N’oubliez pas les paroles : pourquoi Nagui met la pression à Ingrid Chauvin (Chloé, Demain nous appartient) sur TF1

jeudi 4 novembre 2021 à 18:36 |
Captures TF1/France 2/Montage Toutelatele

Alors que Nagui jouait la carte de la continuité avec N’oubliez pas les paroles, Demain nous appartient a fragilisé l’access prime time de TF1 en octobre 2021...

A l’aube de la saison 2021/2022, TF1 a entrepris une refonte de Demain nous appartient . Parallèlement à l’arrivée de nouveaux personnages, la série d’Ingrid Chauvin, proposée face à N’oubliez pas les paroles depuis l’été 2017, a été le théâtre de nombreux départs historiques. Toutelatele dresse un bilan.

Une rentrée résistante pour Ingrid Chauvin (Chloé) sur TF1

Les nombreux changements, orchestrés par la production de Demain nous appartient, ont provoqué la colère des téléspectateurs de TF1. De nombreux fidèles de « DNA » ont également pointé du doigt des intrigues trop dramatiques. Il faut dire que les rebondissements n’ont pas manqué du côté de Sète en septembre 2021. Malgré cela, Demain nous appartient a pu se targuer d’avoir offert des audiences résistantes à la Une par rapport à sa rentrée 2020.

Demain nous appartient en souffrance face à N’oubliez pas les paroles

En octobre 2021, les choses se sont compliquées pour Demain nous appartient. Entre drames pour Victoire (Solène Hébert) et fins de couples phares, les Français ont quelque peu délaissé les aventures d’Ingrid Chauvin et ses amis. Conséquence, TF1 a vu ses audiences s’orienter à la baisse en access prime time.

Si l’on se réfère à la première quinzaine d’octobre, la première chaîne d’Europe n’a pas réussi à s’imposer une seule fois leader entre 19h10 et 19h45. En plus de s’emparer du leadership des quatre ans et plus, Nagui s’est payé le luxe de s’imposer à plusieurs reprises sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats, cible si prisée des annonceurs, et donc si chère à TF1.

Nagui gagnant en access sur France 2

Entre le lundi 4 et le vendredi 22 octobre, TF1 a proposé quinze épisodes inédits de Demain nous appartient. La série d’Ingrid Chauvin s’est limitée à la présence d’une moyenne de 2.8 millions de téléspectateurs, soit 16.9% de l’ensemble du public.

En jouant la carte du divertissement sur France 2, Nagui est sorti gagnant. Son jeu, N’oubliez pas les paroles, a été plébiscité par une moyenne de 3.25 millions de téléspectateurs, soit 18.3% du public âgé de quatre ans et plus. Le jeu de Nagui offre désormais une édition spéciale annuelle avec le retour de ses plus grands maestros.

N’oubliez pas les paroles prend le large

Si Demain nous appartient et N’oubliez pas les paroles ont affiché des performances quasi-similaires début octobre, l’écart n’a cessé de s’accroître au fil des jours. Le divertissement musical de Nagui, qui a donné le coup d’envoi de ses Masters 2021 le mardi 26 octobre, a été jusqu’à flirter avec le cap symbolique des 20% de part de marché sur France 2 quand Demain nous appartient n’arrivait pas atteindre les 18% sur TF1.

Reste à savoir si Ingrid Chauvin et ses compères parviendront à renverser cette tendance en novembre 2021…

TF1    FRANCE 2    SERIES TV    AUDIENCES TV    NAGUI    DIVERTISSEMENT    N’OUBLIEZ PAS LES PAROLES !    DEMAIN NOUS APPARTIENT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Les reines du shopping : la chute de Cristina Cordula, pourquoi elle est dans le viseur de M6 ?

2 - NRJ12 : le retour explosif des Anges, Shanna Kress et Maddy Burciaga triomphent

3 - Le Reste du monde Ibiza (spoiler) : Simon Castaldi insulte Nicolo, Chani prête à exploser sur W9


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022