Reha Hutin, toute sa vérité sur 30 millions d’amis et ses relations avec France 3 : « Ce n’est même pas une polémique, c’est une mise à mort »

Fin avril, France 3 prenait subitement la décision de modifier la programmation du magazine emblématique, 30 millions d’amis, et, ce à quelques semaines seulement de la fin de la saison. En lui retirant son exposition dominicale à 12h50 pour la basculer le mercredi à 9h45, la chaîne publique privait inévitablement l’émission de ses fidèles téléspectateurs. Quelles raisons sa cachent derrière ce changement alors que 30 millions d’amis ne semblait pas démériter en audience ? Alors qu’à France 3 le mutisme est palpable malgré différentes promesses restées sans suite, Toutelatele est parti à la rencontre de la productrice, Reha Hutin, histoire d’en savoir plus.

Publié le jeudi 9 juillet 2015 à 11:36
par
Reha Hutin, toute sa vérité sur 30 millions d’amis et ses relations avec France 3 : « Ce n’est même pas une polémique, c’est une mise à mort »
©Fondation 30 Millions d’Amis 

C’est l’un des mouvements de grille les plus énigmatiques de cette fin de saison. Avant même la période estivale, France 3 a décidé de déprogrammer 30 millions d’amis le dimanche à 12h55, au mercredi à 9h45, alors même que le changement des rythmes scolaires a poussé les enfants à déserter le petit écran ce jour-là. L’avenir du magazine animalier -qui fêtera ses 40 ans la saison prochaine- est-il scellé ? Si France 3 a confirmé le retour de 30 millions d’amis à la rentrée 2015, des zones d’ombres persistent encore autour du programme, comme l’a confié Reha Hutin, créatrice de l’émission, dans un entretien accordé à Toutelatele.

Car la stratégie de France 3 est opaque, tout comme la communication autour de l’émission. Reha Hutin confirme que les ambitions de la chaîne publique ont changé du tout au tout au cours de la saison, sans en comprendre les raisons. « Je n’ai rencontré qu’une seule fois Dana Hastier (Directrice des programmes de France 3, ndlr) depuis sa prise de fonction en mai 2014. Au mois de juillet 2014, on nous a alors demandé de produire une émission de 55 minutes contre 45 minutes auparavant. J’ai accepté le défi alors même que mes équipes étaient en vacances », a rappelé Reha Hutin à l’heure où la chaîne semble vouloir enterrer le magazine.

« Delphine Wespiser, Laetitia Barlerin ou Wendy Bouchard auraient pu présenter la nouvelle version de 30 millions d’amis sur France 3"

La productrice de 30 millions d’amis a évoqué les évolutions envisagées par sa société, pour mieux correspondre encore aux ambitions de la nouvelle direction, à savoir un magazine incarné, dynamique, populaire, et familial : « On m’a demandé dans un premier temps de contacter Amanda Scott (chroniqueuse dans Du Côté de chez Dave sur France 3, ndlr). J’étais totalement d’accord dans l’optique de faire évoluer le magazine. On avait bien évidemment déjà procédé à quelques modifications tout le long des 40 ans, sinon on ne serait déjà plus là. J’ai ensuite contacté plusieurs personnalités, dont Laetitia Barlerin (dans La quotidienne sur France 5, ndlr), tout comme Wendy Bouchard qui adore les animaux. On a finalement porté notre choix sur Delphine Wespiser, car en plus d’avoir été Miss France, elle est engagée dans de nombreuses associations de protection. Elle était donc légitime ».

France 3 est alors au courant que Pro TV, le producteur de 30 millions d’amis, travaille activement sur une nouvelle monture incarnée, composée de nouvelles séquences, mais elle garde le silence. Finalement, lors d’une réunion de travail, la chaîne dévoile ses nouveaux plans à la production. « Nous sommes allés voir Patrick Charles (directeur de l’unité magazines de France 3, ndlr) pour retravailler 30 millions d’amis et il nous a annoncé la déprogrammation. La seule explication qu’on nous a donnée c’était l’envie de la chaîne de ne plus diffuser de magazine à 12h55 le dimanche, pour finalement installer Météo à la carte à la rentrée 2015  », a révélé Reha Hutin .

