Christine Kelly (Face à l’info) : « Je ne suis pas le contradicteur d’Eric Zemmour »

lundi 2 novembre 2020 à 18:31 |
Capture CNews

Christine Kelly anime Face à l’info du lundi au jeudi, accompagnée d’Eric Zemmour et trois autres éditorialistes. La journaliste de CNews s’est entretenue avec Le journal du dimanche.

Du lundi au jeudi, Christine Kelly est en charge de l’access de CNews avec son talk Face à l’info. Entourée d’Eric Zemmour, Marc Menant ou encore Harold Hyman, elle décrypte l’actualité tout en se nourrissant des éditos de son polémiste vedette mais aussi des chroniques économique et historique proposées chaque soir. Certains vendredis, elle prend les manettes d’un débat d’une heure opposant Eric Zemmour à un invité. Jusqu’à présent, trois duels ont été programmés pour conclure la semaine.

Christine Kelly, l’incarnation de la réussite

Le succès ne se dément pas pour l’animatrice. Désormais, le talk réuni entre 600 000 et 700 000 téléspectateurs avec une part de marché tourbillonnant autour de 3%. Les performances records alignées par le seizième canal ont eu des répercussions positives sur les autres rendez-vous de la chaîne, et plus particulièrement sur L’heure des pros, présenté bi-quotidiennement par Pascal Praud.

Devenue une personnalité du petit écran très influente depuis l’éclosion de son émission - près de 100 000 abonnés sur twitter - et le tapage médiatique né des polémiques autour d’Eric Zemmour, Christine Kelly s’est retrouvée au cœur d’une enquête menée par Le journal du dimanche qui l’a surnommée « La femme aux deux visages ». Entre deux paragraphes détaillant son parcours au CSA, ses engagements humanistes, son rapport à la politique, Christine Kelly a notamment réagi au texte de Daniel Schneidermann qui la qualifiait de « servante de Zemmour » dans un article publié en ligne : « J’entends ce genre de paroles racistes et misogynes depuis que je suis toute petite, ça ne me fait plus rien ».

Christine Kelly n’a pas toujours « envie d’entendre » les idées d’Eric Zemmour

Elle a également décrit le rôle qui était le sien auprès du polémiste vedette de l’émission : « Je ne suis pas son contradicteur, je me pose en retrait. Mais je suis là quand il faut lui faire préciser ses idées, même si c’est quelque chose que je n’ai pas envie d’entendre ».

Quoi qu’il en soit, la journaliste est aux aguets avec les audiences et consulte en temps réel la performance réalisée la veille par Face à l’info, et tout particulièrement le pic d’audience qui intervient généralement à quinze minutes du terme de l’émission.

CNEWS    REVUE DE PRESSE    FACE A L’INFO   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »