Stranger Things : la vraie nature du shérif Hopper dévoilée en saison 4 sur Netflix ?

Publié le jeudi 15 août 2019 à 15:05
par
Stranger Things : la vraie nature du shérif Hopper dévoilée en saison 4 sur Netflix ?
©Capture Netflix 

L’été de Netflix a été marqué par la diffusion de la saison 3 de Stranger Things , disponible depuis le jeudi 4 juillet. Une nouvelle salve prolifique avec 40,7 millions de comptes ayant commencé son visionnage, et ce, quelques jours après sa mise en ligne. Les fans y retrouvent les habitants d’Hawkins dont le chef de la police Jim Hopper. Son interprète David Harbour est revenu sur les évolutions subies par le personnage lors d’une interview accrodé au site internet Slashfilm. Notamment, il y évoque sa situation de père et le retour de son tempérament de combattant.

Hopper, un père en devenir

Dans la troisième saison de Stranger Things, Hawkins semble jouir d’une certaine tranquillité depuis la fermeture de la porte menant à l’Upside Down. Cependant, ce sentiment va vite disparaître lorsqu’une nouvelle ombre menaçante plane sur la ville. Mais avant cette période trouble, l’heure est donc à la normalité dans l’Indiana. Pour Jim Hopper, les priorités se tournent sa fille, Onze (Millie Bobby Brown).

En effet, la majorité du temps, le shérif semble préoccupé par le fait de voir sa fille grandir, comme l’explique David Harbour, « il a du mal à gérer le fait de la voir devenir une femme (…) notamment lorsqu’elle embrasse un garçon ». Plus largement, le personnage tente de devenir une meilleure version de lui-même « il fait un voyage initiatique où il doit découvrir son identité en tant qu’homme, tout en essayant de récupérer sa sensibilité et son caractère attentionné ». Néanmoins, Hopper a perdu plusieurs de ses aptitudes. « Il ne peut plus boire comme avant. Il s’assoit sur le canapé à manger des chips en regardant la télévision » affirme le comédien.

« Le temps est l’antagoniste ultime du show »

Malgré les difficultés rencontrées par le shérif d’Hawkins, le public a l’occasion de retrouver le personnage dans plusieurs scènes de combat, une chose absente de la saison 2 de Stranger Things. Un choix scénaristique fait avec en adéquation avec l’envie des frères Duffer (créateurs de la série), « On voulait faire revenir le combattant qu’était auparavant Hopper ».

Enfin, David Harbour s’est exprimé sur la portée et le message de la saison 3 de Stranger Things. Selon lui, « le temps est le l’antagoniste ultime du show ». D’ailleurs, « le fait de voir le temps passer » est le principal aspect ayant motivé l’acteur à participer à la série de Netflix. Il ne s’est pas exprimé quant à la possibilité d’une saison 4, mais l’interprète de Hellboy (dans le film homonyme sorti en mai 2019) espère voir la quête d’identité de Hopper exploitée davantage, « il reste encore un noyau à dévoiler concernant sa vraie nature…  »

SERIES TV   REVUE DE PRESSE   NETFLIX   STRANGER THINGS  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 18 janvier 2020) : The Voice fragilise Commissaire Magellan, France 2 et M6 sous les 10%

Audiences TV prime (samedi 18 janvier 2020) : The Voice fragilise Commissaire Magellan, France 2 et M6 sous les 10%

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 18 janvier 2020) : Nagui écarte Nikos Aliagas, C l’hebdo au million, L’atelier progresse sur M6

Audiences TV access (samedi 18 janvier 2020) : Nagui écarte Nikos Aliagas, C l’hebdo au million, L’atelier progresse sur M6


INTERVIEW
Kamel le magicien (C8) : « Patrick Sébastien m’a donné envie de faire ce métier à travers Le plus grand cabaret du monde »

Kamel le magicien (C8) : « Patrick Sébastien m’a donné envie de faire ce métier à travers Le plus grand cabaret du monde »

ON VOUS RECOMMANDE

Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020