Vanessa (Les Anges de la télé-réalité 5) : « Il n’y a aucune animosité avec Nabilla »

Arrivée dans Les Anges de la télé-réalité 5 une semaine après les autres, Vanessa s’est rapidement intégré au groupe. Outre l’amitié liée avec Frédérique, la mannequin professionnelle de l’aventure bénéficie aujourd’hui des retombées de l’émission avec un contrat attendu chez Playboy. Ancienne participante de L’île de la tentation, la jeune femme se dévoile pour Toutelatele. Entretien.

Publié le lundi 3 juin 2013 à 17:57
par ,
Vanessa (Les Anges de la télé-réalité 5) : « Il n’y a aucune animosité avec Nabilla »
©NRJ12 

En premier lieu, vous avez participé à L’île de la tentation. Comment vous êtes-vous retrouvée dans cette émission ?

Vanessa : J’étais signée dans mon agence à Milan. La production avait besoin d’une fille type mannequin et comme la bookeuse connaissait la casteuse de l’émission... Ça ne pouvait être qu’une bonne expérience et déboucher sur d’autres belles choses.

On a dit que les conditions de tournage de cette version pour Virgin17 étaient « au rabais ». Quels souvenirs en gardez-vous ?

Je n’ai pas eu à me plaindre. J’ai passé trois semaines de rêve là-bas. On s’est éclatés et on ne m’a pas demandé des choses que je ne voulais pas faire.

« J’ai été davantage sur le marché international que français »

Vous avez évoqué une agence de mannequins à Milan...

J’ai eu la chance à rentrer à 16 ans à Elite Milan. J’ai tout de suite beaucoup travaillé avec eux. Comme ils se tournent vers l’internationale, je me suis retrouvée aux États-Unis, en Espagne, mais aussi en Grèce. Finalement, j’ai été davantage sur le marché international que français.

Ne craignez-vous pas que l’image télé-réalité nuise à votre carrière ?

Les chaînes ne sont pas captées à l’étranger. Quant à la France, depuis les Anges, j’ai beaucoup de contrat. Avant l’émission, j’ai posé pour Adidas et j’avais fait quelques magazines. Depuis, en tant que personnage public, je suis très sollicitée. C’était vraiment l’émission à faire, je n’ai d’ailleurs jamais été réticente : ça n’apporte que du bon et j’ai pu être vue en tant que mannequin.

Partie 2 > Son amitié avec Frédérique et sa relation avec Samir

Quelle a été votre première réaction en découvrant les candidats ?

En arrivant une semaine après tout le monde, je me suis retrouvée face à un groupe déjà formé. J’étais très contente de retrouver Alban. Je ne le connaissais pas personnellement, mais c’est un personnage que j’ai beaucoup aimé. Comme vous avez pu le voir, je me suis surtout liée d’amitié avec Frédérique...

Comment expliquez-vous cette surprenante entente ?

Sur le papier, c’est irréaliste : elle habite dans le Sud en s’occupant de ses animaux. Moi je suis mannequin qui défile sur les podiums. Mais nous sommes deux fortes personnalités, deux scorpions. Dans les Anges, on a forcément besoin d’une épaule pour se confier. Elle a été ma maman, mais aussi ma copine. C’est une vraie amitié sincère. Je la vois toujours fréquemment. Elle dort à la maison quand elle vient sur Paris pour des bookings. On fait les magasins.... Elle est jeune dans sa tête.

« Avec le recul, je m’interroge sur certaines de mes réactions »

Vous semblez être également en bons termes avec Marie. Compte tenu de votre rapprochement avec Geoffrey, est-ce toujours le cas aujourd’hui ?

C’est elle qui a trouvé que j’étais le style de Geoffrey et qui a voulu nous mettre ensemble. Elle a fait les entremetteuses. Elle en était même contente...

Que retenez-vous de votre histoire avec Samir et la façon dont elle a été montrée à l’écran ?

Ce qui a été vu à l’écran, c’était vraiment nous. C’est aujourd’hui un bon ami que je vois toujours depuis notre retour en France. On s’est un peu chamaillés, mais c’était mignon et bon enfant. Globalement, tout ce qui a été montré reflète, pour l’instant, la réalité. Je suis quelqu’un de sensible et émotive. Avec le recul, je m’interroge sur certaines de mes réactions, comme lorsque je pleure pour le départ de Marie sachant que j’allais vite la retrouver, mais le montage de l’émission ne trahit rien.

Partie 3 > La Une d’Entrevue et le cas Playboy

Sur le plan professionnel, quel bilan tirez-vous de cette aventure ?

Ça booste beaucoup. La couverture d’Entrevue est sortie, deux autres vont suivre pour le mois d’août, mais je ne peux pas dire lesquelles...

Un lien avec un célèbre lapin ?

(Rires) Il y a ça, mais on verra pour le mois de septembre... En parallèle, j’ai des contrats à l’étranger et je vais partir en Amérique au mois de septembre. J’ai fait un clip avec Pierre Mathieu. Y’a plein de choses, c’est vraiment bien. Dans la photo, les mentalités ont changé : la télé-réalité ne pose plus problème. Je vais aussi m’associer à une marque cosmétique qui vont associer mon image à leur produit et sortir mon rouge à lèvres pink que tout le monde connait. Chaque jour, plein de petites filles me demandent la marque de mon rouge à lèvres, c’est incroyable. Elles pourront donc bientôt se le procurer. Elles me demandent aussi le nom de ma coloration. Je leur montre maintenant en photo pour qu’elles puissent la reproduire.

« Pour [Playboy], on verra pour le mois de septembre »

Sur la Une d’Entrevue, on peut lire « Je ne suis pas une bimbo comme Nabilla ! » S’agit-il d’une mauvaise retranscription ?

Disons qu’on a sorti ce propos de son contexte. Nabilla a sa beauté, j’ai la mienne. Je suis mannequin de profession. Ce n’est pas son profil et elle-même le dit. On nous considère à tort comme rivales. Ce n’est pas mon cas. Il n’y a aucune animosité entre nous. Je sais que nous nous retrouverons jamais en concurrence sur un casting, au vu de la différence de nos profils. Ce n’est pas méchant.

Votre relation avec les autres anges a-t-elle toujours été au beau fixe ?

Au début, avec Marie qui a fait Koh Lanta, on a eu un peu de mal à s’entendre. On s’est un peu chamaillées. Y’a un truc qui n’a pas été diffusé... Elle m’a poussé et a essayé de me mettre une tarte. Mais on s’est expliquées. Je dis ça, mais elle est à côté de moi là (rires).

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   NRJ12   LES ANGES DE LA TELE-REALITE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 5 juillet 2020) : 2012 large leader, Boule et Bill essuient un camouflet, Hudson et Rex séduisent

Audiences TV Prime (dimanche 5 juillet 2020) : 2012 large leader, Boule et Bill essuient un camouflet, Hudson et Rex séduisent

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 5 juillet 2020) : Les enfants de la télé deux fois moins forts que Sept à Huit, 66 minutes récupère des forces

Audiences TV Access (dimanche 5 juillet 2020) : Les enfants de la télé deux fois moins forts que Sept à Huit, 66 minutes récupère des forces


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020