« On se demande si on ne nous mène pas tout simplement à l’abattoir »

Une décision étonnante de la chaîne publique. Auprès de Toutelatele, France 3 a argué l’ambition d’avoir un programme « plus familial » à cet horaire. Reha Hutin s’est défendue : «  On est éminemment familial. Il n’y a qu’à regarder sur les réseaux sociaux où les téléspectateurs témoignent et indiquent avoir vu l’émission en famille. Le mercredi, ils ne peuvent plus. C’est le reproche primordial que fait le public. On était très bons sur les 4-14 ans le dimanche ».

30 millions d’amis pouvait compter sur 900 000 téléspectateurs chaque dimanche à 9h55 depuis le début de l’année 2015. Les rediffusions de la série Miss Fisher, qui ont pris le relais pendant huit semaines, ont fait dévisser les audiences de la case de 36%, quand la part d’audience a reculé de 22%. Autant de signaux alarmants qui ont poussé la chaîne à revoir sa copie à la rentrée. En positionnant Météo à la carte le dimanche, la chaîne espère atteindre des scores au moins similaires à ceux du samedi. Le magazine, produit par A Prime Group, affiche 5.4% de part d’audience auprès des 4 ans et plus depuis le 10 janvier 2015, des scores sensiblement inférieurs à 30 millions d’amis.

Le changement de case du magazine animalier historique a entraîné la stupéfaction de Reha Hutin, mais n’a pas atteint sa motivation, même si elle pointe du doigt la gestion de ce changement : «  Aucune promotion à l’antenne n’a été faite pour annoncer que 30 millions d’amis changeait de case horaire, même pas un bandeau en bas de l’écran. À ce moment-là, je me suis dit qu’il fallait qu’on prenne les devants. Je suis une combattante, j’enchaîne les challenges depuis 40 ans. On n’est pas qu’une émission, on est aussi militants et on défend une cause ». La déprogrammation de 30 millions d’amis au mercredi à 9h45, cinq émissions avant la fin de la saison, aura eu pour effet de diviser les audiences par neuf. Avec tout juste 82 000 téléspectateurs en moyenne et 3.3% de part de marché, France 3 est alors au coude à coude avec M6, mais certaines chaines de la TNT HD s’en sortent désormais avec beaucoup plus d’éclat à l’instar de HD1, jusqu’à se faire devancer par TMC et D8.

Dernier revirement en date, après avoir annoncé une programmation plus familiale, pour ensuite proposer à nouveau un magazine à 12h55 à la rentrée, Dana Hastier s’est appuyée sur une étude qualitative lors de sa conférence de presse de rentrée 2015 pour expliquer le changement d’horaire de 30 millions d’amis. Interrogée par Toutelatele, elle a expliqué, «  Nous avons fait une étude qualitative qui n’était pas favorable au programme, y compris auprès de ceux qui la regardent […] Personne n’a le monopole. Dans la cadre de la modernisation, c’est vrai que je préférerai afficher des programmes plus innovants en matière d’animalier ».

La créatrice de l’émission a apporté son propre éclairage sur cette fameuse enquête : « Je n’ai pas compris l’objet de l’étude qualitative commandée par France 3 sur 30 millions d’amis alors même que nous leur proposions une toute nouvelle formule. La méthodologie de cette étude était contestable et sujette à caution. C’était une étude à charge, à cinq numéros de la fin de la saison. Ce n’est pas comme si 30 millions d’amis était un accident industriel ». Le Canard enchaîné et Mediapart ont eux-mêmes pointé du doigt, en juin dernier dans leurs colonnes, la viabilité de ces études achetées au cabinet de consultants Think-Out pour 45 000 euros l’unité. « Ne pas être anxiogène », « être plus familial », ou encore « rebondir sur les reportages » sont ainsi les recommandations prônées par le cabinet.

« Même si on me mettait à 4 heures du matin, je combattrai quand même »

Et alors que la production de 30 millions d’amis est fermement décidée à relever ce nouveau défi, la direction de France 3 a refusé la nouvelle monture du programme : « Pour septembre, je voulais leur proposer une émission totalement repensée avec Delphine Wespiser. Je voulais prendre en charge le développement d’un nouveau générique et d’un habillage sans surcoût. Je n’ai eu pour réponse qu’un revers de la main. Même si on me mettait à 4 heures du matin, je combattrai quand même pour que 30 millions d’amis marche. On se demande si on ne nous mène pas tout simplement à l’abattoir en refusant des changements, sans donner d’explications  », s’est désolée Reha Hutin.

