Les confidences de Jean-Luc Azoulay : bilan de la saison 6 des Mystères de l’amour, avenir de Dreams, lancement des Secrets de l’île...

Producteur incontournable, Jean-Luc Azoulay continue de faire vivre les personnages de la famille AB à travers ses nombreuses séries. Succès sur TMC, « Les mystères de l’amour » ont droit à une 7e saison proposée dès la rentrée sur la chaîne du groupe TF1. En attendant de dévoiler les nouveaux rebondissements d’Hélène et ses amis (ce dimanche 13 juillet à 20h45 sur Toutelatele), Jean-Luc Azoulay dresse le bilan de la saison de sa série phare et de ses nombreuses autres productions.

Publié le samedi 12 juillet 2014 à 17:36
par
Les confidences de Jean-Luc Azoulay : bilan de la saison 6 des Mystères de l’amour, avenir de Dreams, lancement des Secrets de l’île...
©A.Le Goupil / awcreation 

Les réactions d’Hélène, Nicolas, Bénédicte et Christian sur le final de la saison 6

Révélations sur la saison 7 des mystères de l’amour : de nouveaux décors, Nicolas papa et Fanny star de la chanson

Jérôme Roulet : Les Mystères de l’amour peut compter chaque week-end sur son lot d’inconditionnels sur TMC. Quel est véritablement le public de la série ?

Jean-Luc Azoulay : C’est le grand public en général. Je m’aperçois qu’il y a des gens qui adorent l’histoire de Laly, d’autres celle de Nicolas. C’est une communauté, un ensemble. Du côté des audiences, Les Mystères de l’amour est très performante sur les 15/24 ans grâce aux personnages de Fanny ou celui de Chloé. Les enfants aussi sont très importants dans le public de la série.

Comment jugez-vous l’audience des Mystères de l’amour ?

Sur chaque épisode inédit, on cumule entre 1.2 et 1.3 million de téléspectateurs, entre l’inédit, la rediffusion et le replay où certains épisodes font jusqu’à 300 000 vues. D’ailleurs, beaucoup de gens ne regardent qu’en replay, c’est un nouveau phénomène.

Depuis le 24 mai, TMC a accéléré la diffusion de la saison 6 en ajoutant un épisode inédit le samedi, en plus de celui du dimanche. Comment avez-vous réagi ?

Caroline Got (Directrice générale de TMC et NT1, ndlr), avec qui j’ai de très bons rapports, m’a appelé pour savoir si elle pouvait programmer deux inédits le week-end. On en tourne deux par semaine alors ça ne me posait aucun problème. On n’a donc pas vraiment accéléré le rythme de tournage, mais on a simplement arrêté de se reposer entre les salves de deux épisodes comme on le faisait auparavant.

La série semble être en odeur de sainteté dans le groupe TF1 en étant proposée également chaque jour sur NT1 depuis le 12 mai. Les Mystères de l’amour remplissent-ils les objectifs ?

NT1 avait besoin d’une case de fiction en access, et Les mystères de l’amour est une des valeurs sûres de la TNT. On monte en audience peu à peu. Dernièrement, on a battu notre record sur les ménagères. Il faut du temps pour s’installer. Le public de la TNT est un public plus lent. Par exemple, beaucoup ne savent pas encore qu’il y a un inédit le samedi sur TMC.

Cette programmation est-elle un test en vue d’un lancement des Mystères de l’amour en version quotidienne pour les inédits ?

Pas forcément pour Les mystères de l’amour... Mais c’est effectivement un test en vue de développer une nouvelle série quotidienne.

« On est en train de fabriquer un nouveau générique des Mystères de l’amour pour la saison 7 »

Des rumeurs bruissaient sur des spéciales Mystères de l’amour en prime time. Est-ce toujours d’actualité ?

On en parle toujours avec TMC. On travaille là-dessus en ce moment et on espère pouvoir en proposer un pour la fin de l’année.

Quel sera le ton de la saison 7 des Mystères de l’amour ?

Les Mystères de l’amour s’oriente plus vers la comédie depuis quelque temps, c’est important pour le public car il y un besoin de détente. Et puis, c’est une de mes volontés également. Laly, Fanny ou Olga sont d’ailleurs des personnages de pure comédie. Du reste, nous sommes en train de fabriquer un nouveau générique des Mystères de l’amour pour la saison 7. Il sera beaucoup plus tourné vers la comédie pour donner le ton de la saison. Avec TMC, la collaboration est intéressante, ils n’imposent rien, on discute et on travaille intelligemment.

Partie 2 > Les secrets de l’île, l’avenir de Dreams, le succès de Camping Paradis


Où en est le projet de votre nouvelle série, Les secrets de l’île ?

On avance et nous sommes en train d’en finaliser l’écriture. J’espère que l’on va pouvoir partir en production à la Réunion en octobre ou novembre prochain.

Pourquoi avoir choisi Marion Huguenin comme héroïne des Secrets de l’île ?

Tout simplement parce qu’elle a tout ce qu’il faut pour être l’héroïne d’une série. Elle a une vraie fraîcheur et elle est formidable.

Avec cette nouvelle production à la Réunion, certains disent que vous souhaitez rivaliser avec Cut, la série de France Ô...

Ça n’a rien à voir. J’ai vu quelques épisodes de Cut, et ce n’est pas du tout le même traitement. Et puis, avec Les secrets de l’île, on est vraiment dans la lignée des télénovelas. Si bien que je ne pense pas qu’on puisse faire une saison 2 des Secrets de l’île. C’est un format de 26 minutes bouclées en un nombre d’épisodes clairement définis comme toute télénovela.

