Eurovision 2022 : un imprévu chamboule tout, Mika et Laura Pausini en difficulté, l’Ukraine favorite... les surprises de la première demi-finale

La première demi-finale de l’Eurovision 2022 va s’ouvrir ce 10 mai sur Culturebox. Dans les coulisses, les candidats se préparent malgré différents incidents survenus, obligeant à revoir certaines mises en scène. Pendant ce temps, les pronostics vont bon train et le noms des favoris circulent...

Publié le mardi 10 mai 2022 à 18:37
par
Eurovision 2022 : un imprévu chamboule tout, Mika et Laura Pausini en difficulté, l’Ukraine favorite... les surprises de la première demi-finale
©EBU / GIULIO RUSTICHELLI 

Jour J pour le 66e Concours Eurovision de la chanson ! Un an après la victoire du groupe de rock Måneskin avec la chanson « Zitti e buoni », l’Italie est chargée d’accueillir l’événement. Dès ce mardi 10 mai 2022, 17 d’entre eux tenteront de décrocher leur place pour la finale organisée, comme chacune des demi-finales, dans l’enceinte du Pala Olimpico de Turin, au nord du pays. Le show est à suivre en direct dès 21 heures sur Culturebox (canal 14 de la TNT) avec Laurence Boccolini aux commentaires.

Privilège d’être un pays fondateur - et l’un des plus gros contributeurs financiers, la France est déjà qualifiée pour la finale. Alvan & Ahez sont pourtant au programme de cette première soirée : à l’issue des chansons en compétition, il sera possible de découvrir un extrait de la chanson « Fulenn » avec laquelle ils défendent les chances tricolores. L’occasion d’apercevoir la mise en scène imaginée par le quatuor breton, et qui, d’après les premières images issues des répétitions (disponibles sur la page Youtube officielle du Concours), promet d’en mettre plein les yeux aux téléspectateurs.

Des préparatifs chaotiques

Les répétitions, voilà un sujet qui fâche dans les coulisses de l’Eurovision 2022. La télévision transalpine avait vu grand, avec une myriade d’écrans LED et de lumières, un rideau d’eau au pied de la scène, une « green room » aux faux airs de jardin à l’italienne… Et surtout un énorme « soleil » situé en fond de scène. Le problème est que ce demi-disque devait initialement se déployer sous forme d’arches pivotantes, offrant aux participants une multitude de configurations pour agrémenter leurs prestations.

Mais tout a été annulé à la dernière minute à cause d’un temps de mise en place plus long que prévu. Inenvisageable selon les organisateurs… faute de quoi la durée du show, ultra-millimétrée, aurait fatalement dérapé. Si la France n’a pas été impactée par cet incroyable couac, certaines délégations ont dû revoir toute leur mise en scène. À l’image de la Lituanie et sa candidate Monika Liu, en compétition ce mardi soir.

Les favoris de cette première demi-finale

Sur scène, l’Ukraine se démarque. Et pas seulement à cause du contexte international : les membres de Kalush Orchestra - dont certains étaient sur la ligne de front il y a encore quelques semaines - livrent avec « Stefania » une prestation à la fois puissante et entraînante, mêlant hip-hop et musique traditionnelle. « Ils parviennent à nous transmettre toutes les douleurs que vit le pays depuis plus de deux mois, juge Farouk Vallette, rédacteur en chef de Cocoricovision. Si le public réagit comme moi, ils auront des votes. Et les éléments agressifs du morceau hip-hop ont été atténués. »

Vainqueur possible sinon probable, l’Ukraine ne sera pas en mesure d’organiser la prochaine édition, mais pour ne pas être prise au dépourvu, l’UER, qui supervise le concours, aurait déjà sondé les pays du « Big Five » (Allemagne, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni) pour accueillir le barnum. Sans compter l’intérêt d’une « capitale » de l’Eurovision comme Stockholm. Une proposition formulée ce mardi par le maire de la ville, déjà hôte en 2000 et 2016, dans la presse de son pays.

À surveiller également selon Farouk Vallette, deux groupes venus mettre l’ambiance. Dans un registre folklorique, les Moldaves de Zdob și Zdub avec « Trenulețul », « un numéro joyeux et festif, qui nous fait oublier la tristesse du moment. On se prend à taper des mains et à s’amuser avec eux. » Et Subwoolfer, les chanteurs masqués norvégiens. « Le meilleur morceau électro-dance de l’année, avec une chorégraphie bien aboutie et des gimmicks » estime le spécialiste du concours.

