne. Elle a donné lieu à plusieurs primes spéciaux, et a accueilli des guests « maison » tels que M.Pokora, Nikos Aliagas, Denis Brogniart ou Titoff.

En Famille (2012, M6)

 En Famille (2012, M6)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Alain Kappauf est une nouvelle fois à la production de cette shortcom coulée dans le même moule que Scènes de ménages. Elle narre le quotidien de plusieurs générations d’une même famille, les Le Kervellec. Avec travers des saynètes humoristiques, chacun témoigne de ses relations avec les autres membres du foyer.

En Famille est un peu le joker de Scènes de ménage. La shortcom prend le relais en access prime time quand sa grande sœur prend des vacances.

Et aussi : Palizzi, Sophie et Sophie...

Et aussi : Palizzi, Sophie et Sophie...
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

D’autres shortcom ont vu le jour dans la décennie 2000/2010. Sur Canal + et Jimmy, le programme Kelif & Deutsch à la Recherche d’un Emploi met en scène Atmen Kélif et Lorànt Deutsch en 2002.

En 2005, l’émission jeunesse Tfou propose le programme court Ouf le prof ! avec l’humoriste Cartouche dans le rôle d’un professeur farfelu qui répond aux questions de ses élèves. La shortcom est toujours en production.

En 2007, 13e rue diffuse Palizzi, avec Arsène Mosca en ancien caïd qui doit se réadapter au quotidien après 15 ans de prison. La série a connu deux saisons. La même année naît Soaperette, une shortcom musicale au concept original. Elle est inspirée de la comédie musicale Les Sept Pêchés capitaux de Frédéric Strouck et Grégory Blot-Rudolph. Elle n’a duré qu’une saison.

En 2008, France 4 se lance dans la shortcom en diffusant Ben se fait des films, éphémère production sur un jeune homme qui raconte sa vie en mode « press junket » avec une affiche de film derrière lui. La chaîne BeIN Sport diffuse depuis 2012 la série d’humour Objectif Ligue 1 centrée sur la vie d’un club de foot perdu au fin fond de l’Île-de-France qui espère un jour atteindre la Ligue 1.

Canal + lance la même année le programme court Sophie et Sophie pour remplacer Bref. Tout droit sorties de la série Working Girls, les deux Sophie (Alice Belaïdi et Clémence Faure) incarnent des réceptionnistes d’une grande entreprise, toujours prêtes à nuire à leur prochain.

VDM, la série (2013 - en production, NT1)

VDM, la série (2013 - en production, NT1)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Après le site, la série. VDM reprend le concept des histoires embarrassantes que viennent raconter les gens non plus sur un site web, mais dans une entreprise qui validera (ou pas) l’anecdote humiliante.

Pascal Légitimus interprète le boss de la « Direction générale de la Vie de Merde ». A ses côtés, on retrouve notamment Guillaume Carcaud de Samantha Oups !. Il s’agit de la première production en matière de shortcom de la chaîne NT1.

Pep’s (2013 - en production, TF1)

Pep’s (2013 - en production, TF1)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Plus classique dans la lignée de la tendance lancée par Scènes de ménages, ce nouveau programme court reprend le concept des saynètes humoristiques avec un patchwork de personnages qui interagit cette fois dans le milieu scolaire.

Pep’s est la contraction de « Parents, Élèves, Professeurs ». La série est diffusée en access prime time sur TF1 à 20h45, en relais de Nos Chers Voisins.

Y’a pas d’âge (2013 - en production, France 2)

Y’a pas d’âge (2013 - en production, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

Créée par Jérôme Commandeur et Kevin Knepper, cette shortcom diffusée en septembre 2013 sur France 2 aborde le thème de la colocation intergénérationnelle. Hélène accueille chez elle Georges et Luce, deux seniors, pour arrondir ses fins de mois. Ils vont être rejoints par Simon, un jeune trentenaire, ainsi que Cathy, une quinquagénaire délurée.

Tout ce petit monde va tenter de cohabiter dans la joie et la bonne humeur. Au casting, on retrouve des têtes connues : Claude Brasseur, Carmen Maura, Marthe Villalonga, Arielle Dombasle et Jérôme Commandeur forment le quintet de colocataires.

Parents mode d’emploi (2013, France 2)

Parents mode d’emploi (2013, France 2)
©TF1 / France Télévisions / Arte / M6 / Canal +  

France 2 a dans ses cartons cette shortcom centrée autour d’un couple de quadragénaires. Avec leurs trois enfants âgés de 8 à 16 ans, ils tentent de s’en sortir en jonglant avec leur travail et leur vie conjugale.

Alix Poisson et Arnaud Ducret incarnent ce couple d’aujourd’hui.




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME


INTERVIEW






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021