Une mère parfaite (TF1) : l’histoire vraie de la mort d’un riche héritier avec Julie Gayet et Tomer Sisley (Balthazar) ?

jeudi 28 avril 2022 à 18:59 |
Capture TF1

Ce jeudi 28 avril 2022, TF1 lancera Une mère parfaite, une mini-série avec Julie Gayet et Tomer Sisley. Il s’agit d’une coproduction franco-allemande qui n’est pas inspirée d’une histoire vraie mais d’un roman.

Le lundi 6 septembre 2021, TF1 devait diffuser Une mère parfaite , une mini-série de quatre épisodes avec Julie Gayet et Tomer Sisley. Mais, en raison de la mort de Jean-Paul Belmondo, la chaîne avait rendu hommage à l’acteur, déprogrammant ainsi cette fiction. De ce fait, plus de sept mois après, TF1 proposera Une mère parfaite dès ce jeudi 28 avril 2022 en prime.

Quelle histoire pour Une mère parfaite sur TF1 ?

Dans cette histoire, Hélène a épousé un médecin allemand et a quitté Paris pour Berlin afin de fonder une famille. Quelques années plus tard, Anya, sa fille part à Paris pour faire ses études universitaires.

Son destin bascule lorsque Anya est interrogée par la police française et soupçonnée du meurtre de Damien Carnau, un héritier d’une grande fortune et amateur de drogues dures.

De ce fait, Hélène revient à Paris de toute urgence pour aider sa fille. Elle sollicite Vincent, un avocat, qui a été l’amour de jeunesse de l’héroïne. Anya pourrait être coupable étant donné qu’elle a changé plusieurs fois sa version des faits. Même sa mère, Hélène, commence à douter de l’innocence de sa fille…

Julie Gayet et Tomer Sisley réunis dans une histoire vraie ?

Hélène est incarnée par Julie Gayet tandis que Vincent Duc est joué par Tomer Sisley, le héros de la série à succès Balthazar sur TF1. Anya est interprétée par Eden Ducourant, connue pour son rôle dans la mini-série Pour Sarah avec Clément Rémiens, diffusé en 2019 sur TF1.

Une mère parfaite n’est pas inspirée d’une histoire vraie. Il s’agit de l’adaptation du roman américain « The Perfect Mother » de Nina Darnton, une version fictive de l’affaire Amanda Knox, une journaliste américaine condamnée à quatre ans de prison en Italie, suite au meurtre de Meredith Kercher, une camarade d’un programme d’échange linguistique qui partageait son appartement.

Une coproduction franco-allemande pour Une mère parfaite

À noter qu’ Une mère parfaite est la première coproduction franco-allemande d’Iris Bucher de Quad Drama ( Le Secret d’Élise , Le Bazar de la Charité ) et de Peter Nadermann de Nadcon Film. Cette mini-série a été écrite par Carol Noble, une auteure primée aux BAFTA, en collaboration avec Thomas Boullé ( Pour Sarah ).

À propos de l’adaptation de cette histoire, Iris Bucher, productrice déléguée de Quad Drama, déclare : « Une Mère Parfaite est la première coproduction franco-allemande de Quad Drama. Cela faisait pourtant un moment que je cherchais une histoire qui se prêterait à une coproduction aussi ambitieuse qu’organique entre mon pays d’origine, l’Allemagne, et mon pays d’adoption, la France. À la lecture du roman (américain !) de Nina Darnton, The Perfect Mother, j’ai su que je l’avais trouvée, cette histoire haletante, émouvante, pour laquelle les villes de Paris et Berlin que j’aime tant, sont le parfait écrin ».

Une mère parfaite est à retrouver ce jeudi 28 avril dès 21h10 sur TF1. Le final sera proposé la semaine suivante, le 5 mai.

TF1    SERIES TV    FICTIONS   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »

# Marjorie Bourgeois (Les Mystères de l’amour) : « Stéphanie va vivre un gros chamboulement à cause de Gaël Royer »