Quant aux réelles motivations qui ont poussé France 3 à offrir une case beaucoup plus confidentielle à son magazine animalier, la créatrice de 30 millions d’amis n’a pas d’explication : « C’est totalement irrationnel. La récente victoire du statut juridique de l’animal a été importante puisque 30 millions d’amis a réussi à changer le Code civil français. On a alors sérieusement commencé à se demander si certains lobbies ne voulaient pas notre peau. C’est sont des annonceurs, ne l’oublions pas. Pour des décisions autant irrationnelles et une façon peu diplomate et peu gentille de nous traiter au bout de dix ans de collaboration, nous nous interrogeons sincèrement, alors que nous nous sommes toujours soumis aux desiderata de France 3. On ne nous traite pas avec beaucoup d’égards. Et en même temps, je pense surtout que Dana Hastier n’aime pas les émissions qui étaient là avant son arrivée…  »

« Peut-être pensaient-ils que j’allais me taire... »

Alors que tous les producteurs se sont déjà affairés à préparer leurs émissions de rentrée, Reha Hutin a également affirmé à Toutelatele que France 3 leur avait refusé de dévoiler l’horaire de diffusion de 30 millions d’amis pour septembre 2015 avant la conférence de rentrée. Une situation délicate pour ProTV, comme elle l’a décrit : « On nous a expliqué qu’on connaîtrait notre date de programmation en septembre lors de la conférence de rentrée. Je devais pourtant faire travailler mes équipes, et on ne fait pas la même émission à 12h55 le dimanche qu’à dix heures du matin le mercredi. On m’a cependant laissé le même budget, ce qui montre qu’il ne voulait pas qu’on aille ailleurs, alors même que le service public est soumis à des restrictions budgétaires. Peut-être pensaient-ils que j’allais me taire...  ».

Concernant le manque d’innovation critiqué par Dana Hastier, Reha Hutin n’hésite pas à pointer du doigt le nouveau programme animalier de prime time de la chaîne publique à la rentrée : « France 3 va lancer Pour un monde meilleur avec Chanee (Aurélien Brulé, ndlr). C’est un garçon qui est venu me voir il y a quinze ans. Il a voulu partir en Indonésie et on l’a aidé. Je ne sais pas comment ils ont évité les panneaux 30 millions d’amis pendant leur tournage. Nous avons créé Chanee. On lui a consacré dix émissions. Je ne vois pas ce qui est tellement innovant du coup par rapport à nous. Ce n’est pas faute de leur avoir demandé des prime times. On a des sujets innovants pourtant. On a été les premiers à montrer le clonage animal en Corée, ou encore les chiens détecteurs de cancers en Angleterre. Dernièrement, on a fait un sujet magnifique où on rentre dans Gaza. Il y a avait deux petits lionceaux à sauver et on a filmé une scène fabuleuse où vous avez des hommes du Fatah, du Hamas et des Israéliens en train de les sauver. Ce symbole magnifique donne un véritable sens à l’émission. Mon but est de sensibiliser. Les valeurs de 30 millions d’amis sont tendresse, humour et indignation quand il le faut. Et maintenant je suis indignée  ».

« On a l’impression de gêner certaines personnes sur France 3 »

La créatrice de 30 millions d’amis en a profité pour évoquer les conditions de travail avec France 3, parfois assez restrictives : « Il y a quelqu’un de France 3 qui vient valider tous nos sujets avant que ces derniers ne passent à l’antenne. Dès qu’on mettait un combat où une séquence sur l’expérimentation, on nous demandait de l’enlever, comme tout ce qui pouvait être anxiogène. On ne peut plus faire ce qu’on a fait jusqu’à présent et c’est étonnant qu’on ne puisse justement pas le faire sur le service public. TF1 ne m’a jamais censuré, France Télévisions oui. On a l’impression de gêner certaines personnes sur France 3. On est quand même aimé du public. On ne peut pas avoir une inimitié pour une émission sans raison. Si ça ne va pas, pourquoi ne pas nous arrêter au lieu de nous tuer à petit feu. C’est un irrespect total pour le public qui a toujours été là »

