Julien et Martika (Moundir et les apprentis aventuriers 2) : « On a voulu tester notre couple et voir ce qu’on valait ! »

Julien et Martika se sont mis en couple après le tournage de La Villa des coeurs brisés sur NT1. Depuis, c’est le grand amour, et ils sont venus le tester dans Moundir et les apprentis aventuriers 2, du lundi au vendredi à 19h50 sur W9. Comment ont-ils vécu cette aventure ? Rencontre

Publié le lundi 22 mai 2017 à 19:28
par
Julien et Martika (Moundir et les apprentis aventuriers 2) : « On a voulu tester notre couple et voir ce qu’on valait ! »
©Nicolas BETS/W9 

Alexandre Desgué : Pourquoi avoir décidé de participer à cette saison 2 de Moundir et les apprentis aventuriers ?

Julien : Tout d’abord pour le jeu en lui-même, et la belle somme qu’il y a à la clé.

Martika : Pour l’expérience, je me suis dit que j’allais me découvrir sous un jour qu’on n’a jamais vu. Je trouvais ça sympa !

Julien : C’était un gros pari, je me demandais si on allait en être capable. Et au final, même en étant revenu, je me dis qu’il faut être fou pour participer à ce programme ! C’est très difficile, surtout pour un couple, ça peut être risqué.

Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous ?

Martika : Il y avait le manque de nourriture, de confort et d’hygiène évidemment. Les moustiques je n’en pouvais plus aussi ! Les épreuves étaient difficiles également, c’était plus « Moundir et les jeux olympiques ! » La production avait élevé la difficulté cette année.

Julien : Les épreuves physiques étaient rudes, car on était diminué, on mange peu, on n’avait plus de force. C’est un cercle vicieux, si tu perds les épreuves, tu n’as pas de perles pour acheter à manger à l’épicerie de la plage. On y trouvait de tout, mais c’était cher.

Combien de perles gagnez-vous à l’issue d’une victoire ?

Julien : Ça dépendait des épreuves, 30 perles ou parfois 5. Et généralement avec 30 perles, on pouvait s’acheter du riz, un oignon et deux pommes.

Comment s’est passée la cohabitation sur l’île ?

Martika : Comme à chaque télé réalité, ça passe avec l’un, et non avec l’autre. Ce qui était compliqué, c’était l’eau pour se laver. On avait 1 litre d’eau chacun pour se doucher, et ça a créé des tensions.

« Même si Martika fait sa princesse, en réalité, elle est capable de faire beaucoup de choses »

Être en couple sur cette aventure, est-ce un avantage ?

Martika : Je pense que oui, c’est plus simple. On a voulu tester notre couple et voir ce qu’on valait ! Par contre, il m’a énervé à ne pas vouloir apprendre à faire du feu, il demandait à chaque fois aux autres de le faire !

Julien : Oui, même si on se dispute, on a été complices. Et elle m’a impressionné toute l’aventure, je l’ai trouvée admirable. Ça nous a permis de nous découvrir sous un autre jour. J’ai compris que même si elle fait sa princesse, en réalité, elle est capable de faire beaucoup de choses. La difficulté a révélé qu’elle était entière, et capable de résister à des conditions difficiles. C’était la meilleure !

Quels ont été vos rapports avec Moundir ?

Julien : Il est charismatique ! Il ne faisait pas que l’animateur, il était vraiment comme un grand frère et il était très attentionné.

Martika : Il est d’une grande écoute, il se donnait vraiment beaucoup pour nous.

Quels ont été vos meilleurs moments ?

Martika : Quand on gagnait les épreuves, on était vraiment fier de nous !

REAL TV   W9   MOUNDIR ET LES APPRENTIS AVENTURIERS  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

Audiences TV Prime (samedi 25 janvier 2020) : Les Grosses Têtes impuissantes face à The Voice, Maddy Etcheban à 3 millions, Columbo puissant

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3

Audiences TV Access (samedi 25 janvier 2020) : Margaux et N’oubliez pas les paroles décomposent 50 mn Inside, battu par le 19/20 national de France 3


INTERVIEW
Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

Margaux, plus grande maestro de N’oubliez pas les paroles : « Kévin m’a dit qu’il était ravi que la numéro un soit une femme »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020