Enfin, duel serré à prévoir entre les Pays-Bas et la Grèce qui alignent des chanteuses seules en scène, dont la puissance vocale porte les refrains respectifs. Symétrie parfaite jusque dans le style des représentantes : S10 interprète « De diepte » dans un costume noir, Amanda Tenfjord défend « Die together » dans une longue robe blanche.

Des présentateurs perdus sur le plateau

Ce lundi, à un peu plus de 24 heures du direct, les journalistes accrédités ont pu découvrir les premiers pas des maîtres de cérémonie. Et cette année, hormis l’animateur local Alessandro Cattelan, il s’agit de visages bien connus du public hexagonal : Laura Pausini, la diva aux 70 millions d’albums vendus dans le monde, et Mika, l’artiste touche-à-tout popularisé par son rôle de coach dans The Voice. Pourtant habitués à la présentation de shows, ils sont apparus hésitants, maîtrisant avec difficulté le timing de leurs interventions et semblant parfois découvrir leur texte directement sur le prompteur…

Il y a fort à parier que les deux stars ont accordé plus de temps à la préparation des tableaux musicaux qu’ils interprèteront jeudi et samedi soirs. L’Eurovision est en effet ponctuée d’intermèdes destinés à faire patienter le public entre l’ouverture des votes et l’annonce des résultats. Ce mardi 10 mai 2022, ce rôle reviendra à Diodato. Celui qui devait représenter l’Italie lors de l’édition annulée de 2020 s’offrira une session de rattrapage en interprétant « Fai rumore », devenu un hymne symbole de l’éprouvante période de confinement qui a paralysé la planète entière.

Quelques minutes plus tôt, l’imposante scène installée au centre du Pala Olimpico de Turin se sera transformée en dance floor géant grâce à une collaboration inédite entre le producteur musical Dardust, le DJ Benny Benassi et Sophie & The Giants, révélation de la scène britannique.

À noter qu’en plus du public de chaque pays participant et de l’Italie, il sera possible pour les téléspectateurs français de prendre part au vote. Les préférences exprimées via une ligne téléphonique dédiée ou par SMS, cumulées avec celles d’un jury composé de cinq professionnels, viendront alimenter le classement final de cette première soirée. Seuls les pays classés aux 10 premières positions obtiendront leur ticket pour la finale de samedi.

La première demi-finale de l’Eurovision 2022 est à découvrir ce mardi 10 mai à partir de 21 heures sur Culturebox, canal 14 de la TNT.

Eurovision 2022 : terrible inquiétude pour Alvan & Ahez avec « Fulenn », la scène s’enflamme à Turin

Les 17 pays en compétition ce mardi

01. Albanie : la chanteuse Ronela Hajati avec « Sekret »
02. Lettonie : le groupe Citi Zēni avec « Eat Your Salad »
03. Lituanie : la chanteuse Monika Liu avec « Sentimentai »
04. Suisse : le chanteur Marius Bear avec « Boys Do Cry »
05. Slovénie : le groupe LPS avec « Disko »
06. Ukraine : le groupe Kalush Orchestra avec « Stefania »
07. Bulgarie : le groupe Intelligent Music Project avec « Intention »
08. Pays-Bas : la chanteuse S10 avec « De diepte »
09. Moldavie : le groupe Zdob și Zdub et le duo de musiciens Frații Advahov avec « Trenulețul »
10. Portugal : la chanteuse MARO avec « Saudade, saudade »
11. Croatie : la chanteuse Mia Dimšić avec « Guilty Pleasure »
12. Danemark : le groupe Reddi avec « The Show »
13. Autriche : le duo LUM !X feat. Pia Maria avec « Halo »
14. Islande : le trio féminin Systur avec « Með hækkandi sól »
15. Grèce : la chanteuse Amanda Tenfjord avec « Die Together »
16. Norvège : le groupe Subwoolfer avec « Give That Wolf a Banana »
17. Arménie : la chanteuse Rosa Linn avec « SNAP »

FRANCE 2   FRANCE 4   DIVERTISSEMENT   EUROVISION   LAURENCE BOCCOLINI  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (jeudi 19 mai 2022) : HPI (TF1) puissante leader, Top Gun (M6) résiste, Elise Lucet faible sur France 2

Audiences TV prime (jeudi 19 mai 2022) : HPI (TF1) puissante leader, Top Gun (M6) résiste, Elise Lucet faible sur France 2


INTERVIEW
Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »

Louvia Bachelier (La faute à Rousseau, France 2) : « Pour devenir Zoé, on a calmé le jeu avec la production de Demain nous appartient »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022