ZOOM
samedi 22 juin 2013 à 18:39 par

Dallas : Destin et programmation française d’une série culte


Dallas : Destin et programmation française d’une série culte
©Warner Bros 
SERIES -  DALLAS 2012 -  DALLAS -  TF1 - 

Ce 22 juin, TF1 donne le coup d’envoi de la nouvelle version de Dallas, lancée l’été dernier aux États-Unis. Pendant deux mois, la Une va ainsi enchainer les deux premières saisons, soit 25 épisodes. 34 ans après sa création, la série, qui a créé tous les codes en la matière, renait donc de ses cendres, offrant aux inconditionnels d’antan le retour de JR (Larry Hagman), Bobby (Patrick Duffy) et Sue Ellen (Linda Gray). Et ce n’est pas sans un clin d’oeil que TF1 propulse Dallas dans sa case historique du samedi soir. Souvenirs de programmation...

Nous sommes le samedi 24 janvier 1981. Le divertissement des Carpentier s’achève sur la Une. Il est alors 21h40. Pour la première fois, les Français entendent un générique qui va les marquer à tout jamais. L’univers impitoyable de Dallas s’ouvre sur le petit écran. Et d’emblée, les magouilles de JR Ewing captivent jusqu’à 16 millions de téléspectateurs. Il faut dire qu’à l’époque, le monde entier parle de la série et que l’attente était palpable. Au fil des années, les différents cliffhangers vont même tenir plus que jamais en haleine les fans.

Mais qui a tiré sur JR ?

Après cette première salve, amputée de quelques épisodes (l’intrigue n’étant pas réellement feuilletonnante à l’inverse des saisons suivantes), les Français attendent jusqu’à la fin de l’année avant de retrouver leurs héros favoris. À la rentrée 1982, après la pause estivale, TF1 dégaine l’épisode final, événement, de la saison 3 : celui où JR se fait tirer dessus. Alors que le monde entier se demande qui a bien pu commettre l’irréparable, les téléspectateurs français n’auront pas à vivre la terrible attente des Américains. En effet, la Une enchaîne directement avec le début de la saison 4, toujours en « seconde partie de soirée », soit à 22 heures à l’époque, juste après Droit de réponse.

En cette rentrée 1982, les Unes se multiplient, Dallas est à son apogée. Les Français sont même interrogés sur le devenir de l’ignoble JR. 53% souhaitent le revoir bien vivant, 21% préfèrent qu’il reste à terre à tout jamais. Et à l’époque, les téléspectateurs sont prêts à de nombreux sacrifices pour regarder Dallas. Les séances de cinéma du samedi accusent ainsi des baisses de fréquentation. L’engouement autour de la série suit finalement la mouvance mondiale.

L’arrivée en prime time

Devant ce triomphe, la direction de TF1 décide en janvier 1983 d’offrir le prime time à la famille Ewing. Pour la première fois, les sept derniers épisodes de la saison 4 sont programmés à 20h35 chaque semaine, toujours le samedi soir. La série permute alors sa case avec Droit de réponse. La raison principale ? Il y a un an, la Deux a lancé son nouveau divertissement Champs-Élysées et le débat de Michel Polac subit de plein fouet la concurrence du show de Michel Drucker. JR est prié de mettre à mal Antenne 2. Le samedi 1er octobre, après une pause de trois mois, Dallas fait son retour sur TF1 avec le 9e épisode de la saison 5, soit un an et demi de décalage avec les États-Unis.

Depuis son arrivée en France, la série de David Jacobs a toujours eu droit à une exposition le samedi soir. Mais, en face, au fil du temps, Champs-Élysées crée l’événement. Le 11 janvier 1984, TF1 décide de basculer Dallas dans la case du mercredi soir au moment de la lecture du testament de Jock Ewing, le patriarche. La série est alors programmée en continu chaque mercredi à 20h45 jusqu’au 26 juin 1985, date de diffusion du 14e épisode de la 8e saison. À noter une prouesse pour l’époque : seuls six mois séparent la diffusion des aventures aux États-Unis et en France.

Dallas au quotidien

Alors qu’outre-Atlantique, le cliffhanger s’est achevé sur la mort de Bobby Ewing, à la rentrée de septembre 1985, le public français est orphelin de Dallas. Pour patienter, TF1 décide de rediffuser les 186 premiers épisodes de la série quotidiennement à 13h50. Pendant toute cette programmation, la Une ne proposera aucun inédit en prime time. Antenne 2 et Michel Drucker en profitent pour mettre à l’antenne une spéciale Dallas dans Champs-Élysées, en faisant venir sur le plateau les deux héros : Larry Hagman et Linda Gray. Du jamais vu ! Et une promotion inattendue pour l’émission. La France ne parle alors que de la venue de JR et Sue Ellen... sur la Deux.

Partie 2 > Quand la 5 se paye Dallas, TF1 dégaine Côte Ouest

Page 1 sur 2 SUIVANT 

- 1 série, 1 destin > Desperate Housewives
- 1 série, 1 destin > Les frères Scott
- 1 série, 1 destin > V, les visiteurs
- 1 série, 1 destin > Kevin Hill
- 1 serie, 1 destin > Ghost Whisperer

DALLAS 2012
- Josh Henderson : « Larry Hagman m’avait donné un seul conseil : m’amuser »
- Julie Gonzalo : « Rencontrer Larry Hagman, Linda Gray et Patrick Duffy était intimidant »
- Victoria Principal : « Je n’apparaîtrai jamais dans le nouveau Dallas par respect pour les fans »




  
 


comments powered by Disqus
 Dans l'actu
 On vous recommande