À la question de savoir si ProTV comptait se diriger vers un autre diffuseur face à ces affronts successifs, Reha Hutin a tenu à réaffirmer son affection pour le service public : « Je ne suis pas partie ailleurs par loyauté. À aucun moment je ne pensais que leur volonté était de nous écarter progressivement de l’antenne, mais je ne suis pas complètement bête. J’ai été approchée notamment par des groupes tels que Vivendi, mais j’ai toujours refusé, car je travaille en priorité pour France 3. La chaîne a les droits durant 24 mois sur l’émission et je n’ai jamais cherché à aller vendre les archives ailleurs. On doit sûrement faire de l’ombre à d’autres producteurs sur France 3 qui traite du thème animalier  », avant d’ajouter, « Devant l’échec de Miss Fisher, je me suis dit que France 3 allait peut-être faire marche arrière. Dana Hastier n’en parle pas, mais il y a quand même eu une bronca du public avec des dizaines de milliers de lettres, sans parler des réseaux sociaux. Les syndicats commencent à monter au front aussi. On ne veut pas me recevoir. Les rendez-vous étaient à chaque fois remis à une date ultérieure ».

« J’ai ressenti ça comme une grande humiliation »

La créatrice de 30 millions d’amis ne digère tout simplement pas l’attitude de France 3 : « C’est de mauvaise foi. Je défends bec et ongle 30 millions d’amis.C’est dans un sens insulter la fondation qui est reconnue et qui rend service à l’État. On milite depuis des années et je suis menacée, notamment par les cirques où l’on saisit régulièrement des animaux, tant leurs conditions sont désastreuses. Je ne suis pas encore morte et j’ai d’autres projets  ».

Finalement, la présidente de la fondation 30 millions d’amis fait un bilan amer de ses 40 ans de collaboration télévisuelle : «  Les dirigeants sont très mal élevés. Pourquoi cette volonté d’être cassant avec les gens ? C’est le droit de vie et de mort. J’ai ressenti ça comme une grande humiliation. On m’aurait annoncé en janvier qu’on arrêtait le magazine, évidemment que j’aurais trouvé des débouchés ailleurs, mais je trouvais ça tout à fait déloyal. Je ne suis pas du genre à partir doucement et c’est peut-être pour ça qu’ils procèdent ainsi en tuant 30 millions d’amis progressivement. Mais je ne suis pas victime, car la fondation à une grande force aujourd’hui. Ce n’est même pas une polémique c’est une mise à mort. Je continue à être une personne honnête. Je suis prête à relever un défi, mais l’attitude de France 3 n’est pas professionnelle ».

En tout état de cause, France 3 a géré maladroitement l’éviction progressive de 30 millions d’amis de sa grille des programmes, tout en adoptant une stratégie de communication malhabile. Reha Hutin, discrète dans les médias, avait déjà fait plusieurs sorties remarquées lors de l’arrêt de l’émission animalière sur TF1 en 2003, en visant notamment Étienne Mougeotte, vice-président de la chaîne privée à l’époque. Reste que les centaines de milliers de fans du programme pourraient bien à présent se mêler à l’affaire, alors que l’exaspération monte déjà sur les réseaux sociaux…

FRANCE 3  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 16 janvier 2020) : Peur sur le lac large leader, TPMP au million, FBI en baisse sur M6

Audiences TV Prime (jeudi 16 janvier 2020) : Peur sur le lac large leader, TPMP au million, FBI en baisse sur M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 16 janvier 2020) : Demain nous appartient recule encore face à N’oubliez pas les paroles, Chasseurs d’appart’ à la peine

Audiences TV Access (jeudi 16 janvier 2020) : Demain nous appartient recule encore face à N’oubliez pas les paroles, Chasseurs d’appart’ à la peine


INTERVIEW
Julien Courbet (Qui veut être mon associé ?) : « Je suis venu sur M6 pour cette émission »

Julien Courbet (Qui veut être mon associé ?) : « Je suis venu sur M6 pour cette émission »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020