10 couples parfaits : Marion sépare Felipe et Estelle, Yamina se confie à Illan

vendredi 25 août 2017 à 13:53 |
Capture NT1

Ce jeudi 24 août, NT1 poursuivait la diffusion de 10 couples parfaits. La suite de la première saison de l’émission de télé-réalité, animée par Elsa Fayer, était programmée à 18h40.

A quelques heures d’une nouvelle cérémonie, Caroline et Olivier se sont envolés pour une lune de miel. Le résultat de la love machine, qui les a donné comme couple parfait, a rendu inconsolable Sarah. Marion a tout mis en œuvre pour partir en date avec Felipe, le choix des garçons n’a pas été du goût de ce dernier. Estelle a vivement réagi à cette annonce devant 502.000 téléspectateurs. Les explications de Yamina et Illan ont tenu en haleine 4.4% du public.

L’émission a une nouvelle fois permis à NT1 de se classer leader TNT. La chaîne de la TNT a performé sur les cibles commerciales clefs : 10.2% sur les ménagères de moins de 50 ans et 19.2% sur les 15/24 ans. Dès 16h40, la rediffusion de 10 couples parfaits avait pu compter sur la présence de 162.000 téléspectateurs (2.4% du public), tandis que la seconde en avait fédéré 246.000 (3% de PDA).

NT1 a aussi misé sur son programme estival à l’heure de la mi-journée. Les deux épisodes en rediffusion de la télé-réalité, produite par Alexia Laroche-Joubert, a réuni en moyenne 162.000 fidèles pour une part de marché de 1.6% auprès des quatre ans et plus.

REAL TV    AUDIENCES TV    TFX    10 COUPLES PARFAITS   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »