Antony Starr (The Boys) : « Les super-héros ont été corrompus par le pouvoir et la célébrité » sur Amazon Prime Video

Publié le jeudi 12 septembre 2019 à 07:27
par
Antony Starr (The Boys) : « Les super-héros ont été corrompus par le pouvoir et la célébrité » sur Amazon Prime Video
©Capture Amazon Prime Video 

Depuis le vendredi 26 juillet, les abonnés Prime Video ont eu l’occasion de découvrir la première saison de la série The Boys . Mettant à mal le genre super héroïque, le casting est mené, entre autres, par Karl Urban et Antony Starr. Ce dernier fait son retour sur le petit écran trois ans après la conclusion de Banshee (disponible en France sur OCS). L’acteur s’est exprimé quant à sa présence dans le show lors d’une interview pour Collider.

« The Boys est un spectacle fantastiquement bien imaginé »

The Boys prend place dans un monde fictif dominé par les super-héros. Ces êtres dotés de capacités exceptionnelles sont gérés par Vought, un conglomérat américain assez controversé. Du fait de leur célébrité, les super-héros sont devenus corrompus et n’hésitent pas à commettre de nombreux dégâts sur leur passage. Face à cela, une équipe de plusieurs justiciers, surnommé « The Boys », décide de se confronter à eux.

Dans ce show caractérisé par un scénario sombre et une certaine violence graphique, Antony Starr prête ses traits à Homelander (le « Protecteur de la patrie »). Celui-ci est le leader d’un groupe de super-héros surnommés « Les Sept ». Après s’être illustré dans les quatre saisons de Banshee, l’acteur fait donc son retour dans une série. Par la même occasion, il fait ses premiers pas dans le genre héroïque.

Pour le comédien, The Boys est un « spectacle fantastiquement bien imaginé ». La série est une adaptation de la bande dessinée homonyme de Garth Ennis. Le matériel d’origine a permis à l’équipe créative « d’aller dans de nombreuses directions ». Malgré son lien avec le monde des comics, l’adaptation a été faite dans l’optique d’être « accessible au plus grand nombre », tout en gardant de « la fraîcheur ».

Antony Starr a profité également de son entretien pour aborder l’un des thèmes forts de The Boys. « Les super-héros ont été corrompus par le pouvoir et la célébrité » dévoile l’acteur. Pourtant, Les Sept sont initialement « des figures pétries de bonnes intentions ». Dans cet univers dysfonctionnel, Homelander considère ses compères comme « des membres de sa famille ». Ainsi, il fera « tout pour les protéger si quelqu’un venait à les nuire ».

The Boys de retour dans une deuxième saison

Au casting de The Boys, Antony Starr partage l’écran avec Karl Urban. Ce dernier est un habitué des blockbusters hollywoodiens avec des apparitions dans les sagas Le seigneur des Anneaux (où il incarne Eomer) et Star Trek (McCoy).

La première saison de The Boys s’étend sur huit épisodes d’une heure. Quelques jours avant son lancement, Amazon avait annoncé son renouvellement pour une deuxième salve d’épisodes prévue pour 2020.

  ON VOUS RECOMMANDE  

SERIES TV   REVUE DE PRESSE   AMAZON PRIME VIDEO  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 27 novembre 2020) : Koh-Lanta durcit le ton, démarrage réussi pour César Wagner, France / Autriche cartonne

Audiences TV Prime (vendredi 27 novembre 2020) : Koh-Lanta durcit le ton, démarrage réussi pour César Wagner, France / Autriche cartonne

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 28 novembre 2020) : N’oubliez pas les paroles leader menacé, Stéphane Plaza solide, La petite histoire de France sourit à W9

Audiences TV Access (samedi 28 novembre 2020) : N’oubliez pas les paroles leader menacé, Stéphane Plaza solide, La petite histoire de France sourit à W9


INTERVIEW
Fred Bianconi (Un si grand soleil) : « Virgile est à la dérive, il peut basculer à tout moment »

Fred Bianconi (Un si grand soleil) : « Virgile est à la dérive, il peut basculer à tout moment »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020