Les secrets de l’île sera une production T&V. Comment est née cette association avec Télévisa, gros producteur de télénovelas à travers le monde ?

Télévisa est venue nous trouver pour développer des télénovelas en France, et exploiter les télénovelas de leur catalogue. T&V distribue donc les productions de Televisa que l’on retrouve, entre autres, sur l’antenne d’IDF1, France Ô, les télé régions, etc.

La télénovela n’a t-elle cependant pas une image quelque peu ringarde ?

Elle a une image ringarde qui disparaît de plus en plus. Car la télénovela est de plus en plus internationale. Aux États-Unis, il y a un énorme marché hispanophone, alors beaucoup de productions sont tournées là-bas, comme toute série américaine. Donc la télénovela n’a plus le look qu’elle avait il y a quelques années avec cette image très sud-américaine. Tout ceci fait partie de la mondialisation. Les programmes télé ont désormais un standard de qualité qui est mondial.

« On parle toujours d’une saison 2 de Dreams avec NRJ12 »

La série Dreams a t-elle été définitivement enterrée par NRJ12 ?

Non, j’en ai parlé il y a peu avec NR12, et on parle toujours d’une saison 2. La base est écrite, le scénario et l’histoire sont même prêts, mais ce n’est pas encore dialogué. On attend l’accord de la chaîne pour finaliser les épisodes.

Vous êtes également derrière un des succès de TF1, Camping Paradis. L’avenir de la série est-il radieux ?

J’adore Camping Paradis, c’est une série increvable comme Les Mystères de l’amour. Les héros sont sympathiques, il y a du soleil et de la bonne humeur. Laurent Ournac et l’équipe sont des gens aussi extraordinaires que ceux des Mystères de l’amour. Ils personnifient un rôle et donnent une vie à de vrais personnages. Et ça, c’est le plus important.

Camping Paradis pourra t-il compter sur de nouveaux guests pour la nouvelle saison ?

En fait, les héros sont tellement forts qu’on a de moins en moins de guests. Cependant, le public pourra retrouver Elsa Esnoult (Fanny Greyson dans Les Mystères de l’amour et héroïne de Dreams, ndlr) la saison prochaine.

Partie 3 > Magellan, Victoire Bonnot et la rentrée d’IDF1


Autre production à succès, Commissaire Magellan. Pourquoi ne le voit-on pas très souvent sur France 3 ?

C’est tout simplement une question de programmation de la chaîne. En tant que service public, France 3 ne souhaite pas de séries concentrer sur une seule et même production. Au final, on doit en tourner quatre maximum par an.

Victoire Bonnot, produite par votre filiale VAB pour M6, est-elle définitivement condamnée ?

Oui, je pense. Mais Jean-Pierre Dusseaux (directeur général de VAB, ndlr) travaille sur d’autres projets très intéressants qui vont bientôt voir le jour .

Pourquoi la suite de Victoire Bonnot, Chez Victoire, n’a t-elle jamais encore été diffusée sur M6 ?

On se le demande ! Et je suis bien incapable de pouvoir l’expliquer... M6 a une programmation de fictions qui est assez aléatoire.

Quel bilan tirez-vous d’IDF1 ?

Elle est désormais la seule chaîne locale régionale de la TNT, NRJ Paris ayant arrêté sa diffusion. IDF1 ça marche ! On a lancé ID rencontres, et on fait en ce moment une expérience très intéressante sur Les nuits du ramadan pour suivre l’actualité. On a aussi Michelle Cotta qui a fait des émissions formidables pour les élections.

Que réserve la rentrée d’IDF1 ?

Il va y avoir de nouveaux programmes et de nouvelles télénovelas. Le nouveau JJDA, avec Jacky toujours fidèle au poste, en pleine forme et plein de dynamisme. Il prépare d’ailleurs son one man show.

« IDF1, ça marche ! »

Avoir une chaîne de télévision est donc toujours dans la logique du groupe JLA ?

Une chaîne comme IDF1 oui, une autre non !

Quel va être l’axe de la saison 2014/2015 pour JLA ?

Le développement, et on a beaucoup de projets ! Je suis un homme de séries. Je touche tous les types de séries, j’adore les héros et suivre les personnages sur de nombreuses années. Je crois que c’est intéressant dans une démarche artistique. Suivre les personnages et faire participer le public à la vie de ces mêmes personnages. C’est un peu comme la télé réalité mais en fiction...

Les réactions d’Hélène, Nicolas, Bénédicte et Christian sur le final de la saison 6

Révélations sur la saison 7 des mystères de l’amour : de nouveaux décors, Nicolas papa et Fanny star de la chanson

  ON VOUS RECOMMANDE  

SERIES TV   TMC   TFX   LES MYSTERES DE L’AMOUR   AB1  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (lundi 6 juillet 2020) : Camping Paradis brille, Mallorca respire, Fearless déçoit C8

Audiences TV prime (lundi 6 juillet 2020) : Camping Paradis brille, Mallorca respire, Fearless déçoit C8

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (lundi 6 juillet 2020) : N’oubliez pas les paroles handicapé, Demain nous appartient plonge M6

Audiences TV access (lundi 6 juillet 2020) : N’oubliez pas les paroles handicapé, Demain nous appartient plonge M6


INTERVIEW
Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »

Jean-Luc Azoulay (Les Mystères de l’amour) : « Comme Hélène Rollès, Elsa Esnoult est une vedette à part entière »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020